vendredi 25 novembre 2016

Les Français vivent plus vieux, mais pas toujours mieux que le reste des Européens

Banque de Photographies - femme aînée, délassant, dans chaise, chez soi. Fotosearch - Recherchez des Photos, des Images, des Photographies et des Images ClipsArts

L’OCDE et la Commission européenne publient un rapport dressant un panorama de la santé en Europe. La France consacre peu d’argent à la prévention, et les comportements des jeunes s’en ressentent.

Les Français vivent plus longtemps que la moyenne de la population européenne, et cela malgré de faibles dépenses publiques en matière de prévention et davantage de comportements à risque chez les jeunes. C’est ce que révèle le «Panorama de la santé 2016», un rapport conjointement publié par l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et la Commission européenne.

● Deux ans d’espérance de vie de plus

Les Français vivent en moyenne plus longtemps que les habitants des autres pays européens. Un enfant né en France en 2014 a une espérance de vie qui s’élève à 82,8 ans, contre 80,9 ans en moyenne dans les pays de l’Union Européenne (UE).

Dans l’UE, la part de la population âgée de plus de 65 ans a augmenté, passant de moins de 10% en 1960 à près de 20% en 2015. Elle devrait atteindre près de 30% d’ici 2060, d’après le rapport de l’OCDE et de la Commission européenne. En France en 2016, les plus de 65 ans représentaient 18,8% de la population, selon les chiffres de l’Insee. L’Institut estime qu’en 2060, en France métropolitaine, ils compteront pour 25,7% de la population.

Pourtant cet allongement de la durée de vie ne s’accompagne pas forcément d’une bonne santé. Environ 50 millions de personnes dans l’UE souffrent de maladies chroniques et plus d’un demi-million de personnes en âge de travailler en meurent chaque année.

● Les jeunes fument plus et bougent moins

Les jeunes Français fument plus et bougent moins que leurs homologues européens. Chez les adolescents de 15 ans, la consommation de tabac a diminué depuis les années 2000. Mais 19% sont toujours des fumeurs réguliers, contre 14% en moyenne dans l’UE.

Le sport n’est pas non plus leur point fort et les adolescents français arrivent d’ailleurs bon avant-derniers sur le podium de la pratique sportive. Seuls 6% des filles et 14% des garçons ont une activité physique «modérée à forte» (au moins une heure par jour, avec augmentation du rythme cardiaque), alors que la moyenne de l’UE se situe à 10% et 20% respectivement.

Alors que la France est jusqu’à présent bien placée en matière d’obésité et de surpoids, ce manque d’activité physique des jeunes est inquiétant pour l’avenir, estime selon l’AFP Francesca Colombo, chef de la division santé de l’OCDE, car «ce sont des habitudes qui sont difficiles à changer». Or le manque d’activité sportive constitue, avec le tabagisme, un important facteur de risques pour les maladies chroniques telles que les cancers et les affections cardiovasculaires.

 

 

● La prévention moins bien financée

Les dépenses de santé représentaient en France 11% du PIB en 2015, ce qui plaçait le pays au troisième rang après l’Allemagne et la Suède.

Mais la France pèche dans le domaine de la prévention, en n’y consacrant que 1,9% de ses dépenses de santé, contre 3% en moyenne dans l’UE. Les champions de la prévention en Europe sont le Royaume-Uni et l’Italie avec 4,1% des dépenses de santé.

 Le nombre de médecins n’augmente plus

Le nombre de médecins par habitant a augmenté dans presque tous les pays de l’UE depuis 2000, sauf en France où il est resté stable. Pour 1000 habitants, la France compte 3,3 médecins en moyenne. Mais une inégalité considérable entre les zones urbaines et rurales est observée. En zone urbaine, on comptait 4,5 médecins pour 1.000 habitants en 2015, contre 1,4 en zones rurales.

Par  :  

Source : http://sante.lefigaro.fr/article/les-francais-vivent-plus-vieux-mais-pas-toujours-mieux-que-le-reste-des-europeens

Posté par evynou35 à 12:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


mercredi 8 juin 2016

Rochefort-en-Terre (Morbihan) élu village préféré des Français en 2016

Rochefort-en-Terre (Morbihan).

Rochefort-en-Terre (Morbihan). (ALESSANDRO GUI / FRANCE 2)

Le village succède ainsi à Ploumanac'h, autre commune bretonne.

