vendredi 16 mars 2018

Hausse de la CSG et...

 

Résultat de recherche d'images pour "Image retraites"

https://www.wikiberal.org/images/4/49/Retraites-probl%C3%A8me.jpg

oOo

Hausse de la CSG

et remarques sur les représentations sociales

des retraités par Serge Guérin

oOo

Les retraités se mobilisent dans la rue ce 15 mars. Cette alerte sociale survient dans un moment où la tentation d’opposer aux jeunes, les retraités « privilégiés » qui « osent » se plaindre apparaît croissante dans l’espace public. Le point de vue de Serge Guérin.

Le président Macron, qui doit largement sa qualification au 2ème tour de la présidentielle aux seniors, puis aussi sa victoire, au-delà d’un projet nécessaire de réforme structurelle des retraites, joue de l’opposition « retraités versus actifs ». 
  
En témoigne le discours à propos de la hausse de la CSG pour les retraités les plus « aisés » (soit une pension nette égale ou supérieure à 1.289 euros par mois pour les retraités de moins de 65 ans et de 1.394 euros pour ceux de plus de 65 ans …) qui selon le rapport du député En Marche Joël Giraud, ne sera pas du tout compensé par les baisses de taxe d’habitation pour 2,5 millions de retraités, et seulement en partie sur le moyen terme pour 4,5 millions d’entre eux. 
  
Si cette hausse est parfaitement légitime pour les retraités réellement aisés et devrait participer d’une approche de redistribution solidaire, le socle choisi apparaît trop bas et le discours associé assez peu bienveillant. Rappelons surtout que ces décisions s’appuient sur des représentations dépassées des seniors et sur une vision contestable des disparités sociales entre les générations
Auteur : Serge Guérin, sociologue. 
Professeur à l’INSEEC où il dirige le MSc Directeur des établissements de santé. 
Co-auteur de « La guerre des générations aura-t-elle lieu ? », Calmann-Lévy. Publie prochainement avec Dominique Boulbès « La Silver économie », La Charte Publisching
./...

(pour lire entièrement cet article, cliquez sur le lien ci-dessous)

11295602_1588913748062992_7608870180891740453_n

 

(smiley en colère)

 

Evy

 

 

Posté par evynou35 à 11:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


dimanche 8 novembre 2015

Retraite: une hausse ultra light

Retraite: une hausse ultra light
Le 1er octobre 2015, les retraites de base ont été revalorisées de… 0,1%.
Autant dire presque rien.
En cause: une inflation quasi nulle.

Fausse joie. Début novembre 2015, les retraités attentifs pourront constater que leur pension a augmenté d’une poignée de centimes.

La hausse décidée au 1er octobre 2015 est en effet très faible: 0,1 %.

Pour une pension de 1 000€, le gain se résume à 1€!

C’est sans doute pour cette raison que le gouvernement n’a pas communiqué sur le sujet et que l’augmentation a été officialisée par une très discrète circulaire

Pourquoi une hausse si faible?

Parce que la formule de réévaluation de pensions tient compte de l’inflation. La hausse des prix à la consommation passée et prévue mesurée par l’Insee étant proche de zéro, la revalorisation des retraites l’est aussi.

Quelles pensions seront augmentées de 0,1%?

Toutes les retraites de base versées par l’Assurance vieillesse (Cnav ou Carsat) aux salariés, par la MSA aux agriculteurs, par le RSI aux indépendants, ainsi que les pensions versées aux agents retraités de l’État, des collectivités territoriales et hospitalières, aux militaires et aux retraités des régimes spéciaux de la SNCF ou de la RATP.

Attention! Les retraites complémentaires des salariés (Arrco et Agirc) ne sont pas visées par cette augmentation. Et de ce côté, pas de consolation à court terme.

Le nouvel accord conclu le 16 octobre 2015 entre le patronat et trois syndicats prévoit la prolongation jusqu’en 2019 de la sous-indexation des retraites d’un point de moins que l’inflation.

En clair, le gel des pensions complémentaires.

Par

Source : http://www.notretemps.com/retraite/retraite-hausse-ultra-light

Posté par evynou35 à 11:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 19 décembre 2014

Droit à la retraite progressive dès 60 ans : faciliter la transition emploi-retraite

Droit à la retraite progressive dès 60 ans : faciliter la transition emploi-retraite

La ministre de la Santé Marisol Touraine vient d’annoncer la publication cette semaine au Journal Officiel du décret élargissant l’accès à la retraite progressive, prévu par la loi du 20 janvier 2014 garantissant l’avenir et la justice du système de retraites.

Plus concrètement, la retraite progressive va permettre aux assurés des régimes alignés (salariés du régime général, salariés agricoles, artisans, commerçants) de poursuivre leur activité à temps partiel, tout en commençant à percevoir une fraction de leur pension. Naturellement, ces bénéficiaires  continuent dans le même temps à cotiser pour leur retraite, afin d’améliorer son montant quand ils décideront de cesser définitivement leur activité.
 
Selon le communiqué du ministère, la mise en place de la retraite progressive devrait permettre de favoriser la transition entre l’emploi et la retraite, alors qu’aujourd’hui trop de seniors sont hors de l’emploi lorsqu’ils liquident leur pension… Afin de faciliter le recours à ce dispositif, le droit à la retraite progressive est ouvert à partir de 60 ans et non plus à partir de 62 ans. En outre, son barème est simplifié : en remplacement de l’actuel barème par tranches, peu lisible, le pourcentage de retraite perçu sera complémentaire de la quotité de travail. Par exemple, pour un travail à 65%, l’assuré percevra 35% de sa retraite. C’est effectivement assez simple.
 
Cette mesure complète d’autres dispositifs de la réforme des retraites de 2014 : tandis qu’un salarié pourra donc partir à la retraite dès 60 ans s’il a eu une carrière très longue ou pénible, dans les autres cas, il aura la possibilité de demander à réduire son activité dès 60 ans tout en bénéficiant d’une fraction de sa retraite.
Source :

Posté par evynou35 à 12:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,