vendredi 23 juin 2017

Top 10 des douleurs les plus intenses

 

https://amelioretasante.com/wp-content/uploads/2015/01/Comment-soigner-les-douleurs-articulaires-500x333.jpg
oOo

Brûlantes, insupportables, intolérables...

voici les pires douleurs qu'il est possible de ressentir. Aïe !

L'université de McGill (Etats-Unis) a établi une échelle des douleurs en recoupant des questionnaires soumis à des malades. Voici donc le classement des douleurs les plus intenses ; elles sont ici classées de la plus tolérable à la plus insupportable.

10. Névralgie du trijumeau

Cette maladie appelée aussi « tic douloureux » se caractérise par des crises brutales et inattendues d'intenses douleurs sur la moitié du visage entre la paupière et la lèvre supérieure qui provoquent des contractions involontaires. Cela est souvent dû à une compression d'une partie du nerftrijumeau qui part de l'arrière du crâne pour innerver le visage.

9. Migraine

Les crises migraineuses sont dues à une inflammation des vaisseaux sanguins de la dure-mère provoquée par un dysfonctionnement du système nerveux central. Cette maladie héréditaire se caractérise par des douleurs intenses dans la moitié du crâne, des vomissements, une hypersensibilité à la lumière...

Une crise migraineuse peut durer jusqu'à trois jours... © Sasha Wolff, CC 2.0

8. Colique néphrétique

L'obstruction d'un canal d'excrétion urinaire par un calcul rénal provoque le gonflement du rein et des douleurs unilatérales très intenses et brutales qui partent des lombaires et rayonnent vers l'aine. Aucune position ne soulage, ce qui fait dire en faculté de médecine : « colique néphrétique, patient frénétique ».

7. Fibromyalgie

Cette maladie entraîne des douleurs diffuses tant au niveau articulaire que musculaire. Comme aucune lésion ou inflammation ne sont détectables, les médecins ont mis longtemps à reconnaître la réalité de la fibromyalgiepourtant très incapacitante. Ses causes sont encore mal connues.  

6. Polyarthrite rhumatoïde

Le système immunitaire du malade s'attaque à la membrane des articulations qui, en réponse, gonfle et fabrique des enzymes inflammatoires provoquant de vives douleurs qui sont encore ravivées par le contact (celui d'un vêtement suffit...). L'inflammation continue finit par endommager tendons, cartilages et os...

5. Maladie de Crohn

Cette inflammation, probablement auto-immune, du tube digestif entraine des crises de douleurs aiguës semblables à une crise d'appendicite qui ne pourrait être traitée. Les causes semblent être génétiques et environnementales.

4. Amputation d’un doigt

Le doigt étant la partie du corps la plus richement innervée, son amputationsans anesthésie provoque une douleur très intense. D'autant que la victime souffre souvent ensuite des douleurs dites du « membre fantôme ».

3. Accouchement

Un premier accouchement est souvent décrit comme une expérience non seulement douloureuse, mais également très longue (parfois plus de 6 h) avec des douleurs dues aux contractions brutales du muscle utérin puis par l'extension du périnée au moment du passage de la tête du bébé.

2. Piqure de Paraponera

Cette fourmi vivant en Amazonie délivre par son dard un venin neurotoxique extrêmement douloureux. Une sensation d’intense brûlure irradie dans tout le membre touché et provoque des contractions involontaires des muscles pendant plusieurs heures.

La piqure de Paraponera est considérée comme la plus douloureuse du règne animal. © Didier Descouens, CC sa 4.0

1. Syndrome douloureux régional complexe (SDRC)

Ce syndrome se déclare le plus souvent après une lésion (fracture, opération bénigne) qui lèse un nerf et entraînerait son dysfonctionnement. Le malade ressent alors des douleurs cuisantes avec une hypersensibilité, des œdèmes... Une crise peut durer plusieurs mois et il n'existe pas de traitement du SDRC...

