mercredi 13 avril 2016

Delphine Horvilleur, rabbin: "Les religions ont toutes un problème avec les femmes"

Résultat de recherche d'images pour "images Delphine Horvilleur"

https://www.google.fr/search?q=images+Delphine+Horvilleur&newwindow=1&espv=2&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ved=0ahUKEwiYppqmvYnMAhUCChoKHWBzB5wQsAQIHA&biw=1517&bih=714&dpr=0.9

Delphine Horvilleur, une des trois femmes rabbins de France, était l'invitée des Grandes Gueules ce mardi sur RMC. Elle a dénoncé la montée du communautarisme et regretté la dilution des identités qui en résulte.

Delphine Horvilleur, rabbin: " Les religions ont toutes un problème avec les femmes "

On l'appelle "madame le rabbin". "On peut dire rabbine, mais là on pense toujours à la femme du rabbin", sourit Delphine Horvilleur, une des trois femmes rabbins en France, invitée ce mardi des Grandes Gueules dans le cadre de la semaine des Audacieuses.

Source http://rmc.bfmtv.com

"J'ai rasé ma barbe avant de venir et j'ai enlevé mon chapeau", s'amuse-t-elle encore, elle qui est "habillée comme quelqu'un de [sa] génération".

Posté par evynou35 à 12:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


lundi 16 février 2015

Selon deux études, la religion nuit au statut des femmes

 Selon deux études, la religion nuit au statut des femmes

(Photo : Presse canadienne / Ebrahim Noroozi)

Selon deux études, colligées par la sociologue française Jacqueline Heinen, il y a un lien important entre la religion (toutes confessions confondues) et les problèmes d’inégalités sociales que rencontrent les femmes, et ce partout dans le monde.

Et le plus surprenant, c’est qu’elle souligne que la tendance politique n’est pas déterminante. Des gouvernements progressistes comme des gouvernements conservateurs se font les facilitateurs de la mainmise de la religion sur la société, ce qui participe à la stigmatisation des femmes, à différents niveaux, que ce soit en Arabie saoudite, en Pologne, au Mexique, au Nigéria et aux États-Unis.

Même que le statut officiellement laïque d’un pays n’est garant de rien, comme l’exemple de la Pologne qui a accordé « le statut d’acteur politique et divers privilèges d’ordre économique » à l’Église catholique. Ce qui a mené à l’interdiction de l’avortement, sous un gouvernement de droite, mais « c’est un gouvernement de ‘gauche’ qui, au nom d’une ‘exception culturelle’, passa un compromis avec l’Eglise pour éviter que ne soit remise en cause cette interdiction lors de l’entrée de la Pologne dans l’Union européenne, en 2004. »

Alors qu’ici…

Au-delà des discours qui tentent de réduire à néant le bien-fondé de la critique contre le phénomène religieux au seul nom du respect des individus croyants, les conclusions de Jacqueline Heinen sont sans appel. Le relativisme n’a plus sa place quand il est clair que le pouvoir religieux coordonne à ce point le destin des femmes. Et les Québécoises sont bien placées pour le savoir, alors que voilà pas si longtemps l’Église les maintenait dans leurs cuisines pour faire oeuvre de boniches et d’usines à bébés…

Ce n’est pas parce que maintenant ici les pouvoirs religieux ont moins d’emprise que dans d’autres pays et que la lutte pour l’égalité est plus avancée ici qu’ailleurs qu’il faut pour autant baisser notre garde. D’autant plus que la sociologue pointe le modèle néolibéral comme cause de l’amplification du phénomène, parce qu’il tend à augmenter les inégalités économiques, ce qui n’est pas à risque nul, même ici :

dans tous les pays étudiés, les clivages de classe accentuent ce phénomène : selon leur statut social et économique, les femmes s’avèrent plus ou moins à même de résister à l’imposition des normes sexuées en vigueur.

Des solutions

Pour ce qui est des solutions, par ici, il faut combattre sans relâche l’intrusion de la religion dans toutes les sphères d’activités en lien avec le bien commun, avec l’espace civique, ce que l’idéal de laïcité (ou de neutralité) commande. Donc, entre autres, il faudrait le plus possible expulser la religion des écoles et arrêter de la subventionner, à tous les niveaux. Les lobbys religieux ont bien plus que le pied dans l’embrasure de la porte pour l’empêcher de fermer, il faut les repousser pour la barrer à double tour.

