samedi 7 juin 2014

Quelle honte !

VIDEO. Royaume-Uni : un nouveau carrosse à 3,5 millions d'euros pour la reine

Royaume-Uni : un nouveau carrosse à 3,5 millions d'euros pour la reine
La nouvelle calèche royale, dans laquelle elle est sortie mercredi, lui a été offerte pour son 80e anniversaire, donc avec huit ans de retard. Elle est composée d'une centaine de pièces et de reliques de l'histoire britannique.

 

Source :

http://www.francetvinfo.fr

Posté par evynou35 à 14:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Un petit air pincé !!!

Obama-Poutine, l'image qui fait parler

 

Je ne pouvais pas ne pas mettre en ligne cette photo !

Source :

http://www.ouest-france.fr/70e-d-day-suivez-lanniversaire-du-debarquement-allie-en-direct-2595668?utm_source=of_newsletter-generale&utm_medium=email&utm_campaign=of_newsletter-generale&utm_content=20140607&vid=042035060061059051097116014036040046060041125055041063

Posté par evynou35 à 14:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 5 juin 2014

Le gentleman Poutine et la "faiblesse" des femmes

 Vladimir Poutine
Le président russe s'en est pris à Hillary Clinton qui l'avait comparé à Hitler, lors de l'entretien qu'il a accordé mercredi soir à Europe 1 et TF1.
Ses propos sur les femmes ont entraîné un flot de réactions sur Twitter "Il vaut mieux ne pas entrer dans des altercations avec les femmes" a lancé Vladimir Poutine, mercredi soir, sur TF1 et Europe 1. Le président russe était interrogé sur les propos de l'ancienne secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton, qui l'avait comparé à Hitler au mois de mars.  
 "Madame Clinton n'a jamais été très élégante dans ses déclarations (...). Quand les gens dépassent les limites, ce n'est pas parce qu'ils sont trop forts, mais parce qu'ils sont trop faibles. Mais peut-être que la faiblesse n'est pas vraiment un défaut pour une femme", a-t-il ajouté, le sourire en coin. Poutine aurait plutôt dit: "Peut-être que la faiblesse n'est pas la pire des qualités pour une femme." 

Quelques instants plus tard, Vladimir Poutine a tout de même tenté de nuancer ses propos concernant l'ancienne secrétaire d'État américaine. "Cela ne nous a pas empêché de la rencontrer lors de différents événements internationaux ou de discuter normalement. Je pense qu'ici également, nous pourrions trouver un langage commun" a-t-il poursuivi. 

Par , publié le 05/06/2014
----------------
En source :
http://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/le-gentleman-poutine-et-la-faiblesse-des-femmes_1548866.html?xtor=EPR-181-[20140605094219_23_nl_lexpress_quotidienne_6660_000O7Q]-20140605-[_______________________________
001MDDO]-[RB2D106H0014UKDR]-20140605074700

Posté par evynou35 à 12:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 4 juin 2014

Le billet d'humeur de mon ami David L.

J'adore voir des émissions (on n'est plus des pigeons du 27 mai 2014) où les fibromyalgiques se font tailler en pièces par des animateurs et des "médecins" complètement à côté de la plaque et sûrement triés sur le volet pour ajouter un aspect sulfureux et forcément porteur d'audimat à une émission en mal d'audience ; c'est juste démentiel et honteux, et ce n'est ni plus ni moins que de la discrimination face à une maladie reconnue par l'OMS. Comment peut-on dire qu'il n'y a aucune recherche et que cette maladie n'existe pas !?