 

Par Antoine Besse, Futura

 

Sourcehttp://www.futura-sciences.com/sante/questions-reponses/medecine-top-10-douleurs-plus-intenses-7251/

Posté par evynou35 à 17:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


jeudi 11 mai 2017

Vendredi 12 mai : Journée mondiale de la fibromyalgie

Centre d'évaluation et de traitement de la douleur de l'hôpital Ambroise Paré

 Inserm/ Delapierre, Patrick – Réglette permettant au patient d’auto-évaluer sa douleur.

 

Reconnue comme une maladie rhumatismale par l’OMS en 1992, la fibromyalgie se caractérise par des douleurs diffuses persistantes, chroniques et multiples, ayant un effet sur les capacités fonctionnelles, variables selon les personnes et dans le temps.

Selon la Haute Autorité de Santé (HAS),

entre 1,4% et 2,2% de Français,

dont plus de 80% de femmes, en seraient atteints.

Ces personnes souffrent très fréquemment de fatigue chronique, de troubles de la cognition, de l’attention et du sommeil et de perturbations émotionnelles.

Ces symptômes associés à la douleur chronique ont des répercussions sur les activités de la vie quotidienne, avec notamment des difficultés à se maintenir dans l’emploi et des incidences sur la vie familiale et sociale, pouvant conduire à la dépression.

Maladie difficile à diagnostiquer, elle a fait l’objet de nombreuses tentatives thérapeutiques, tant pharmacologiques que non médicamenteuses.

Mobilisés pour améliorer le diagnostic de cette maladie ainsi que la prise en charge de la douleur chronique, les chercheurs Inserm sont disponibles pour répondre à vos questions.

PAR INSERM (SALLE DE PRESSE)

Lire l’article « Fibromyalgie, l’invisible douleur », paru dans le dernier Science et Santé.

Pour citer cet article : 

Posté par evynou35 à 17:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 5 mai 2017

La reconnaissance et prise en charge de la maladie " fibromyalgie " en tant qu handicapante.

 

https://assets.change.org/photos/6/jl/vi/GUjlVIRPWphJZnj-800x450-noPad.jpg?1463368695  

Pour une reconnaissance de la maladie " fibromyalgie "

par Madame Marisol Touraine, Ministre de La Santé. 

La fibromyalgie est reconnue par l'OMS depuis 1992, mais ce n'est toujours pas le cas en France! 

Nous sommes statistiquement plusieurs millions de français à souffrir de fibromyalgie. La fibromyalgie qu'est-ce que c'est ? C'est un syndrome caractérisé par des douleurs diffuses dans tout le corps, douleurs associées à une grande fatigue et à des troubles du sommeil. 

Ce syndrome est très éprouvant et empêche souvent la personne qui en souffre d’accomplir ses activités quotidiennes ou de fournir un travail à temps plein. 

La prise en charge médicale de ce syndrome n’en est qu'à ses balbutiements dans notre pays, et se révèle encore très insatisfaisante. 

Les administrations ne nous écoutent pas, voire nous ignorent. Faire reconnaître une invalidité auprès de la Sécurité Sociale pour fibromyalgie est tout simplement impossible, obtenir une ALD 31 pour fibromyalgie seule est aussi quasiment impossible. 

Notre handicap est nié par les pouvoirs publics, alors que bon nombre d'entre nous perdent leur emploi, leur famille, sont dans l'exclusion et la précarité la plus totale. 

Cette situation est tout simplement inadmissible, en plus de notre maladie nous devons souffrir de l'incompréhension de notre entourage, de la non prise en compte de notre handicap par les pouvoirs publics, nous sommes victimes d'injustices et de discrimination. 

Tout cela doit changer, alors mobilisons-nous et unissons-nous pour aller plus loin tous ensemble et œuvrer pour la reconnaissance de la fibromyalgie en France.  