Pour ce qui est de la problématique plus globale, il faut mettre de la pression sur nos élus pour qu’au minimum ils condamnent ouvertement les partenaires économiques internationaux qui contreviennent à la dignité humaine, aux droits et libertés, avec un système politique et légal d’inspiration religieuse. Quoi qu’en dise notre cher premier ministre, l’intégrisme, de quelque degré qu’il soit, ce n’est un choix personnel que pour ceux qui l’imposent et l’illusion d’un choix personnel pour celles qui le subissent.

Il faut le dire et le répéter, le triste sort réservé aux femmes dans le monde grâce à la religion est un crime contre l’humanité.

Par le 11 février, 2015

Source :

http://actualites.sympatico.ca/nouvelles/blogue/etudes-religion-nuit-droits-des-femmes

Posté par evynou35 à 12:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 6 juillet 2014

Mondial 2014: quelle place pour la religion ?

L'attaquant brésilien Neymar, après avoir marqué un but en Coupe du monde contre la Croatie, le 12 juin 2014.

 

LE SCAN SPORT - Pour la Coupe du monde, 736 joueurs se retrouvent au Brésil. Autant de liens différents avec la religion.

Au Brésil, la Coupe du monde s'est rendue dans un pays où le football est souvent comparé à une religion, mais aussi au sein d'une nation où la religion est ancrée dans la société et donc également dans le football.

Dans l'équipe nationale brésilienne, la foi est omniprésente. Il est par exemple rare de lire une interview du capitaine Thiago Silva sans ses remerciements à Dieu. D'ailleurs, dans un entretien publié à la veille du début du Mondial par Le Monde, le protestant, comme son coéquipier défenseur David Luiz, résumait les liens entre football brésilien et religion: «Comme tout bon Brésilien, quelle que soit votre religion, vous croyez en Dieu. Je crois en celui qui est là-haut, qui a donné sa vie pour nous et je crois beaucoup aux choses qu'il met sur mon chemin. Durant les matches, le fait de croire me motive».

Comme lui, les joueurs de la Seleçao sont d'une manière générale très croyants, mais pas forcément pour les mêmes Églises. Neymar, la vedette de la sélection, est notamment un pentecôtiste de São Vicente convaincu, surtout depuis qu'un pasteur lui avait annoncé à l'âge de 14 ans son futur statut de crack du ballon rond.

Quant au gardien Jefferson et au milieu de terrain Hernanes, ils adhèrent à l'association brésilienne évangéliste «Les Athlètes du Christ». D'ailleurs, l'un des membres de celle-ci est l'ancien international Kaka. Si le Ballon d'Or 2007 était reconnu pour sa vision de jeu, il l'était aussi pour sa foi avec son envie de «devenir pasteur à la fin de sa carrière».

Cabaye catholique, Matuidi baptisé par son coéquipier

L'équipe du Brésil n'est évidemment pas la seule à recenser des joueurs croyants dans son effectif. Edinson Cavani, l'avant-centre de l'Uruguay, figure lui aussi parmi les fidèles des «Athlètes du Christ». Comme les autres membres, il reverse chaque mois environ 10% de son salaire à son Église.

Chez les Bleus, Yohan Cabaye a tout récemment évoqué la «très grande place» qu'occupe la foi catholique dans sa vie. «J'ai toujours été plus ou moins croyant, mais plus je grandis et plus ma foi grandit aussi. Aujourd'hui, je ne peux pas faire sans. Je prie tous les jours, matin, midi ou soir, dès que j'ai cinq minutes. J'essaie de lire la Bible quotidiennement et de me nourrir de lectures sur la religion», expliquait-il le 11 juin à La Croix.

En ce qui concerne Blaise Matuidi, il est lié à l'Église évangélique depuis qu'il a été baptisé… par Marcos Ceara, son ancien coéquipier brésilien au Paris Saint-Germain qui n'hésitait pas à faire du prosélytisme au Camp des Loges.

Ramadan en pleine Coupe du monde

L'Islam est également présent dans cette Coupe du monde et devrait poser un dilemme à de nombreux joueurs dans la mesure où le ramadan débutera en plein tournoi, le 28 juin, premier jour des huitièmes de finale, pour s'achever le 13 juillet, date de la finale. Ce tel chevauchement n'était plus arrivé depuis 1986. Les footballeurs de l'Iran, l'Algérie, la Bosnie-Herzégovine, la Côte d'Ivoire et le Nigéria sont les principaux concernés par cette période.