Cela me dégoute toujours autant et je sais encore plus pourquoi je fuis désormais tout ce qui a trait à cette maladie. Même après avoir publié un livre sur le sujet j'arrive à être surpris par la connerie humaine toujours plus importante. Cette société me donne envie de vomir, et ne se plait que dans la désinformation, dans le politiquement correct, dans l'économiquement viable, la rentabilité et la productivité à outrance au détriment de tout le reste. L'humain ne compte pas. Je sais pourquoi je veux désormais rester en marge, malgré que cela me vrille les entrailles de monter sur les barricades sur ce sujet précis, mais ça me rend encore plus malade. Même celles et ceux qui auraient pu apporter leur aide, voire pire qui me l'avait proposée pour un projet particulier concernant cette putain de maladie et me traitant soit disant-d'ami (un mot qui perd de plus en plus son sens à mes yeux) n'ont pas été capables de me répondre ou de m'aider de quelque manière que ce soit pour faire sortir cet enfer de l'ombre où il se trouve. Pour me demander des bouquins gratos, me demander une lettre pour expliquer mon projet, certain(e)s étaient là, mais après le mur en face de mon bureau était plus parlant que tout le reste.


Il n'y aura donc personne dans les personnalités publiques (et quel que soit le sens que revêt ce mot - artistique, politique, littéraire, musical, cinématographique, et j'en passe) qui sera capable de se lever contre ce putain de fléau et porter ce foutu drapeau au grand jour afin d'élever les consciences ?!?!


C'est un vrai sujet de société pour lesquels les malades n'ont AUCUN espoir actuel de guérison et vivent dans une terrible SOUFFRANCE permanente ; mais ça c'est largement moins important que la gastro présidentielle ou les émois des stars du foot...

 

Alors mesdames et messieurs les sceptiques, médecins, médias, voici ce que m'inspire votre ridicule "haute" opinion :

Voilà juste ce que m'inspire l'opinion de ces médias et médecins qui nous prennent pour des simulateurs, avec cette image trouvée sur la toile.

Voilà juste ce que m'inspire l'opinion de ces médias et médecins qui nous prennent pour des simulateurs, avec cette image trouvée sur la toile.

 

-------------

 

Source :

http://lunaire-iris-des-sens.over-blog.fr/2014/06/fibromyalgie-on-se-moque-de-nous-dans-on-n-est-pas-que-des-pigeons-03-juin-2014.html

Posté par evynou35 à 12:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 ans de Tiananmen

25 ans de Tiananmen: les soldats chinois

 

A l'occasion du 25ème anniversaire du massacre de la place de Tiananmen, un document américain déclassifié affirme que les soldats chinois riaient en tirant sur la foule de manifestants. 

Un document américain qui détaille la répression lors des manifestations de Tiananmen en 1989 a été déclassifié ce mardi.

Des soldats déployés depuis certaines provinces chinoises riaient en tirant au hasard sur la foule des manifestants pro-démocratie en 1989 sur la place Tiananmen. C'est que révèle un document américain déclassifié mardi à l'occasion du 25e anniversaire de la sanglante répression

Ce document a été rendu public par les Archives de sécurité nationale, à l'université George Washington, qui a obtenu sa déclassification grâce à une décision de justice. 

Il met en lumière la confusion et le chaos qui régnaient alors en Chine quand les autorités ont sévèrement réprimé le mouvement de protestation étudiant dans la nuit du 3 au 4 juin 1989

La réalité de la répression

Ce rapport militaire secret cite une source anonyme qui avait une vue sur la place Tiananmen depuis sa chambre d'hôtel. Cette personne avait fait état d'une répression "brutale", avec l'intention d'infliger aux manifestants d'importantes pertes. 

Les soldats de la 27e Armée, qui ne parlaient pas le dialecte de Pékin, "rigolaient et tiraient au hasard sur n'importe quel rassemblement de personnes qu'ils croisaient", raconte cette source. 

Le document souligne qu'à l'époque, les informations étaient sommaires et parfois complètement fausses. Ainsi, le lendemain de la répression, un télégramme d'une agence américaine de renseignement, citant une source gouvernementale étrangère apparemment proche de la Chine, avait rapporté la mort du dirigeant chinois Deng Xiaoping. En réalité celui-ci est décédé huit ans plus tard, en 1997. 

