lundi 16 juin 2014

Plusieurs responsables de gauche réfléchissent à un rassemblement

Pierre Laurent, secrétaire national du Parti communiste,

Pierre Laurent, secrétaire national du Parti communiste, NICOLAS MESSYASZ/SIPA

POLITIQUE - Ils étaient réssemblés, ce samedi, lors d'une réunion publique à la mairie du 11e à Paris...

Plusieurs responsables de gauche, dont des responsables de l'aile gauche du PS, des députés PS «frondeurs», le numéro un du PCF Pierre Laurent ou encore un responsable écologiste, ont réfléchi samedi soir à la façon de construire un «rassemblement à gauche».

Ils s'exprimaient lors d'une réunion publique à la mairie du 11e arrondissement de Paris initiée par le courant de l'aile gauche du PS «Un monde d'avance» (ex-courant du ministre Benoît Hamon). «Rassembler la gauche implique qu'on change de politique», a lancé le député des Landes Henri Emmanuelli, qui a ironisé: on nous accuse de «fronde» de députés, mais «qui est Louis XIV dans l'histoire ?»

Estimant que les institutions sont «bloquées», il a plaidé pour un débat au PS sur ce sujet. «ujourd'hui, la ligne politique de la gauche au pouvoir ne permet pas le rassemblement des forces de gauche», a regretté le député socialiste Laurent Baumel, lui aussi «frondeur». Il a prôné un «mouvement» de chacun pour obtenir «une orientation suffisament partagée».

Construire une alternative

Pour Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, rassembler est possible «en commençant par le débat sur le contenu de la politique gouvernementale et sur un autre projet pour la France». David Cormand, responsable des élections chez EELV, a mis en garde: «on ne peut attendre 2017 pour construire une alternative». Marie-Noëlle Lienemann («Maintenant la gauche», aile gauche du PS) a aussi demandé l'unité «dès maintenant».

«Ce que nous avons à faire, c'est faire ce que nous avions dit qu'on ferait quand nous étions dans l'opposition», a déclaré pour sa part le député PS Jean-Marc Germain, proche de Martine Aubry.

Selon lui, «on a commencé à dérouler notre feuille de route et au fil du temps on a renoncé». «La loi bancaire par exemple, elle a fini par être faite par l'administration, et quand (...) on a protesté, on a déposé des amendements, on nous a dit "si vous continuez ce sera une crise politique" et on a enlevé nos amendements», se faisant «le reproche de n'avoir suffisamment exercé son pouvoir parlementaire».

 Mis en ligne par :

Source :

http://www.20minutes.fr/politique/1401498-plusieurs-responsables-de-gauche-reflechissent-a-un-rassemblement#xtor=EPR-182-[welcomemedia]--[article_politique]--

Posté par evynou35 à 10:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


dimanche 15 juin 2014

Manuel Valls au PS. « La gauche peut mourir »

Source: Flickr

 

 

 

 

 

 

 

Pour Manuel Valls, la gauche n'a jamais été "aussi faible". "Elle peut mourir" a déclaré le Premier ministre lors du conseil national du Parti socialiste, ce samedi.

Manuel Valls a affirmé samedi que « le risque de voir Marine Le Pen au second tour de l'élection présidentielle » de 2017 existait, devant le conseil national du parti socialiste, jugeant que « la gauche peut mourir ».

« Nous sommes arrivés au bout de quelque chose »

« Notre pays peut se défaire et se donner à Marine Le Pen », a ajouté le Premier ministre dans un texte distribué à la presse. Prévenant que « Oui la gauche peut mourir » et qu'il n'existe « pas d'alternative à gauche », l'échec électoral du PS ne renforçant pas « la gauche de la gauche », M. Valls a estimé: « nous sentons bien que nous sommes arrivés au bout de quelque chose, au bout peut être même d'un cycle historique pour notre parti ».

Concernant la grève à la SNCF, le Premier ministre a inviter les syndicats à arrêter le mouvement tout en soulignant que « la porte du gouvernement" restait "ouverte ». Le dialogue va « se poursuivre » « dans les heures qui viennent ».