Rochefort-en-Terre (Morbihan) a été élu village préféré des Français en 2016. En gagnant le concours de France 2, le village succède ainsi à un autre village breton : Ploumanac'h. Les résultats du vote des internautes étaient très serrés. Rochefort-en-Terre est arrivé juste devant Montreuil-sur-Mer, suivi de Rocamadour.

Jean-François Humeau, le maire, semble avoir déjà calculé ce que lui apportera ce titre, dont il se réjouit : "On accueillait jusqu'alors 500 000 à 600 000 visiteurs. En 2017, on en accueillera près d’1,2 million et après on redescendra entre 30 et 50 %. Mais on restera à 900 000 visiteurs. C’est quand même énorme."

Situé à 35 km à l’est de Vannes, sur une butte rocheuse, Rochefort-en-Terre est un des villages les plus réputés de Bretagne et également l’un des plus petits, puisqu'il n'abrite que 697 habitants. Ses remparts, son château, ses maisons à pans de bois, ses demeures Renaissance, ou ses bâtiments de style gothique, témoignent de son histoire.

Sourcehttp://www.francetvinfo.fr/france/rochefort-en-terre-morbihan-elu-village-prefere-des-francais-en-2016_1488497.html

Posté par evynou35 à 12:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mercredi 6 avril 2016

Radio Laser - Rennes (95.9) La fibromyalgie, un tabou français?

Santé - La fibromyalgie, un tabou français?

 

Mystérieuse, méconnue, la fibromyalgie touche pourtant entre 2 et 5% de la population, et en particulier les femmes ! douleurs articulaires, troubles du sommeil, elle martyrise celles et ceux qui la subissent, mais aussi leur entourage !

Estelle Legrand, et Jean-Yves Launay de l’association Entraide Fibromyalgie Ouest sont nos invités, ils répondent aux questions d’Olivier Le Floch ! Florian Le Bars - RADIO LASER 95.9 à RENNES 

Lien pour visiter le site internet de l'association : 
http://entraide-fibromyalgie-ouest.over-blog.fr/

Cliquer sur le lien ci-dessous pour écouter cette intervention.

Posté par evynou35 à 11:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

samedi 9 janvier 2016

Les Français négligent leur hygiène bucco-dentaire

 

Les Français négligent leur hygiène bucco-dentaire

Les études se suivent et se ressemblent : les inégalités sociales pèsent sur les dents et la bouche des Français. Dans une lettre ouverte du 7 janvier 2016, l'Union française pour la santé bucco-dentaire (UFSBD) fait un point sur les données les plus préoccupantess, et plaide pour que la santé bucco-dentaire soit désormais considérée "comme une priorité de santé publique".

Il y a "urgence d'une prise de conscience collective", note Sophie Dartevelle, présidente de l'UFSBD, qui représente les chirurgiens dentistes tout en menant des actions de prévention sur le terrain, en particulier dans les écoles.

Selon une étude IFOP datée 2013, 41% des Français ne respectent pas les préconisations d'une visite annuelle chez le chirurgien-dentiste.

"La santé bucco-dentaire n'est pas accessible à tous et les inégalités d'accès aux soins dentaires sont une réalité que les pouvoirs publics ne peuvent pas ignorer", estime-t-elle dans une lettre ouverte transmise à l'AFP. Elle déplore en outre "le désengagement des pouvoirs publics sur les actions de sensibilisation [...] déployées en milieu scolaire". Selon elle, ce "signal inquiétant" va avoir des effets négatifs qui ne tarderont pas à se faire sentir sur l'état de santé des plus jeunes. 

Fortes inégalités d'accès aux soins dentaires

L'an passé, seulement 25.000 enfants des zones défavorisées (10 classes par département dans les zones d'éducation prioritaire) ont été sensibilisés grâce au programme de prévention en milieu scolaire financé par l'Assurance maladie, au lieu de 300.000 par an, selon des données de 2013 de la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES).

A 5 ans, 4% des enfants de cadres ont au moins une carie non soignée contre 23% pour les enfants d'ouvriers. Chez les personnes âgées, 75% des résidents en maison de retraite présentent un mauvais état de santé bucco-dentaire, toujours selon la DREES.