Sophie VAISSON st germain du puy, France

 

Pour signer la pétition, cliquez le lien ci-dessous : pour-une-reconnaissance-de-la-fibromyalgie

Cette pétition sera remise à:
  • Ministère De La Santé
    Madame Marisol Touraine
  • Ministre des Affaires sociale, de la Santé et des Droits des femmes
    Marisol Touraine

Letter-E3-1024x1024

 

oOo

Posté par evynou35 à 16:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 18 janvier 2017

DÉBAT SUR LA FIBROMYALGIE - Assemblée Nationale 11 janvier 2017

Résultat de recherche d'images pour

https://www.google.fr/search?q=images

 

assemblée nationale fibromyalgie 11 janvier 2017 - YouTube

Enjoy the videos and music you love, upload original content, and share it all with friends, family, and the world on YouTube.

https://www.youtube.com

 

Evelyne Bretey https://www.facebook.com/Evynou35

Afficher l'image d'origine

ENFIN, CA BOUGE UN PEU !

La Blogueuse, Evy 

Résultat de recherche d'images pour

 

 

Posté par evynou35 à 18:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 16 décembre 2016

L’équipe des Gaz’Elles court pour la fibromyalgie !

image

 “Nous sommes fières de nous être battues jusqu’au bout

pour notre association, Fibromyalgie France”

0-0

Un an après leur premier témoignage et leur première participation au Raid des Alyzés, l’équipe des Gaz’Elle s’investit cette année encore au profit de l’Association Fibromyalgie France

Un défi sportif et solidaire pour parler de la fibromyalgie, maladie à laquelle elles sont particulièrement sensibles. Nous retrouvons donc Sandrine, Virginie et Rose-Marie (qui remplace Valérie) quelques jours après leur 2ème Raid des Alyzés, 4 jours d’épreuves sportives intenses. 

“Nous avons donné le maximum en pensant à nos mamans respectives souffrant de fibromyalgie, nous nous sommes dit qu’il fallait souffrir un peu pour tous ceux qui souffrent au quotidien.”


Pouvez-vous présenter à nouveau qui vous êtes et votre défi de Raid des Alyzés ? 

Deux d’entre nous sont des Alizés de la première édition qui ont très vite eu envie de renouveler cette superbe aventure ! Notre troisième équipière ne pouvant être avec nous cette année a passé le relais à Rose-Marie, la « jeunette » de l’équipe. Notre équipe est donc constituée de Virginie, notre sportive « bio », de Rose-Marie, notre sportive « débutante » et de Sandrine, notre sportive « voyageuse ». 

Le raid consiste à enchaîner 4 jours d'épreuves sportives (trail, kayak, VTT, run&bike) en équipe de 3 avec des nuits en bivouac avec un confort très sommaire. Dépassement de soi mais aussi bonne humeur et solidarité sont nos objectifs pour cette aventure. Notre équipe de 3 supers nanas (si, si !) donnera le maximum pour Fibromyalgie France et pour que plus personne ne se dise : « La fibromyalgie ? C’est quoi, la fibromyalgie ? » mais aussi en soutien à nos mamans qui souffrent de cette maladie. 

Comment s’est déroulée cette aventure cette année ?  

A quelques jours de notre retour du raid, voici quelques mots de notre formidable aventure.

Partagées entre stress et excitation, les yeux encore tout plein de sommeil, nous nous retrouvons à 5h pour prendre notre train direction Orly. Pendant le trajet, nous envisageons toutes les « misères » qui pourraient nous arriver. Notre objectif est seulement de finir toutes les 3 ensemble sans blessure donc a priori pas de pression mais…

A l’aéroport, l’équipe d’organisation nous donne notre enveloppe avec badges, étiquettes, bracelets avec QR code pour les secouristes,… Nous retrouvons des équipes de l’année dernière et faisons connaissance avec les autres. A notre arrivée en Martinique, l’accueil par un groupe de carnaval et le Comité Martiniquais du Tourisme est très chaleureux.