« J'en appelle à la responsabilité et au dialogue et à ne pas pénaliser davantage les Français, les usagers, les salariés et bien sûr les candidats au bac à partir de lundi », a ajouté le Premier ministre devant la presse, en sortant d'un conseil national du PS

 

Source :

http://www.ouest-france.fr/manuel-valls-le-fn-au-second-tour-de-la-presidentielle-cest-possible-2621221?utm_source=of_alerte-generale&utm_medium=email&utm_campaign=of_alerte-generale&utm_content=20140614&vid=042035060061059051097116014036040046060041125055041063

Posté par evynou35 à 12:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

La mer doit reprendre progressivement possession du littoral

Littoral aquitain : la spectaculaire érosion en images

 

Très attachés à la loi Littoral, les Français veulent moins de constructions en bord de mer

La loi Littoral de 1986 a prouvé son efficacité concernant la protection du rivage pour une nette majorité de Français (59%, soit 6 points de plus en huit ans) selon le sondage Ifop réalisé pour Sud Ouest Dimanche.

Néanmoins, il se trouve une proportion non négligeable (41%, -9 points) pour estimer qu'elle n'a pas suffi à limiter l'urbanisation des côtes. De plus, les habitants du littoral (c'est-à-dire résidant à moins de 10 km de la côte) expriment un jugement un peu plus mitigé sur la loi : seuls 52% d'entre eux considèrent, en effet, qu'elle a permis de protéger efficacement le rivage en France. Mais que l'on reconnaisse son efficacité ou que l'on pense qu'elle n'a pas constitué une protection suffisante, un quasi plébiscite se dessine (91%) pour estimer qu'il ne faut pas l'assouplir mais la maintenir en l'état pour éviter le bétonnage des côtes et préserver les espaces naturels, contre 9% seulement de tenants de son assouplissement pour soutenir l'activité économique.

 

Alors qu'au lendemain de la tempête Xynthia, qui avait déferlé à l'hiver 2010 sur le littoral aquitain jusqu'aux côtes normandes, l'opinion était très partagée sur la meilleure décision à prendre pour les zones non habitées et potentiellement inondables en bord de mer, un peu plus de quatre ans après, une nette majorité de Français (60%, soit 10 points de plus) considère qu'il faut laisser la mer reprendre progressivement possession de ces espaces.

A l'inverse, ils ne sont plus que 40% (contre 50% en 2010) à estimer qu'il vaut mieux investir de l'argent public dans la construction et l'entretien des digues : une évolution qui s'explique, en outre, par le contexte général de réduction des déficits publics, dans lequel l'opinion se montre de plus en plus systématiquement réticente à toute nouvelle dépense publique.

 

Le littoral aquitain bénéficie, enfin, d'une image globalement positive auprès des Français puisqu'ils l'associent d'abord aux plages pour le surf, à un espace naturel préservé ou à un lieu où les vacanciers ont de l'espace (27% pour chacune de ces associations) et, dans une bien moindre mesure, à une destination bon marché (14%) ou assez banale et peu attirante (5%).

Les habitants du Sud-ouest posent un regard un peu différent sur leur littoral, puisqu'ils sont plus nombreux à le voir comme un lieu où les vacanciers ont de l'espace (33%) qu'à l'assimiler aux plages pour le surf (23%). Ils sont, en outre, encore moins nombreux à le percevoir comme une destination bon marché (11%).

SOS Littoral : les trois débats organisés par Sud Ouest

À Soulac, mercredi 18 juin, à 18 heures ; à Moliets, mercredi 25 juin, à 9 heures ; et à Biarritz, mercredi 2 juillet, à 18 heures, la rédaction de "Sud_Ouest" organise trois débats sur le thème « Faire face à l’érosion littorale ». Seront réunis par votre quotidien des élus, des experts de l’évolution du trait de côte, des spécialistes du développement économique et touristique autour de la question centrale suivante : que faut-il faire à court, moyen et long termes pour réparer ou contenir les effets de l’érosion, préserver l’environnement de la côte aquitaine et continuer à en développer le potentiel touristique ?

Des patrons d’hôtel, des responsables du développement touristique, des associations de protection d’environnement (Surfrider Foundation Europe), des spécialistes nationaux de la relocalisation d’activités d’Egis, une filiale de la Caisse des dépôts, ainsi que Guillemette Rolland, déléguée régionale Aquitaine du Conservatoire du littoral, apporteront leur éclairage.

 

 

Source :

http://www.sudouest.fr/2014/06/15/la-mer-doit-reprendre-progressivement-possession-du-littoral-1585545-6059.php#xtor=EPR-260-[Newsletter]-20140615-[zone_info]

Posté par evynou35 à 12:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Barbara "Le mal de vivre".

 

 

Source :

https://www.youtube.com/watch?v=QOXj23x5EW8&feature=share

Posté par evynou35 à 12:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 14 juin 2014

Le Comte de Monte-Cristo, tome 1

Le Comte de Monte-Cristo, tome 1 par Dumas

Alexandre Dumas

 Éditeur : Le Livre de Poche (2002)

« Attendre et espérer », voilà toute la sagesse d'Edmond Dantès. Fier marin sur le point d'être nommé capitaine et d'épouser sa bien-aimée, Mercédès, il est arrêté.