Les soldats chinois avaient tué plusieurs centaines de manifestants non armés lors de la répression de ces manifestations. Selon certaines sources, il y aurait eu plus de 1000 morts. 

Ces dernières semaines, le régime communiste a employé les grands moyens pour empêcher toute allusion au Printemps de Pékin, censurant sévèrement internet, intimidant la presse étrangère et menant une campagne d'arrestations des voix dissidentes. 

Par , publié le 04/06/2014
----------------------------

Source :
http://www.lexpress.fr/actualite/monde/25-ans-de-tiananmen-les-soldats-chinois-rigolaient-et-tiraient-au-hasard_1548554.html?xtor=EPR-181-[20140604091842_23_nl_lexpress_quotidienne_6644_000O6G]-20140604-
[______________________25_ans_de_Tiananmen__les_soldats_chinois_rigolaient_et_tiraient_au_hasard
___________________001MA5A]-[RB2D106H0014UKDR]-20140604072300

Posté par evynou35 à 12:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


mardi 3 juin 2014

En avant, marche !

Marchez, votre cœur adore ça. Simple, peu coûteuse, la marche est une excellente activité pour s’entretenir physiquement ou pour renouer avec le sport. Afin de profiter au maximum de ses bienfaits, notez bien ces quelques conseils en matière d’équipement mais aussi de technique. Car il y a marche et… marche !

Objectif 10 000.

Pour entretenir votre cœur, mettez un pas devant l’autre ! Et idéalement, répétez ce geste… 10 000 fois par jour ! Enorme direz-vous… Et pour cause, la plupart d’entre nous en faisons à peine la moitié. Comme le souligne la Fédération française de Cardiologie, il « suffit d’en ajouter autant chaque jour, ce qui correspond aux trente minutes d’activité », recommandées.

Active.

Pour atteindre cet objectif, mettez-vous à la marche active ou rapide. Autrement dit à 7-7,5 km/h alors que notre vitesse de marche est aux alentours de 5 km/h. Si vous débutez, allez-y très progressivement. Commencez par 10 minutes quotidiennes. S’il vous est impossible de dialoguer pendant l’effort, ralentissez. Et par la suite, augmentez petit à petit la durée jusqu’à 30, puis 45 minutes voire davantage.

Le bon geste.

Tenez-vous bien droit. Votre dos ne doit pas être arrondi. Vos épaules ? Détendues et légèrement vers l’arrière. Pliez un peu vos bras et gardez-les le long du corps. Pendant la marche, balancez-les en souplesse en levant vos mains alternativement vers la poitrine. Conservez vos poings ouverts.

Côté matériel,

portez des vêtements qui permettent d’évacuer la transpiration. Et des chaussures de marche voire des running. Le cas échéant, interrogez un vendeur spécialisé.

La marche nordique 

est particulièrement recommandée, notamment pour améliorer les capacités respiratoires. Elle se pratique à l’aide de bâtons en fibre de verre et de carbone. Il s’agit d’accentuer le mouvement naturel des bras pendant la marche et de propulser le corps vers l’avant à l’aide de deux bâtons.

Et si vous marchiez dans l’eau ?

Différente du longe-côte, la marche aquatique se pratique sur le bord de mer, avec de l’eau jusqu’aux mollets. Comme l’explique le Dr Bruno Sesboüé, médecin du sport au CHU de Caen, « cette activité est très bénéfique, pour au moins deux raisons : un, c’est de la marche et par conséquent c’est très recommandé. Deux, la fraîcheur de l’eau et la résistance qu’elle oppose aux mouvements est excellente pour la circulation sanguine ». Un peu comme un massage en somme.

Bref, un pur moment de bonheur à pratiquer de préférence au petit matin ou en fin d’après-midi. Mais n’oubliez pas les lunettes et la crème solaires. L’eau en effet réfléchit les rayons du soleil.

