mardi 10 juillet 2018

Quels sont les risques en cas de canicule ?

médicament chaleur canicule

oOo

Les vagues de chaleur et les climats très chauds nécessitent une adaptation de l’organisme. Lorsque les capacités de régulation de la température sont dépassées, la déshydratation et le coup de chaleur peuvent survenir, mettant en danger la vie de la personne. La prise de médicaments en cas de forte chaleur n’est pas sans risque : certains médicaments peuvent augmenter les effets de la chaleur et leur usage peut nécessiter une modification de la posologie par le médecin traitant.

Lors d’une vague de chaleur ou sous un climat tropical extrême, une température ambiante élevée peut favoriser l’apparition de deux complications : la déshydratation et le coup de chaleur.

La déshydratation se manifeste lorsque les pertes en eau du corps sont plus importantes que les apports par les boissons et les aliments. Elle apparaît en quelques jours et se traduit par une sensation de bouche sèche, une diminution du volume des urines qui prennent une couleur foncée, une fatigue et des maux de tête. Si elle n’est pas soignée, elle se traduit par de la fièvre et, parfois, des troubles du comportement ou une perte de conscience. Dans les cas sévères, la déshydratation peut entraîner le décès.

Le coup de chaleur apparaît en moins de six heures. Il se traduit par une sensation de chaleur intense, une rougeur de la peau, des troubles du comportement pouvant aller de l’hébétude à l’agressivité, une démarche titubante, de la fatigue et une soif intenses, des crampes musculaires, des nausées ou des vomissements. S’il n’est pas pris en charge, il peut provoquer un coma mortel en moins de 24 heures.

Le risque de connaître une de ces complications varie selon plusieurs paramètres. Il est augmenté chez les nourrissons et les enfants, les personnes âgées et les personnes qui souffrent de certaines maladies chroniques (troubles cardiaques, insuffisance rénale, maladie entraînant un confinement au lit, etc.).

Source :

https://eurekasante.vidal.fr/medicaments/prendre-traitement/medicaments-vague-chaleur.html?cid=eml_000081

Evy - signature animée Titi

oOo

ATTENTION - J’attire l’attention de mes lecteurs sur le fait que tous les articles, textes et autres encarts qui sont mis en ligne sur mon blog, le sont à la seule fin de vous informer. Le continu de ces articles n’engage que leur auteur. Je ne fais que véhiculer des informations. Merci de votre compréhension.

 

Posté par evynou35 à 11:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


lundi 12 décembre 2016

TALONS HAUTS : QUELS RISQUES POUR LA SANTÉ

Talons hauts : quels risques pour la santé ?
Symboles de féminité pour beaucoup,
les talons hauts ne sont pas sans risques pour la santé.
-o-

Par "talons hauts", il faut entendre "talons de + de 8 cm".

Les conséquences sont d'autant plus lourdes que les talons sont hauts.

Impact des talons haut sur les pieds

Jane Tadman, qui travaille au Collège de podologie de Londres, a mené des études sur ce sujet et explique que "porter des talons hauts raccourcit le tendon d'Achille, ce qui cause une restriction des mouvements de la hancheet pousse les orteils contre le fond de la chaussure, ce qui peut donner des crampes et les déformer".

Les orteils sont constamment pliés et doivent supporter une pression d'autant plus forte que les talons sont hauts.

Par exemple :

  • avec des talons de 5 cm, la pression s'accentue de 57%
  • avec des talons de 7 cm, la pression s'accentue de 76%

Il a été démontré que le port de talons hauts peut être à l'origine :

  • d'ongles incarnés 
  • d'hallux valgus 
  • de la maladie de Haglund 
  • de métatarsalgie (douleurs de l'avant-pied, semblables à des brûlures, qui se manifestent lors de la marche, à l'appui ou en position debout prolongée)
  • d'arthropathie dégénérative
  • d'un raccourcissement du mollet, qui peut rendre très douloureuse, voire impossible, la marche pieds nus (notamment pour les femmes âgées ayant porté des talons hauts toute leur vie).

Impact des talons hauts sur les genoux

Dès 1990, des chercheurs américains ont mené une étude sur une vingtaine de femmes : en les chaussant alternativement avec des baskets et des talons hauts et en mesurant les pressions s'exerçant sur leurs genoux quand elles marchaient, ils ont constaté que les pressions étaient 20% supérieures quand elles portaient des talons.
Plus le talon est haut, plus le genou est plié quand le pied se pose au sol, ce qui explique une pression plus forte sur l'articulation, qui provoque une usure prématurée du genou entraînant de l'arthrose.

Impact des talons hauts sur le dos

Marcher avec des talons hauts revient à marcher sur la pointe des pieds : cela crée donc un déséquilibre que la femme compense en se cambrant, c'est-à-dire en creusant les lombaires et en faisant ressortir les fesses.
Sur la durée, cette position "non anatomique" peut entraîner des douleurs(lombalgies), des contractures, voire des déformations.

Précautions à respecter

  • ne jamais porter de talons hauts de façon régulière avant la fin de la croissance
  • la hauteur de talons idéale est de 3 à 5 cm
  • les talons de + de 10 cm ne doivent être portés que de façon très occasionnelle (1 à 2 fois par mois maximum)
  • si vous ne pouvez pas vous passer des talons hauts, pensez à faire chaque jour des étirements au niveu des mollets.

Crédit photo : Woman wearing black leather pants and red high heel shoes in old town - Kaspars Grinvalds - Shutterstock.com

  

Source http://www.vulgaris-medical.com/actualite-sante/talons-hauts-quels-risques-pour-la-sante?utm_source=sendinblue&utm_campaign=Vulgaris_Newsletter_2016_12_12&utm_medium=email

 

Posté par evynou35 à 10:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,