Mais des joueurs d'autres sélections risquent également de devoir suivre à la lettre les pratiques du neuvième mois du calendrier musulman. Il y a notamment les Français Karim Benzema, Mamadou Sakho, Bacary Sagna, l'Allemand Mesüt Ozil, le Suisse Xherdan Shaqiri et les Belges Marouane Fellaini, Moussa Dembelé et Nacer Chadli. Ce dernier a d'ailleurs expliqué qu'il pourrait être «dispensé» pour «s'entraîner durement et jouer des matches».

En outre, il semble qu'ils soient très peu à être de confession de juive participant au Mondial. Le site pennsylvanien Jewish Exponent évoque seulement le nom de l'Américain Kyle Beckerman. C'est par ailleurs le cas du sélectionneur colombien José Pekerman.

La Fifa pose ses limites

Si tous les joueurs ont le droit de se signer, de prier pendant un match, notamment avant le coup d'envoi ou de rentrer sur la pelouse, la Fédération internationale de football (Fifa) a souhaité éviter les dérives comme la célébration de Kaka qui avait exhibé en finale de la Coupe du monde 2002 un t-shirt sur lequel était inscrit «I belong to Jesus» («J'appartiens à Jésus»).

Dans la loi 4 du football, il est dit que «les joueurs ne sont pas autorisés à exhiber des slogans ou de la publicité figurant sur leurs sous-vêtements» et que «l'équipement de base ne doit présenter aucune inscription politique, religieuse ou personnelle».

Par

 

Ces petites bêtes tueuses

14 avril 2014, 16:03 par Voix des Patients - Vu sur Metro News

bee

Moustiques, poux, tiques, mouches, gastéropodes… ils sont à l’origine de la mort de millions de personnes chaque année. A l’occasion de la Journée mondiale de la Santé, célébrée le 7 avril dernier, l’OMS a tiré la sonnette d’alarme sur ces insectes extrêmement dangereux .

Ces minuscules insectes peuvent transmettre des maladies susceptibles d’entraîner la mort. On connaît bien le paludisme, la dengue, le chikungunya ou la fièvre jaune.

Ces « vecteurs » ont la terrible capacité à transmettre des agents pathogènes ou des parasites d’un sujet infecté à un autre. Généralement présents dans les régions tropicales et dans les zones où l’accès à l’eau potable et aux systèmes d’assainissement pose problème, ils ont tendance à se développer. La preuve : la dengue est présente jusqu’en Floride. L’incidence de la maladie a été multipliée par 30 au cours des cinquante dernières années. La dengue touche désormais une centaine de pays et menace plus de 2,5 milliards de personnes, soit plus de 40 % de la population mondiale. Des cas ont été signalés en Chine, au Portugal et en Floride. En Grèce, pour la première fois depuis quarante ans, le paludisme refait surface.

« Chaque année, plus d’un milliard de personnes sont infectées et plus d’un million en meurent », précise l’OMS. Pourtant, ces maladies peuvent être évitées avec des moyens simples comme le fait de dormir sous une moustiquaire, de porter des chemises à manches longues, des pantalons ou encore d’appliquer des produits répulsifs. Pour l’OMS, c’est un chantier prioritaire!

- See more at: http://www.voixdespatients.fr/a-la-une/ces-petites-betes-tueuses/#.U1ZKEeZ_tJ8
Ces petites bêtes tueuses

14 avril 2014, 16:03 par Voix des Patients - Vu sur Metro News

bee

Moustiques, poux, tiques, mouches, gastéropodes… ils sont à l’origine de la mort de millions de personnes chaque année. A l’occasion de la Journée mondiale de la Santé, célébrée le 7 avril dernier, l’OMS a tiré la sonnette d’alarme sur ces insectes extrêmement dangereux .

Ces minuscules insectes peuvent transmettre des maladies susceptibles d’entraîner la mort. On connaît bien le paludisme, la dengue, le chikungunya ou la fièvre jaune.