------------------

Source : Fédération française de cardiologie, site consulté le 24 mars 2014 – 30 minutes par jour pour un cœur solide, Sélection du Reader’s Digest - Interview du Dr Bruno Sesboüé, 25 mars 2014

Récolté sur le site :

https://destinationsante.com/en-marche.html?utm_medium=email&utm_campaign=Destinationsantecom+02062014&utm_content=Destinationsantecom+02062014+CID_ac1d2e32db38ea131397da5c619da720&utm_source=Emailing&utm_term=Lire%20la%20suite

Posté par evynou35 à 12:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

L'UMP vers un nouveau psychodrame ?

Alain Juppé, en mars à Bordeaux.

La mise en cause, par les sarkozystes, de la direction transitoire de l'UMP agace fortement. Alain Juppé s'est fendu d'une mise au point, Bernard Debré a sorti l'artillerie

L'UMP est-elle à l'aube d'un nouveau psychodrame ?

Alors que les ténors du parti pensaient avoir circonscrit l'incendie né de l'affaire Bygmalion en forçant Jean-François Copé à démissionner de sa présidence, le feu couve encore.

Avec à la manœuvre, pour ne pas dire au tisonnier, deux sarkozystes historiques : Nadine Morano et Claude Guéant. Lesquels contestent ouvertement aujourd'hui la nomination à la tête du parti - et à titre transitoire - des trois anciens Premiers ministres : Alain Juppé, Jean-Pierre Raffarin et François Fillon.

Un triumvirat chargé d'assurer l'intérim et surtout d'organiser, à l'automne, un congrès anticipé de l'UMP. Congrès qui devra élire un nouveau président.

Toutefois, si comme l'a rappelé Jean-Pierre Raffarin dans un entretien à Sud Ouest Dimanche, il ne s'agit en aucun cas "d'une mission de direction", pour Nadine Morano, ce triumvirat n'a aucune légitimité. Selon la toute nouvelle eurodéputée, cette mission aurait dû revenir au vice-président Luc Chatel.

Reste que ces critiques agacent.

A commencer par Alain Juppé. Sur son blog, ce lundi, le maire de Bordeaux s'est fendu d'une mise au point : "Pour ma part, écrit-il, je ne participerai au groupe des trois qu'à deux conditions : que la décision ne soit pas source de division mais soit prise de manière consensuelle; que ce groupe ait les moyens d'organiser le fonctionnement de l'UMP sur des bases administratives et financières totalement clarifiées."

En clair, si ce triumvirat devait continuer à être contesté en interne, il n'en sera pas. Une manière polie de montrer son irritation. Et de rappeler à ses amis que ce n'est pas en se tirant ainsi dans les pattes que l'UMP se sauvera du naufrage qui la guette.

Publié le 03/06/2014 par

-------------

Source : SUD OUEST

http://www.sudouest.fr/2014/06/02/l-ump-vers-un-nouveau-psychodrame-1573438-625.php#xtor=EPR-260-[Newsletter]-20140603-[zone_info]

Posté par evynou35 à 11:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Roland Garros : Monfils dernier rescapé, et des retrouvailles espagnoles

 
photo le français, vainqueur, salue les nombreux spectateurs qui l'ont encouragé © afp

Le français, vainqueur, salue les nombreux spectateurs qui l'ont encouragé© AFP

Gaël Monfils, tombeur de Gabriel Garcia Lopez, reste le dernier Français en lice. Nadal et Ferrer, qualifiés, se retrouveront en quarts pour le remake de la finale 2013.

Gaël Monfils a, comme souvent, sauvé la mise des Français à Roland-Garros, en accédant lundi aux quarts de finale de Roland-Garros. Le Français, tête de série n°23, s'est qualifié pour la quatrième fois de sa carrière pour les quarts de son tournoi de cœur. 