Dénoncé comme bonapartiste, il est enfermé au château d'If et attendra quatorze ans sa délivrance et sa vengeance. Elle sera terrible.

Edmond Dantès est devenu riche et titré. Son vieux compagnon de cellule, l'abbé Faria, en lui révélant son secret, l'a fait comte de Monte-Cristo.

Après sa spectaculaire évasion, les fortunes se font et se défont au gré de son implacable volonté. Dumas raconte ces aventures extraordinaires avec génie.

« Il lui a fallu des excès de vie pour renouveler cet énorme foyer de vie», disait.George Sand, admirative.

 

 

 

Source :

http://www.babelio.com/livres/Dumas-Le-Comte-de-Monte-Cristo-tome-1/610083

Posté par evynou35 à 09:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


La terre - Emile Zola

Emile Zola - Editeur : Gallimard (1980)

Résumé :

«La Terre.C'est l'héroïne de mon livre. » Terre que le paysan pénètre et féconde de ses mains, terre généreuse ou ingrate, chèrement acquise ou convoitée. Jean,le frère de Gervaise , dans L'Assommoir, est valet de ferme en Beauce.

Il aime et veut épouser une fière gamine, Françoise. Mais le beau-frère de celle-ci, le fruste Buteau, multiplie les obstacles. S'il y a mariage, il y aura partage.

Après avoir dépouillé ses propres parents, il voudrait encore dépouiller la jeune fille. Ce quinzième volume des Rougon-Macquart est une terrible évocation de la terre et des paysans.

Les crimes que cette terre suscite ne sont pas imaginaires, Zola a fouillé les gazettes de province. La terre est dure mais elle colle aux pieds du laboureur.

Il se battra pour en avoir plus. Il se battra pour la protéger de l'ennemi. Il l'aimera plus qu'aucune femme.

 

Source :

http://www.babelio.com/livres/Zola-Les-Rougon-Macquart-t-15-La-Terre/613713


 

Posté par evynou35 à 09:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 13 juin 2014

Bien-être et relaxation

 

La natation

Qu'elle soit sport de loisir ou compétition, toute activité dans l'eau ou sur l'eau réconcilie le corps avec le mouvement.

Bien-être

L'allègement du poids du corps en immersion étant de 80 %, l'activité physique en milieu aquatique est la forme la plus complète qui soit. L'eau permet des mobilisations articulaires amples, des efforts musculaires en douceur (pas de tassements vertébraux) et une respiration plus profonde.

Relaxation

Délivré des efforts de l'orthostatique (tenir debout), le baigneur ressent une profonde détente musculaire, voire une détente totale en faisant la planche et en s'aidant de petits flotteurs placés sous la nuque et sous les tendons d'Achille. Cet état d'apesanteur peut durer 20 à 30 minutes. Bénéfice : relâchement des tensions musculaires et rééquilibre du rythme biologique et mental. Un atout supplémentaire : bouger dans l'eau provoque un effet centrifuge, véritable auto-massage qui pulvérise le stress.

La brasse : idéale pour tonifier pectoraux et muscles des bras.

Le dos crawlé : recommandé pour ceux qui souffrent de la colonne vertébrale.

Le crawl : c'est la nage qui permet le déplacement le plus rapide, mais exige de synchroniser respiration et mouvement des bras.

La nage papillon : réclame une grande coordination de tout le corps.

Bonne détente !

 

Source :

https://www.proteina21.com/

Posté par evynou35 à 15:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Ah vélo oui… Mais électrique !

VAE Tomybike

 

Selon les dernières statistiques de la l’Association nationale pour le développement de la mobilité électrique*, les ventes de vélos à assistance électrique (VAE) ne se sont jamais aussi bien portées en France avec 56.000 bicyclettes vendues en 2013 (+17,5%) ! Alors en selle !

Pratiquer une activité physique au grand air, soit ! Mais sans pour autant revenir chez soi ou arriver au bureau, suant et brisé par un long trajet à vélo…
 
Pour cela il existe le vélo à assistance électrique. La fameux VAE. Or, il faut savoir que même équipée d’un petit moteur, ce type de bicyclette demande un minimum d’efforts. Certes, sans commune mesure avec le vélo traditionnel mais tout de même !
 