Nous partons ensuite pour notre premier bivouac. Nous sommes encore au sec mais pas pour longtemps ! La boue va vite s’inviter et nous accompagner tout le raid…

Le premier briefing fait monter la pression. Frédéric Gallois, ancien chef du GIGN, annonce que le niveau sera plus élevé qu’en 2015 (1er coup d’œil inquiet de ma sœur) et que, pendant la journée d’acclimatation, nous aurons une première épreuve « apéricube » de kayak pour prendre le matériel en main mais chronométrée quand même ! (2ème coup d’œil inquiet de ma sœur). Fred précise aussi que l’entrée dans le raid se fera vraiment demain soir. (Cette fois, coup d’œil terrifié de ma frangine que nous essayons de rassurer au mieux !). 

Sur ces 4 jours d’épreuves, nous enchaînerons kayak, trail de 10km D+500m, kayak encore, trail de 17km D+1000m, 16km de VTT et toujours du kayak (soit 17km au total à ramer !!!). La difficulté des courses et du VTT est majorée par la présence de boue rendant parfois l’avancée très compliquée, certains passages qualifiés de « boucherie » par Christophe Assailly, traileur de haut niveau nécessitent même d’être encordés ! Comment décrire, comment faire comprendre et ressentir ce qui nous traverse dans ces moments-là ? La découverte de paysages magnifiques, la souffrance, l’entraide, la peur de ne pas y arriver, la joie, les doutes,… Toutes ces émotions se succèdent, se mêlent provoquant pleurs ou rires. Et enfin, c’est l’arrivée ! La délivrance, la fierté d’avoir fini ensemble peu importe le classement, le sentiment d’avoir tout donné jusqu’à la nausée… Puis on repart pour l’épreuve suivante.

Sur les bivouacs, la boue (toujours !), l’humidité empêchant linge et chaussures de sécher, la promiscuité, les réveils très matinaux (entre 4 et 5h du matin), l’hygiène sommaire et le fin tapis de sol ne permettent pas un repos réparateur. Heureusement, l’ambiance est au top grâce à notre speaker Steve qui sait parfaitement nous stimuler en musique, renforcer la cohésion du groupe et donner cette impression d’une grande famille : Alizé un jour, Alizé toujours !

Le raid se termine par une soirée blanche où malgré nos bras et nos jambes égratignés et couverts d’hématomes, nos traits un peu tirés, nous sommes 180 belles femmes fières et heureuses. Fières de nous être battues jusqu’au bout pour notre association, Fibromyalgie France, pour nous. Heureuses d’y être parvenues ensemble malgré nos différences mais aussi grâce à elles : une équipe où chacune apporte ses compétences.  « On part ensemble, on arrive ensemble ! » Nous avons donné le maximum en pensant à nos mamans respectives souffrant de fibromyalgie, nous nous sommes dit qu’il fallait souffrir un peu pour tous ceux qui souffrent au quotidien.

image

Nous remercions tous nos sponsors d’avoir rendu cette aventure humaine

et solidaire possible pour nous.

Merci, merci !!!!


Notre blog http://katjopin37.wixsite.com/leraiddesgazelles

Facebook : Notre raid des Alizés


 

Source : http://blog.myvictories.me/post/154506964915/l%C3%A9quipe-des-gazelles-court-pour-la-fibromyalgie?utm_source=Blog+subscribers&utm_campaign=a442549b06-

 

Posté par evynou35 à 17:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,


lundi 28 novembre 2016

FIBROMYALGIE: Le nouveau patch au cannabidiol qui soulage la douleur

https://www.santelog.com/news/rhumatologie/fibromyalgie-le-nouveau-patch-au-cannabidiol-qui-soulage-la-douleur_16597_lirelasuite.htm


Ces 2 patchs transdermiques à base de cannabidiol, développés par Cannabis Science, Inc. ont pour indication la prise en charge de la douleur, spécifiquement chez les patients atteints de fibromyalgie et de neuropathie diabétique. L’innovation, relayée par l’association australienne spécialisée dans la fibromyalgie, ME/CFS Australia illustre à la fois la reconnaissance de la fibromyalgie en tant que véritable pathologie, avec son besoin de traitements, et la reconnaissance de l’intérêt du cannabidiol, un des principaux principes actifs du cannabis, d'ailleurs pour le traitement de nombreuses affections. 