Contre un autre joueur usé comme lui par la répétition des efforts, l'Espagnol Guillermo Garcia-Lopez (41e), le Parisien, demi-finaliste en 2008, s'est montré le plus frais (6-0, 6-2, 7-5). Pour un joueur ordinaire, le retrouver en quarts en Grand Chelem alors qu'il n'a pas joué dans le mois qui a précédé - en raison d'une blessure à une cheville - relèverait de l'impossible. Pas pour Monfils.

L'homme élastique a toujours eu une préparation chaotique pour Roland-Garros. En 2009, il n'avait joué avant qu'un match, à Monte-Carlo. Cette année, son total se montait à cinq matches joués, le dernier en avril. "À chaque fois que j'arrive ici, je me sens bien. J'arrive à développer un super tennis", a-t-il simplement constaté. Il lui faudra bien cela pour résister en quart à Andy Murray (N.7), un joueur qu'il connaît depuis très longtemps.

Le Britannique, demi-finaliste en 2011, s'est défait en trois sets (6-4,7-5, 7-6 (7/3)) de l'Espagnol Fernando Verdasco (N.24), un adversaire qui lui réussit bien puisqu'il l'a battu dix fois en onze rencontres.

"Des retrouvailles inéluctables" 

Il est difficile de dégager un favori car Murray, qui a subi une petite opération au dos à l'automne dernier, ne semble pas avoir encore complètement retrouvé son niveau de vainqueur de l'US Open en 2012 et de Wimbledon en 2013. 

L'Ecossais attend en tout cas avec impatience ce match. "C'est un fantastique athlète et un mec très sympa, a-t-il souligné. Il devrait y avoir quelques points amusants, à cause de la manière dont nous jouons l'un et l'autre."

L'autre quart prévu mercredi, pour peu que la pluie ne s'en mêle pas trop, ne devrait pas non plus manquer d'intérêt. Il opposera Nadal et Ferrer, les deux finalistes de l'an passé. Leurs retrouvailles paraissaient depuis quelques jours déjà inéluctables, tant les deux Espagnols ont survolé leurs quatre premiers matches.

Nadal, N.1 mondial et huit fois vainqueur à Paris, s'est promené lundi (6-1, 6-2, 6-1), comme lors de ses rencontres précédentes, face au Serbe Dusan Lajovic, 83e mondial. Alors qu'on s'inquiétait pour lui après un printemps récompensé par un seul titre, à Madrid, il n'a lâché que 23 jeux jusque-là et n'a pas concédé le moindre set. Mais ce chiffre est à relativiser, car il n'a encore rencontré aucun joueur du Top 50.

"Ce sera différent de l'an dernier"

Ferrer a connu une première semaine presque aussi paisible. La tête de série N.5 a concédé son premier set (6-3, 6-3, 6-7 (5/7), 6-1) face au Sud-Africain Kevin Anderson (N.19). Le Valencien a longtemps nourri un fort complexe d'infériorité face à Nadal. L'an passé, pour la première finale de sa carrière en Grand Chelem, il avait été inhibé par l'enjeu, et Nadal s'était montré implacable (6-3, 6-2, 6-3). 

Mais, même si ses statistiques contre le Majorquin sur terre battue (2 victoires, 17 défaites) ne portent guère à l'optimisme, Ferrer espère que les circonstances, différentes, mèneront cette fois-ci à un autre résultat.

"Ce sera différent de la finale de l'an dernier, pense-t-il. Le contexte, les conditions de jeu, le temps ne sont pas les mêmes. L'an passé, j'étais très nerveux. Je vais entrer sur le court en essayant de ne pas y repenser."

Ferrer a tiré des enseignements et sûrement de la confiance de leur dernier affrontement en quarts à Monte-Carlo en avril, où il s'était imposé en deux sets (7-6, 6-4).

Dans le tableau féminin, la journée a été marquée par le retour en grâce de l'Allemande Andrea Petkovic (N.28), qui n'avait plus joué de quart en Grand Chelem depuis 2011.

