mercredi 25 avril 2018

Une libellule traverse l’océan pour trouver l’amour

 

oOo

Pantala flavescens peut parcourir 6.000 km pour trouver l'âme sœur. Cette libellule répandue dans le monde traverserait même l'océan Indien.

C'est le résultat d'une analyse génétique qui a comparé des populations qui sont pourtant géographiquement éloignées.

Plutôt située dans la zone intertropicale, P. flavescens se trouve aussi dans de nombreuses zones tempérées : le nord-est des États-Unis, le sud du Canada, le nord-est de la Chine.

Dans un article paru dans PLOS One, des chercheurs de l'université Rutgers ont donc voulu étudier les variations génétiques de cette libellule dans le monde, en utilisant des populations d'Amérique du nord, du sud et d'Asie.

Pour cela, ils ont amplifié par PCR l'ADN d'un gène mitochondrial : CO1, codant pour une cytochrome oxydase.

L'analyse génétique a montré que ces populations éloignées étaient très similaires du point de vue génétique : la libellule est donc capable de traverser les continents.

Des populations du Texas, de l'est du Canada, du Japon, de la Corée, l'Inde et l'Amérique du sud avaient les mêmes profils génétiques.

« Si le Pantala d'Amérique du Nord était seulement élevé avec le Pantala nord-américain et le japonais uniquement avec le japonais, nous verrions des résultats génétiques qui diffèrent les uns des autres », a expliqué Jessica Ware, un des auteurs de cette recherche. « Nous ne voyons pas cela. Ceci suggère le mélange des gènes à travers de vastes étendues géographiques. »

Pantala flavescens serait la libellule la plus répandue dans le monde. © Achim Raschka, Wikipedia, CC by-sa 3.0

Une migration multigénérationnelle d’un continent à un autre

La migration de P. flavescens a aussi comme particularité de traverser les océans : l'insecte vole sur plus de 3.500 km au-dessus de l'océan Indien. Si la traversée des mers et des océans est courante chez des tortues de mer, des baleines, elle est beaucoup plus rare pour un insecte terrestre. La dispersion de la libellule pourrait aussi être en partie passive, utilisant les vents.

Chez les insectes, le papillon monarque est lui aussi célèbre pour ses grandes migrations : il parcourt environ 4.000 km de son habitat d'hiver au Mexique vers les États-Unis et le Canada où il passe l'été. Ces voyages se font sur plusieurs générations. La migration des Pantala est bien plus longue ; il s'agit même d'une « mission suicide » dans laquelle le retour de l'individu n'est pas possible. Elle se fait elle aussi sur plusieurs générations. Mis bout à bout, les trajets des Pantala sur plusieurs générations totaliseraient plus de 18.000 km avec des parcours individuels de 6.000 km, notamment entre le nord de l'Inde et l'est de l'Afrique, nécessitant la traversée d'un océan.

La stratégie de P. flavescens peut paraître particulièrement risquée. Mais, pendant son long voyage, la libellule tire profit de la météo et des pluies saisonnières. Elle utilise des mares temporaires comme habitat dans lesquelles elle se reproduit. Les larves ont un développement rapide en 38 à 65 jours ce qui leur permet de se développer avant que la mare ne s'assèche. Les nouveaux adultes continuent alors la migration.

D'ailleurs ne dit-on pas que l'amour donne des ailes ?

 

Marie-Céline Ray, journaliste

Source https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/zoologie-science-decalee-libellule-traverse-ocean-trouver-amour-61886/#

 

                                                                                                              signature_1

 

                                                                     

 

 

Posté par evynou35 à 17:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


vendredi 18 août 2017

Intelligence animale : l'éléphant aurait conscience de son corps

  

Résultat de recherche d'images pour "images éléphant"

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/9/92/Elephants_at_Etosha_National_Park03.JPG

oOo

 

L'éléphant a conscience de son corps - http://www.dailymotion.com/video/x5ip0td

Un éléphant d'Asie a réussi brillamment un test d'intelligence auquel échoue un enfant de deux ans : on ne peut pas tirer un tapis si on est dessus. Réalisée par l'association Think Elephants International, l'expérience montre que l'éléphant a conscience de son propre corps, comme le montre également le test du miroir. Une capacité rare dans le monde animal.

L'exercice a l'air simple : cet éléphant d'Asie a devant lui une personne à qui il doit donner un bâton posé par terre, ce que l'animal sait manifestement déjà faire ; cependant, l'objet est attaché par une corde à un tapis... sur lequel se trouve le pachyderme. La solution consiste à faire un ou deux pas de côté, bien sûr, mais il faut pour cela avoir conscience de la présence de son propre corps sur le tapis.

Pour un humain, le raisonnement passe inaperçu tant il est trivial, mais pour un animal, il n'est pas évident. D'ailleurs, il ne l'est pas non plus pour un enfant de deux ans. Se représenter son corps comme un objet distinct du monde n'est en effet pas une capacité courante chez les animaux puisqu'elle implique une certaine conscience de soi.

Les éléphants manifestent des signes d’intelligence

Toutefois, cette expérience, montrée par l'association Think Elephants International, n'a rien d'étonnant. Il est connu que les éléphants réussissent le « test du miroir et de la tache ». Devant son image, l'animal, après avoir vérifié derrière la glace, finit par comprendre qu'il s'agit bien de lui et, avec la trompe, essuiera une marque qui lui a été peinte sur la tête. C'est ce qu'avait montré une expérience menée dans un zoo, avec des éléphants d'Asie, en 2006.