La fibromyalgie est avant tout décrite comme un syndrome de douleur généralisée avec des symptômes associés dont des troubles du sommeil, la fatigue, la raideur, des troubles de l'humeur, des maux de tête, des paresthésies, et, dans de nombreux cas, le syndrome du côlon irritable. Sa prévalence est estimée entre 2% et 6% chez les patients de consultations de médecins généralistes, de 5% à 8% chez les patients hospitalisés et de 14% à 20% chez les patients de consultations en rhumatologie. Cette pathologie finalement fréquente est aujourd’hui reconnue comme multimodale, et systémique touchant à la fois le système nerveux central et les « petites fibres nerveuses »Si ses symptômes sont multiples, la fibromyalgie est principalement caractérisée par cette douleur chronique et diffuse et par une réponse plus élevée, plus douloureuse à la pression. Une neuropathie qui entraîne toute une série d’effets douloureux qui varient, chez chaque patient, en fonction des nerfs affectés. Ce nouveau patch transdermique pourrait permettre d’apporter aux patients fibromyalgiques de trouver un soulagement au niveau des sites les plus douloureux.  

Ces patchs transdermiques sont fabriqués avec un extrait de cannabinoïde, le cannabidiol, en forte concentration. La libération du principe actif de la peau vers la circulation sanguine, puis le SNC, est prolongée et contrôlée. Le cannabidiol (CBD) est connu pour être l'un des principes actifs du cannabis qui présentant de multiples bénéfices curatifs, dont anticonvulsifs, anti-inflammatoires et analgésiques. Contrairement au le Δ9-tétrahydrocannabinol (Δ9-THC), le CBD n’a pas d’effet psychoactif. Aujourd’hui, on connaît mieux la gamme des effets pharmacologiques du THC et du CBD, y compris en interaction avec un réseau de signalisation endogène appelé système endocannabinoïde, et en particulier avec deux récepteurs connus sous le nom de CB1 et CB2. 

Ces patchs analgésiques ne représentent ainsi qu’une toute petite partie des développements de dispositifs et de traitements possibles à partir de CBD.

Source : ME/CFS Australia 8 November 2016 New CBD Patches Combat Nerve Pain And Fibromyalgia 

Plus de 40 études sur la Fibromyalgie

Plus d’infos sur Cannabis Science 

 

Posté par evynou35 à 13:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

lundi 5 septembre 2016

La fibromyalgie, maladie imaginaire ?

Afficher l'image d'origine

 

(Vous devez cliquer sur le lien en haut à gauche où se trouvent le petit casque 

Ecouter jusqu'au bout malgré les différentes interruptions !!!)

 

La fibromyalgie, qui associe notamment douleurs musculaires et fatigue chronique.

 

Une pathologie qui a eu du mal à être considérée comme une vraie maladie.

 

Des malades longtemps vus comme des hypocondriaques.

 

Pendant longtemps, la fibromyalgie faisait donc passer ceux qui en souffraient pour des malades imaginaires.

 

Mais c’est une maladie désormais reconnue par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

 

Nous verrons ce matin ce qu’est-ce que la fibromyalgie ?

 

Quels sont ses symptômes ?

 

Qui est principalement touché par cette pathologie mal connue ?

 

Comment la soigner ?

 

Quelles sont les pistes thérapeutiques non conventionnelles ?

 

Vous pouvez témoigner ou réagir à notre adresse grandbienvousfasse@radiofrance.com

 

Sur Twitter, avec le #grandbienvousfasse.

 

Et bien sûr au standard de France Inter.

 

01 45 24 7000.

 

Avec Patrick Giniès médecin anesthésiste au CHU de Montpellier

 

Cécile Barroux, souffrante de fibromyalgie, membre de l’association fibromyalgies.fr

 

Au téléphone : Georges Forestier, historien, spécialiste en littérature française

éditeur des deux volumes de la Pléiade sur Molière

 

Partenariat Santé Magazine avec Aline Perraudin, directrice de la rédaction .

NB : le texte qui est barré fait partie de l'article de France Inter

mais n'a plus son intérêt à l'heure où je mets cet article et cette émission en ligne. 