L'Union rappelle que la santé bucco-dentaire constitue "un miroir de l'état de santé général de chacun". Et "certaines maladies bucco-dentaires peuvent avoir des conséquences sur la santé globale (pathologies cardio-vasculaires, accouchements précoces...)", ajoute-t-elle. Les bactéries buccales peuvent en effet migrer par la voie sanguine dans tout l'organisme : le cœur, les sinus, les reins, les yeux, les articulations.

Les Français sont à la traîne en matière d'hygiène dentaire: ils achètent en moyenne 1,5 brosses à dents par an alors que 4 sont préconisées (changement à chaque saison) ; leur temps moyen de brossage est de 56 secondes alors que l'UFSBD recommande deux brossages de deux minutes par jour matin et soir, note l'UFSBD, citant un sondage Ipsos de 2012.

Par la rédaction d'Allodocteurs.fr, avec AFP

Source : http://www.allodocteurs.fr/bien-etre-psycho/beaute-soins-du-corps/soins-dentaires/les-francais-negligent-leur-hygiene-bucco-dentaire_18310.html#xtor=EPR-1000002224

Posté par evynou35 à 13:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 16 juillet 2015

Les remparts de Saint-Malo en lice pour "Le monument préféré des Français"

© Ville de Saint-Malo Les remparts de Saint-Malo représenteront la Bretagne pour l'émission "Le monument préféré des Français"

Claude Renoult, maire de Saint-Malo l'a annoncé : les remparts de la cité corsaire représenteront la Bretagne pour l'émission "Le monument préféré des Français" sur France 2. La diffusion aura lieu en septembre. D'ici là, à vos votes !

Cette année, un seul monument a été sélectionné par la production de l'émission de France 2 "Le monument préféré des Français" et pour représenter chaque région. Pour la Bretagne, ce sont les remparts de Saint-Malo qui ont été choisis. Les internautes peuvent dès aujourd'hui voter en ligne et ce jusqu'au 18 août 10h. Les votes détermineront l'heureux élu.

"C’est une belle opportunité pour notre ville de montrer (à ceux qui ne connaissent pas encore nos Remparts), un des plus beaux fleurons de notre patrimoine." Claude Renoult, maire de Saint-Malo.

Miraculeusement épargnés durant les bombardements américains du mois d’août 1944, les remparts de Saint-Malo constituent un ensemble unique en France lesquels rendaient la ville quasiment imprenable.

Par Emilie Colin 

Source : http://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/

Posté par evynou35 à 16:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

dimanche 19 avril 2015

Le village préféré des Français.

© Steeve Le Clech

© Steeve Le Clech

Saint-Émilion sera-t-il le village préféré des français ?

Charme, authenticité, qualité du patrimoine. Tels sont les principaux critères pour tenter de remporter le titre convoité de cette 4emé édition du jeu de France 2. Les votes sont ouverts jusqu'au 19 mai

C'est le village médiéval mondialement connu de Saint-Émilion qui a été choisi pour porter les couleurs de l'Aquitaine.

22 autres bourgades sont en compétition qui représentent les 22 régions métropolitainesArs-en-Ré, en région Poitou-Charentes

  1. Montrésor, dans le Centre
  2. Solutré-Pouilly, en Bourgogne
  3. Fénétrange, en région Lorraine
  4. Barbizon, en Ile-de-France
  5. Saint-Emilion, en région Aquitaine
  6. Centuri, en Corse
  7. Lods, en Franche-Comté
  8. Tourtour, en Provence-Alpes-Côte-d’Azur
  9. Ferrette, en région Alsace
  10. Saint-Céneri-le-Gérei, en Basse-Normandie
  11. Saint-Nectaire, en région Auvergne
  12. Ault, en Picardie
  13. Moutier d’Ahun, dans le Limousin
  14. Trentemoult, en Pays-de-la-Loire
  15. Saint-Antonin-Noble-Val, en Midi-Pyrénées
  16. Castelnou, en région Languedoc-Roussillon
  17. Mussy-sur-Seine, en Champagne-Ardenne
  18. Bonneval-sur-Arc, en Rhône-Alpes
  19. Terdeghem, dans le Nord-Pas-de-Calais
  20. Lyons-la-Forêt, en Haute-Normandie
  21. Ploumanac’h, en région Bretagne

Le numéro attribué à chaque village correspond au numéro que vous devez entrer si vous choisissez de voter par téléphone ou par SMS.