Ces « vecteurs » ont la terrible capacité à transmettre des agents pathogènes ou des parasites d’un sujet infecté à un autre. Généralement présents dans les régions tropicales et dans les zones où l’accès à l’eau potable et aux systèmes d’assainissement pose problème, ils ont tendance à se développer. La preuve : la dengue est présente jusqu’en Floride. L’incidence de la maladie a été multipliée par 30 au cours des cinquante dernières années. La dengue touche désormais une centaine de pays et menace plus de 2,5 milliards de personnes, soit plus de 40 % de la population mondiale. Des cas ont été signalés en Chine, au Portugal et en Floride. En Grèce, pour la première fois depuis quarante ans, le paludisme refait surface.

« Chaque année, plus d’un milliard de personnes sont infectées et plus d’un million en meurent », précise l’OMS. Pourtant, ces maladies peuvent être évitées avec des moyens simples comme le fait de dormir sous une moustiquaire, de porter des chemises à manches longues, des pantalons ou encore d’appliquer des produits répulsifs. Pour l’OMS, c’est un chantier prioritaire!

- See more at: http://www.voixdespatients.fr/a-la-une/ces-petites-betes-tueuses/#.U1ZKEeZ_tJ8
Ces petites bêtes tueuses

14 avril 2014, 16:03 par Voix des Patients - Vu sur Metro News

bee

Moustiques, poux, tiques, mouches, gastéropodes… ils sont à l’origine de la mort de millions de personnes chaque année. A l’occasion de la Journée mondiale de la Santé, célébrée le 7 avril dernier, l’OMS a tiré la sonnette d’alarme sur ces insectes extrêmement dangereux .

Ces minuscules insectes peuvent transmettre des maladies susceptibles d’entraîner la mort. On connaît bien le paludisme, la dengue, le chikungunya ou la fièvre jaune.

Ces « vecteurs » ont la terrible capacité à transmettre des agents pathogènes ou des parasites d’un sujet infecté à un autre. Généralement présents dans les régions tropicales et dans les zones où l’accès à l’eau potable et aux systèmes d’assainissement pose problème, ils ont tendance à se développer. La preuve : la dengue est présente jusqu’en Floride. L’incidence de la maladie a été multipliée par 30 au cours des cinquante dernières années. La dengue touche désormais une centaine de pays et menace plus de 2,5 milliards de personnes, soit plus de 40 % de la population mondiale. Des cas ont été signalés en Chine, au Portugal et en Floride. En Grèce, pour la première fois depuis quarante ans, le paludisme refait surface.

« Chaque année, plus d’un milliard de personnes sont infectées et plus d’un million en meurent », précise l’OMS. Pourtant, ces maladies peuvent être évitées avec des moyens simples comme le fait de dormir sous une moustiquaire, de porter des chemises à manches longues, des pantalons ou encore d’appliquer des produits répulsifs. Pour l’OMS, c’est un chantier prioritaire!

- See more at: http://www.voixdespatients.fr/a-la-une/ces-petites-betes-tueuses/#.U1ZKEeZ_tJ8
Ces petites bêtes tueuses

14 avril 2014, 16:03 par Voix des Patients - Vu sur Metro News

bee

Moustiques, poux, tiques, mouches, gastéropodes… ils sont à l’origine de la mort de millions de personnes chaque année. A l’occasion de la Journée mondiale de la Santé, célébrée le 7 avril dernier, l’OMS a tiré la sonnette d’alarme sur ces insectes extrêmement dangereux .

Ces minuscules insectes peuvent transmettre des maladies susceptibles d’entraîner la mort. On connaît bien le paludisme, la dengue, le chikungunya ou la fièvre jaune.

Ces « vecteurs » ont la terrible capacité à transmettre des agents pathogènes ou des parasites d’un sujet infecté à un autre. Généralement présents dans les régions tropicales et dans les zones où l’accès à l’eau potable et aux systèmes d’assainissement pose problème, ils ont tendance à se développer. La preuve : la dengue est présente jusqu’en Floride. L’incidence de la maladie a été multipliée par 30 au cours des cinquante dernières années. La dengue touche désormais une centaine de pays et menace plus de 2,5 milliards de personnes, soit plus de 40 % de la population mondiale. Des cas ont été signalés en Chine, au Portugal et en Floride. En Grèce, pour la première fois depuis quarante ans, le paludisme refait surface.