Merci de votre compréhension et belle journée à toutes et à tous :)

La fibromyalgie, maladie imaginaire ?

Ce matin on s'intéresse à une maladie longtemps considérée comme imaginaire... La fibromyalgie, qui associe notamment douleurs musculaires et fatigue chronique. Une pathologie qui a eu du mal à être considéré comme une vraie maladie. Des malades longtemps vu comme des hypocondriaques. Pendant longtemps, la fibromyalgie faisait donc passer ceux qui en souffraient pour des malades imaginaires.

https://www.franceinter.fr

par Ali Rebeihi

 

Source https://twitter.com/franceinter/status/772758749026983936

Posté par evynou35 à 17:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 28 mai 2016

CONVERSATION AVEC MA FIBROMYALGIE

 

11295602_1588913748062992_7608870180891740453_n

 

Tu ne t'es pas présentée, tu es arrivée un jour comme les autres ; un matin, je me suis réveillée plus fatiguée que de coutume.

Je n'avais pas bien dormi cette nuit là et ma lassitude était immense. Que pouvais-je y faire... La journée débutait avec sa ribambelle de tâches quotidiennes et ce n'est pas un mauvais sommeil qui allait arrêter le temps.

Je commençais ma journée comme à l'habitude et accomplissais les gestes habituels du réveil, de la préparation des petits déjeuners, passait en vitesse sous une douche sensée réveiller mon corps, maquillageet choix, toujours compliqué, d'une tenue convenable pour aller bosser.

A l'époque, ma vie n'était pas simple du tout ; divorcée depuis peu, l'organisation de mes journées était compliquée. Mais je fonçais, ne réfléchissais pas trop et malmenais mon corps jusqu'à l'épuisement.

Je partais le matin au boulot en pensant à la fin de la journée pour m'affaler dans mon canapé dans lequel je larvais devant une débilité télévisuelle, tout en écoutant le flot ininterrompu du bavardage de ma chère fille qui n'en finissait pas de me raconter sa journée. Je l'écoutais bien sûr car c'était ma joie de vivre et mon rayon de soleil. J'étais fière de pouvoir élever mon enfant toute seule. Il fallait que je prouve au monde entier que j'en étais capable car je l'avais désirée du plus profond de mon être. Je voulais en faire quelqu'un de bien, avec mes valeurs, ma conception de la vie, mon attachement au respect de l'autre, ma tolérance à la différence et peut-être même, ma capacité à pardonner à ceux qui m'ont blessée.

Mon corps était tendu comme un arc, prêt à bondir, à faire ses preuves. J'aurais franchi des montagnes pour donner tout à mon enfant ; mais surtout, lui donner une bonne éducation et tout l'amour que mon coeur contenait.

Un élément qui m'avait échappé et qui m'a frappé en pleine gueule fût de constater que mon esprit s'engourdissait ; mon cerveau était cotonneux et n'était plus à l'écoute du monde extérieur.

Mais qu'as-tu fait de moi Madame Fibromyalgie : un ectoplasme sur deux pattes qui n'arrivait plus à avancer ; ni physiquement, ni intellectuellement. J'étais au point mort.

Je me suis battue comme un diable contre cet état de lassitude grandissant. Oui, je me suis bougée le cul, oui j'ai dépassé ces limites que tu m'imposais, oui je t'ai dis merde, oui, je t'ai hais, oui je me suis débattue contre les barreaux que tu montais tout autour de moi pour m'empêcher d'exister et de mener ma barque tranquillement aux côtés de ma fille.

Alors, quoi, tu voulais la guerre : tu l'as eue !

Mais cela n'a pas dû te convenir car une guerre est faite de multiples batailles et j'en ai perdues trop, avec toi pour ennemie.

Quelques fois, j'y ai cru ; je me suis dis : ça y est, elle s'est barrée la garce !

Mai non ; tu revenais à la charge, me jetant à terre comme un sac de pommes de terre.