Voilà pourquoi ce concept s’avère particulièrement intéressant pour les seniors qui peuvent profiter des joies de la bicyclette (en écoutant Yves Montand sur leur MP3) sans pour autant revenir exténués d’une longue balade dans les bois ou tout simplement d’un déplacement en ville !

De nos jours, les stéréotypes vis-à-vis du vélo électrique ont évolué… Cette bicyclette n’est plus associée à un vélo de « fainéants » comme cela a pu être le cas lors de son lancement à la fin des années 90. Le VAE est maintenant reconnu comme un véritable mode de transport alternatif (écolo, urbain, pratique et économique).
 
Dotés d’un moteur alimenté par une batterie amovible, ces deux-roues affichent une autonomie moyenne de 40 à 80 km et permettent de rouler jusqu’à 25 km/h. Quant aux prix, il faut compter de 600 euros à 3.000 euros TTC.
 
Précisons que pédaler, même sans trop d’efforts, stimule la circulation sanguine et agit positivement sur l’activité pulmonaire. D’ailleurs, de nombreux médecins recommandent la pratique du vélo en complément d’un traitement des maladies cardio-vasculaires, orthopédiques ou pulmonaires ou aux diabétiques, généralement exposés à des problèmes de surpoids.
 
Bon à savoir, certaines collectivités locales, bien conscientes des bénéfices de la pratique du vélo (embouteillages et santé), ont lancé plusieurs actions en faveur de son développement. Aujourd’hui plus de 200 villes en France encouragent l’achat de VAE et proposent des aides financières (entre 20% et 40% du prix jusqu’à un plafond de 400 euros). C’est le cas par exemple de Paris, de Toulouse, de Nancy, de Nantes, de la région PACA, de Caen, de Bordeaux, d’Arras, de Lyon…

 

 

Source :

http://www.senioractu.com/Ah-velo-oui-Mais-electrique-_a17073.html

Posté par evynou35 à 15:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 12 juin 2014

La Provence - Les Beaux Villages Perchés

 

Source :

https://www.youtube.com/watch?v=5q1k6Gbd1tM&feature=youtu.be

 

Posté par evynou35 à 15:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

L'air et l'eau, deux fluides essentiels

Rivage de Tasmanie, à Bicheno, en Australie. L’air et l’eau y modèlent le paysage.

 

L’air et l’eau sont les deux fluides fondamentaux pour la vie. L’Homme en a un usage biologique quotidien, mais il en exploite aussi l’énergie. Cependant, il est bien difficile de prédire le comportement de l’environnement ! Découvrez les secrets de phénomènes météorologiques comme les orages, les tornades ou El Niño dans ce dossier.

Il est possible d’observer les comportements de l’air et de l’eau à différentes échelles : de la plus petite manifestation, comme un flocon de neige, au gigantesque cyclone. Entre les extrêmes, il y a les phénomènes de la dépression atmosphérique, des nuages, de la pluie, des marées et des vagues.

Une simple promenade ou bien le journal télévisé peut susciter de nombreuses interrogations. Pourquoi le ciel est-il bleu ? Pourquoi y a-t-il du sel dans la mer ? Quel mécanisme peut engendrer un orage, une tornade ou un tsunami ravageur ? L’été prochain sera-t-il caniculaire ou, au contraire, fort doux ?

C’est ainsi que les phénomènes observables dans l’air et l’eau peuvent, suivant les cas, nous émerveiller ou nous terrifier, comme le typhon Haiyan, aux Philippines, qui a fait plus de 5.000 morts cet automne. Mais ces phénomènes peuvent aussi nous aider quand on en récupère la force, pour la discipliner ou la transformer.

Rivage de Tasmanie, à Bicheno, en Australie. L’air et l’eau y modèlent le paysage. © JJ Harrison, Wikipédia, cc by 3.0

Dans ce dossier, nous rappellerons la nature de l’atmosphère et nous donnons des explications concernant l’origine de certains phénomènes météorologiques comme les courants-jets, la grande circulation océanique ou El Niño. Des exemples de la façon dont on transforme l’énergie fournie par l’air et l’eau seront aussi abordés. Ces pages sont extraites de l’ouvrage L’air et l’eau.

Par René Moreau, Professeur émérite mécanique des fluides

Source et suite de cet article sur le site ci-dessous :

http://www.futura-sciences.com/magazines/environnement/infos/dossiers/d/meteorologie-air-eau-deux-fluides-essentiels-1782/#xtor=EPR-21-[HEBDO]-20140611-[DOSS-L-air-et-l-eau--deux-fluides-essentiels]

 

Posté par evynou35 à 14:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,