« Chaque année, plus d’un milliard de personnes sont infectées et plus d’un million en meurent », précise l’OMS. Pourtant, ces maladies peuvent être évitées avec des moyens simples comme le fait de dormir sous une moustiquaire, de porter des chemises à manches longues, des pantalons ou encore d’appliquer des produits répulsifs. Pour l’OMS, c’est un chantier prioritaire!

- See more at: http://www.voixdespatients.fr/a-la-une/ces-petites-betes-tueuses/#.U1ZKEeZ_tJ8

Posté par evynou35 à 17:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 11 juin 2014

Saint Télécom, priez pour nous !

 

 Le curé de la paroisse Notre-Dame-de-Bellcombe à Lyon a fait la Une du journal local, Le Progrès, avec pour nom de rubrique « insolite » .

Figurez vous qu’il a décidé de bénir les téléphones portables et les stylos le dimanche de la Pentecôte... Afin de faire « réfléchir à un meilleur usage de ces appareils ».

Cela est compatible avec la pratique de l’Église, la bénédiction des moyens de communication, les bateaux, les instruments agricoles ainsi que tous les instruments de travail et même les animaux peuvent être bénis.

Compatible avec l’obscurantisme et l’idolâtrie de l’Église, certes. Mais pas avec la raison et le rationalisme. Nos portables ont-ils une âme ? Allez, une petite prière pour Saint SFR ou Saint Free. En tous les cas, le curé a tout compris pour faire parler de lui ! Il est d'ailleurs en première page, d’une presse toujours compatissante pour les religions…

Régis Boussières

Source :

http://www.libre-penseur-adlpf.com/

Posté par evynou35 à 15:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

samedi 7 juin 2014

Irlande. Découverte de 800 cadavres de nouveau-nés dans un couvent

 

L'Irlande est secouée par la découverte d'une fosse commune renfermant les squelettes de quelque 800 nouveau-nés près d'un ancien couvent catholique du comté de Galway.

La fosse commune a été découverte sur les anciennes fondations d'un refuge pour mères célibataires administré par les sœurs du couvent du Bon-Secours grâce aux recherches d'une historienne locale.

Époque sombre

Catherine Corless a expliqué que les registres publics qu'elle a consultés montraient que près de 800 enfants étaient morts dans ce foyer entre 1925 et 1961, date de sa fermeture.

« Ces révélations sont profondément troublantes et elles constituent le souvenir choquant d'une époque sombre en Irlande lorsque nos enfants n'étaient pas chéris comme ils auraient dû l'être », a déclaré Charlie Flanagan, ministre irlandais de l'Enfance.

L'église catholique dans le viseur

L'Eglise catholique a administré de nombreux établissements à caractère social en Irlande au cours du XXe siècle, y compris des foyers pour mères célibataires où plusieurs dizaines de milliers de femmes enceintes non mariées, parfois victimes de viol, furent envoyées pour accoucher.

Les mères célibataires et leurs enfants étaient souvent considérés avec mépris par la société catholique conservatrice irlandaise qui voyait dans leur situation la conséquence d'un comportement immoral.

Lieux d'abus

L'Eglise catholique avait instauré des « blanchisseries Madeleine » (Magdalene Laundries) qui étaient des couvents ou des institutions dans lesquelles ces femmes jugées comme « perdues » étaient censées subir une rééducation.

Ces institutions oeuvraient également comme services d'adoption et étaient les lieux d'abus notamment concernant letravail des enfants.

Actes effroyables

Des membres de l'opposition et du gouvernement irlandais ont indiqué qu'une enquête devait être ouverte sur cette macabre découverte.

L'archevêque de Dublin, monseigneur Diarmuid Martin, a déclaré au journal Irish Examiner qu'il fallait travailler à donner une image précise des événements qui se sont produits dans ces couvents.

« Comment pouvons-nous montrer que l'Irlande est devenue une société adulte si nous ne sommes pas capables de qualifier ces actes effroyables du passé pour ce qu'ils sont ? Il s'agit d'une négligence volontaire et délibérée à l'égard des enfants qui étaient les plus vulnérables », a dit Ciaran Cannon, secrétaire d'Etat à l'Education.

 

Source :

http://www.ouest-france.fr/irlande-decouverte-de-800-cadavres-de-nouveau-nes-dans-un-couvent-2598219?utm_source=of_alerte-generale&utm_medium=email&utm_campaign=of_alerte-generale&utm_content=20140605&vid=042035060061059051097116014036040046060041125055041063

Posté par evynou35 à 14:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,