Oui, tu m'as épuisée et pourtant, j'ai cherché aux tréfonds de mon corps et de mes capacités mentales, les moyens de lutter contre ton envahissement.

Mais comment, tu as pu me faire ça !!!

Je prenais un nouveau chemin de ma vie ; j'avais des tonnes de projets, j'avais trouvé ma voie, j'avais un travail.

C'est vrai qu'avec ma fille chérie nous nous sommes accrochées et ça n'a pas été tous les jours faciles, tu peux me croire. Mais nous étions heureuses malgré les problèmes de tous ordres que je rencontrais.

Nous avions bien organisé nos vies et nous étions complémentaires, ma petite Delphine et moi.

Mais voilà que tu t'ai invitée, sans bruit, un beau matin, sans même me prévenir : je n'ai pas pu me lever ce matin là.

Tu avais pris possession de mon corps et de mon mental ; tous les voyants étaient au rouge et aucune commande ne répondait.

Que pouvais-je faire alors, dis-moi ?

J'ai tout perdu à cause de toi : mon travail car j'avais des arrêts de travail à répétition et cela n'a pas dû plaire à mon employeur car j'ai fait l'objet d'un harcèlement moral et mental en bonne et due forme. J'ai craqué lamentablement et je suis tombée, tombée, tombée... jusqu'au fond du trou.

Voilà, tu devais jubiler chère Madame Fibromyalgie ; tu avais eu ma peau.

Cela a failli être le cas, soit dit en passant, car la vie n'avait plus aucun sens et je ne pouvais plus apporter à mon enfant chéri, ce que je m'étais promis de lui offrir : le bonheur, tout simplement.

Et ça, je ne te le pardonnerai  JAMAIS ! tu m'as volé ma vie et celle de ma fille qui ne demandait qu'à vivre paisiblement avec sa maman une vie faite de petits bonheurs et de grandes joies.

Je ne dis pas que je n'en ai pas eu mais ce n'est pas grâce à toi car tu as tout fait pour bousiller notre petit bonheur tranquille.

En m'imposant des douleurs absolument insupportables, de jour comme de nuit, tu m'as volé mon repos, mon sommeil, mes rêves...

Ma vie n'était que champ de ruines ; et pourtant, je me battais tous les jours, essayant de repousser tes assauts.

Mais je n'étais pas de taille, il faut croire.

Tu as imposé à mon enfant de mûrir plus vite pour palier la mère défaillante que j'étais devenue. Tu as fait d'elle une adulte avant l'âge. Elle a dû prendre des responsabilités d'adultes.

Et moi, dans tout ce cirque, tu y as pensé un seul instant.

Qu'est-ce que je peux dire à ma fille maintenant : j'ai bousillé ton enfance, je te demande pardon. J'ai l'air de quoi face à elle : une mounaque qui, au moindre effort, est épuisée et se tord de douleur jusqu'à en pleurer.

Non, bien sûr, tu t'en fous...

Tu sévis dans le corps de milliers de gens et aucun thérapeute ne trouve de parade à ton acharnement à faire souffrir.

Je ne trouve pas de mots assez forts pour qualifier ce que je ressens : ça ressemble étrangement à de la haine (mais je n'aime pas du tout de mot).

Tu m'as tout pris, tu as pourri ma vie, notre vie ; même à l'heure où j'écris cette lettre, tu continues à vriller mes muscles, les torturant, les pétrissant jusqu'à ce que je lâche prise.

Ouais, tu as raison ; je vais m'allonger sur le canapé pour que mon Amour dorme en paix, sans l'espèce d'invalide qui tourne sur son lit dans tous les sens pour trouver le sommeil... qui ne vient pas, bien sûr !

Merci Madame Fibromyalgie ; même si tu m'accompagnes jusqu'à mon dernier souffle, ce ne sera pas toi qui aura ma peau !

Je ne te souhaite pas la bonne nuit, puisque tu sévis même pendant ces heures de repos et d'apaisement que devrait connaître tout être humain.

Prends un peu de repos ma Grande, ça nous fera des vacances !!!