Suivez la campagne de vote jour par jour et soutenez votre candidat !

« Saint-Émilion : Un village à la renommée mondiale »

Construite en amphithéâtre, la cité est un véritable musée à ciel ouvert. Monuments et vestiges de la grande époque romane se succèdent au fil de ses ruelles escarpées. Perchée sur un promontoire rocheux, Saint-Émilion  et son vignoble tirent leur originalité de la pierre calcaire.

Du 9ème au 19ème siècle, les hommes ont extrait la roche pour édifier l’ensemble architectural de la cité et les châteaux viticoles. En témoigne la présence de 200 km de galeries souterraines et de la plus vaste église monolithe d’Europe. Le calcaire, omniprésent, offre un sol d’exception aux vignes de Saint-Émilion. La viticulture a été introduite dans cette région fertile d'Aquitaine par les Romains et s'est intensifiée au Moyen Âge. Avec ses grands crus classés, Saint-Emilion attire les amateurs de vin qui découvrent, à cette occasion, un site viticole inscrit au Patrimoine Mondial de l’Humanité, au titre de paysage culturel.

Le saviez-vous ?
La Jurade, confrérie des Vins de Saint-Émilion, fut instaurée en 1199 par Jean Sans Terre, roi d’Angleterre. Elle organise chaque année la Fête de Printemps en juin et le Ban des vendanges en septembre. Lors de ces manifestations, les membres de la Jurade défilent dans la cité, vêtus de la robe rouge traditionnelle.

Par Christophe Roux

Production : Morgane Production
Présenté par Stéphane Bern

+ d’infos : http://www.saint-emilion-tourisme.com/

Posté par evynou35 à 12:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 22 juin 2014

Les Français ne bougent pas assez !

Selon une étude publiée aujourd’hui, 75 % des Français n’effectuent pas le quota de sport quotidien recommandé par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) pour être en bonne santé, soit 10 000 pas par jour (ce qui correspond à environ 1 heure et demie de marche).

En moyenne, nous n’en faisons que 7 000. 

DVERTISEMENT

Premier constat de l’étude, la part des Français dit « sédentaires » est en augmentation tandis que celle des Français actifs voire très actifs est en chute libre : 1 Français sur 2 ne pratiquerait aucun sport ou activité physique régulière.

L’étude montre également que les activités physiques préférées des Français sont celles qui nécessitent le moins d’investissement personnel et financier. En effet, les sports collectifs ne sont pratiqués que part 5 % de Français et ceux de combat par 2 %.

Les 25-34 ans restent néanmoins les plus actifs avec en moyenne 8 714 pas effectués chaque jour.


La parité n’est pas tout à fait exacte entre les hommes et les femmes puisque seulement 46 % de ces dernières pratiquent une activité physique contre 54 % des hommes.


On notera également que le nombre moyen de pas par jour diminue avec l’augmentation du poids corporel. Les Français avec un IMC (Indice de Masse Corporel) « normal » effectuent en moyenne 8 511 pas par jour tandis que ceux en « surpoids » en effectuent 8 486 et les personnes « obèses » seulement 6 558.

Manque de temps ? De moyen ? Ou tout simplement de motivation ?


La première raison à avoir été citée est celle des horaires de travail (40 %), la deuxième dénonce le manque ou l’absence d’offre d’équipements (36 %), et enfin la troisième est celle du manque de motivation (17 %).


Le manque de temps arrive également en tête dans le contexte privé (29 %), le manque de motivation remonte en deuxième position (24 %), et le coût financier termine en troisième position (14 %).


Enfin, l’étude révèle également une variation du temps consacré au sport selon le milieu socio-professionnel. Les classes supérieures font généralement plus de sport que les classes moyennes.

Pourtant, il n’est pas nécessaire d'être inscrit dans un club sportif pour bouger !

Des solutions très simples sont accessibles à tous, et à toute heure : marcher le plus souvent possible, abandonner le « réflexe voiture » pour les petits déplacements, se déplacer plus souvent à vélo, …


Il ne reste plus qu’à espérer que ce type d’étude aidera à prendre conscience de l’impact du manque d’activité physique sur la santé et l’espérance de vie et incitera à modifier les habitudes.


Et n’oublions pas que nos habitudes touchent aussi nos enfants, et deviendront les leurs …

Posté par evynou35 à 12:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,