© Think Elephants International

Jean-Luc Goudet, Journaliste

 Source : http://www.futura-sciences.com/planete/videos/intelligence-animale-elephant-aurait-conscience-son-corps-4586/

 

Letter-E3-1024x1024

 

oOo

Posté par evynou35 à 18:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 2 août 2017

Pourquoi les hirondelles volent-elles bas avant l'orage ?

 

Résultat de recherche d'images pour "images hirondelles"

http://www.30millionsdamis.fr/uploads/pics/hirondelles-676.jpg

oOo

L'hirondelle fait le printemps et vole bas par temps menaçant.

Voilà deux dictons français qui caractérisent des aspects comportementaux de l'animal. Le printemps est associé au fait que les hirondelles arrivent en France au mois de mars, mais pour le vol bas, la raison est moins intuitive : les oiseaux suivent leurs proies...

Lorsqu'une hirondelle vole bas, l'orage n'est pas loin.

C'est une phrase que l'on entend couramment en France, et l'expérience nous montre qu'il y a là un semblant de vérité.

Le lien de cause à effet n'est pas évident : certains pensent que si cet oiseau vole bas, c'est pour se protéger de la violence des vents générés par le nuage d’orage.

La raison est plus simple que cela, les hirondelles suivent leur unique proie : le moucheron. Durant un orage, l'insecte est comme attiré par le sol.

 

L’hirondelle vole bas pour suivre le moucheron

Le cumulonimbusnuage d'orage, se forme et une circulation verticale se met en place.

En amont du front orageux, de l'air chaud et humide grimpe en altitude, se refroidit et se condense. En aval, une circulation d'air froid subside et apporte les précipitations.

Le système orageux se déplace ainsi, plus ou moins rapidement selon les vents. Sous ces conditions météo, les courants froids subsidents ont tendance à coincer les insectes volants proches du sol, où humidité et température supérieures garantissent la survie des petits moucherons.

Les hirondelles n'ont qu'à se servir, en cas d'orage, c'est un véritable festin qui s'offre à elles !

On peut tout de même quelque peu nuancer ce vieux dicton français.

Les moucherons sont bloqués en aval du nuage d'orage, ce qui implique que pour l'être humain qui observe la scène, le temps devrait s'être déjà dégradé autour de lui.

En outre, le festin des hirondelles ne doit pas durer des lustres, étant donné qu'il est accompagné de pluies parfois très violentes pour ces petits oiseaux.

 

Par Delphine Bossy, Futura

 

Source : http://www.futura-sciences.com/planete/questions-reponses/zoologie-hirondelles-volent-elles-bas-avant-orage-5979/

 

Letter-E3-1024x1024

 

oOo

Posté par evynou35 à 19:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 19 juin 2017

Pourquoi le flamant rose dort-il sur une patte ?

Quel spectacle étrange que d'observer des flamants roses en train de dormir ! Réunis par milliers, ils se mettent sur une patte lorsqu'ils s'endorment. Voici quelques éléments d'explication pour mieux comprendre cette position peu naturelle.

Le flamant rose (Phoenicopterus roseus) est l'un des oiseaux migrateurs les plus particuliers. Il est grand - d'une envergure pouvant atteindre 1,8 mètre -, le rose de ses plumes est une couleur rare dans le monde animal et il se réunit en colonies de milliers d'individus, produisant un spectacle éblouissant dans les eaux salines. Au printemps, en Camargue, haut lieu de reproduction du flamant rose en France, on peut en observer jusqu'à 50.000 !

Mais, plus surprenant encore, lorsqu'il dort, le flamant rose adopte une position bien particulière : il ne se tient que sur une patte et range sa tête sous son aile. Pour l'Homme, c'est évidemment étonnant, car il nous semble difficile de trouver le sommeil sur une jambe sans tomber. Le flamantrose n'a aucun problème d'équilibre : il est stable sur une seule patte palmée.

Le flamant rose se tient-il chaud en dormant ?

Le corps de l'animal est couvert de plumes, mais ses longues pattes sont à découvert et complètement exposées au froid, condition météo à laquelle il est particulièrement sensible. Pour résister aux chutes de température, certaines espèces d'oiseaux se posent au sol, sur leurs pattes. Pour le flamant rose, il est plus facile de cacher une patte dans son plumage. Les chercheurs ont longtemps pensé que le flamant rose adoptait cette position pour limiter les déperditions de chaleur. D'autant que l'oiseau dort souvent avec une patte dans l'eau.

Selon une autre théorie, le fait de dormir sur une patte permettrait au flamant rose... de reposer l'autre patte. Mais une étude menée par des chercheurs de l'institut de Technologie de Géorgie (États-Unis) conclut que cette position étonnante ne demande pour ainsi dire aucun effort musculaire à l'oiseau. Et c'est donc pour cette raison que le flamant rose dormirait sur une seule et unique patte.

Lorsque le flamant rose relève une patte, son corps se relâche et bascule légèrement vers l'avant sous l'effet de la gravité. Il se bloque alors dans une position d'une grande stabilité, celle que nous connaissons du flamant rose endormi. C'est en observant ce phénomène sur un cadavre de flamant rose, que les chercheurs américains ont mis au jour ce mécanisme. Une explication qui cadre avec l'idée de la conservation de chaleur puisque dans cette position particulière, l'oiseau ne dépense quasiment aucune énergie.

 

Par la rédaction de Futura

 

Source http://www.futura-sciences.com/planete/questions-reponses/zoologie-flamant-rose-dort-il-patte-5996/

 

Letter-E3-1024x1024

 

Posté par evynou35 à 16:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,