7

Signé : Evelyne, Evy, Maman, Mamie, etc... 

 (。◕‿◕。) 

Posté par evynou35 à 17:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 4 mai 2016

L’Assemblée nationale veut enquêter sur la fibromyalgie

 

La fibromyalgie, ou maladie de la douleur, est très difficile à diagnostiquer et touche majoritairement les femmes.
La fibromyalgie, ou maladie de la douleur,
est très difficile à diagnostiquer et touche majoritairement les femmes. - SUPERSTOCK/SIPA
La création d'une commission d'enquête sur cette maladie aux causes méconnues doit être examinée ce mercredi...

C’est une maladie mystérieuse, qui touche pourtant environ 3 % de la population française. La fibromyalgie, ce syndrome qui provoque notamment fatigue et douleurs musculaires, devrait faire l’objet d’une commission d’enquête, dont la création est examinée ce mercredi matin par la commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale, après proposition du député communiste de l’Oise Patrick Carvalho et de son groupe à la chambre basse.

« L’objectif est de discuter de ce qu’est cette maladie, qui touche 1,5 à 2 millions personnes en France, et 14 millions en Europe », explique l’élu. La fibromyalgie est en effet très mal connue, et difficile à diagnostiquer. Elle touche essentiellement les femmes et, dans le détail, provoque douleurs diffuses, troubles cognitifs, du sommeil et de l’humeur, ainsi qu’un état de fatigue généralisé.

L’origine de la maladie serait à trouver dans un choc émotionnel, comme la perte d’un proche. Problème, aujourd’hui, il n’existe pas de traitement spécifique contre le syndrome. Alors les personnes touchées soulagent leurs symptômes par une combinaison, variable suivant les cas, faite d’analgésiques, d’antidépresseurs et d’exercices de relaxation.

« Les malades souffrent le martyre »

« Les médicaments ne sont pas toujours adaptés, détaille Patrick Carvalho. Certains médecins pensent même que c’est psychosomatique, alors que les personnes concernées ont de vraies douleurs. La maladie est parfois traitée avec des médicaments pour les gens souffrant de problèmes psychiques. Ce n’est pas adapté, ça les met à plat, certains meurent avant l’âge. D’autres pensent qu’ils ont un cancer non diagnostiqué, des familles volent en éclats à cause de ça. »

D’où la volonté de faire de la recherche sur le sujet, alors qu’en France, la fibromyalgie n’est pas reconnue officiellement et laissée à l’appréciation du médecin traitant. L’Organisation mondiale de la santé l’a pourtant classée dans les rhumatismes depuis 1992, et une journée mondiale lui est consacrée le 12 mai. « Les malades souffrent le martyre, poursuit le député. Il est important que le ministère de la Santé s’en préoccupe, et j’espère que les conclusions de la commission d’enquête permettront de faire bouger les choses. C’est l’omerta à chaque fois que le sujet est abordé, pour des raisons budgétaires je suppose, comme d’habitude. »

Olivier Philippe-Viela

Source http://www.20minutes.fr/sante/1839111-20160504-assemblee-nationale-veut-enqueter-fibromyalgie

Posté par evynou35 à 15:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mercredi 6 avril 2016

Radio Laser - Rennes (95.9) La fibromyalgie, un tabou français?

Santé - La fibromyalgie, un tabou français?

 

Mystérieuse, méconnue, la fibromyalgie touche pourtant entre 2 et 5% de la population, et en particulier les femmes ! douleurs articulaires, troubles du sommeil, elle martyrise celles et ceux qui la subissent, mais aussi leur entourage !

Estelle Legrand, et Jean-Yves Launay de l’association Entraide Fibromyalgie Ouest sont nos invités, ils répondent aux questions d’Olivier Le Floch ! Florian Le Bars - RADIO LASER 95.9 à RENNES 

Lien pour visiter le site internet de l'association : 
http://entraide-fibromyalgie-ouest.over-blog.fr/

Cliquer sur le lien ci-dessous pour écouter cette intervention.

Posté par evynou35 à 11:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,