 

--------------------------

Source : Ouest-France

http://www.rennes.maville.com/sport/detail_-roland-garros-monfils-dernier-rescape-et-des-retrouvailles-espagnoles_fil-2561278_actu.Htm?abo=1758898&serv=36&utm_source=newsletter&utm_medium=email_interne&utm_campaign=lettre_information_maville&utm_content=sport&xtor=EPR-300-[lettre_information_maville]-20140603-[sport]-1758898@2

 

Posté par evynou35 à 11:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 2 juin 2014

"Tous les mêmes" - Stromae

 

Posté par evynou35 à 14:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

70ème anniversaire du débarquement le 06 juin 1944.

POUR NE PAS OUBLIER ...

Le 6 juin la plage de Ouistreham accueille le monde

Vendredi prochain, dix-neuf chefs d’État et un millier de vétérans fouleront la plage calvadosienne (Sword Beach). On y célébrera le 70e anniversaire du Jour J.

Dix-neuf chefs d’État

Tous les dix ans, les commémorations du 6-Juin placent la Normandie au centre du monde. Vendredi, dix-neuf chefs d’État ou de gouvernement sont attendus pour ce 70e anniversaire. Six têtes couronnées participeront aux cérémonies.

Au premier rang desquelles la reine Elizabeth II, une habituée de ces anniversaires décennaux. Elle ne sera pas seule. Le prince Charles, Kate et William seront aussi aux côtés des vétérans britanniques.

Déjà présent en 2009 pour le 65e, Barack Obama est de retour en Normandie. Invitée pour la première fois en 2004, l’Allemagne sera représentée par sa chancelière, Angela Merkel. Déjà présent il y a dix ans, le Russe, Vladimir Poutine sera encore en Normandie cette année. Croisera-t-il le nouveau président de l’Ukraine, invité de dernière minute de ce 70e ?

Près de 1 800 vétérans

Selon le ministre de l’Intérieur, jeudi, près de 1 800 vétérans, dont une centaine d’anciens combattants français,  sont attendus pour ces commémorations. Un moment tout à fait particulier. Le 70e anniversaire sera certainement la dernière commémoration décennale à laquelle ils pourront participer. La majeure partie des vétérans ont dépassé les 90 ans. Parmi les vétérans étrangers, la moitié doit venir de Grande-Bretagne et un quart des États-Unis.

Plus de vingt cérémonies

Du 5 au 7 juin, une vingtaine de cérémonies officielles sont organisées en Basse-Normandie, principalement dans le Calvados et la Manche. Pour la journée du 6 juin, tous les chefs d’État se retrouveront à 14 h 15 à la cérémonie internationale à Ouistreham, devant 9 000 invités et un milliard de téléspectateurs

François Hollande aura commencé dès 9 h par une cérémonie nationale d’hommage aux victimes civiles au Mémorial de Caen. Le président de la République participera aussi à deux cérémonies bi-nationales, franco-américaine et franco-polonaise. Le Premier ministre, Manuel Valls, représentera la France aux cérémonies franco-britannique et franco-canadienne.

Sécurité : 12 000 hommes

Pour accueillir dix-neuf chefs d’État et plus de 200 000 visiteurs, la mobilisation des forces de l’ordre est à la hauteur. Bernard Cazeneuve annonce 12 000 hommes mobilisés dont plus de 5 000 gendarmes, 2 000 policiers et 800 pompiers.

Les unités d’élite de la gendarmerie et de la police, GIGN et Raid seront sur le terrain. L’armée fait également partie du dispositif. La Marine sera présente avec des embarcations allant du patrouilleur au jet-ski. Le dispositif santé pour accueillir aux mieux les vétérans figure aussi au rang des priorités. Un exemple de la mobilisation : les élèves infirmiers de Basse-Normandie ont tous été recrutés pour accompagner les vétérans.

 

 --------------------------------

Posté par evynou35 à 14:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]