mardi 12 août 2014

Activer la douleur pour mieux la supprimer

Activer la douleur pour mieux la supprimer

Publiée dans la revue Nature Neuroscience, l’étude de Yves de Koninck et Robert Bonin, chercheurs de l’Université de Laval, au Québec, révèle peut être la solution pour les personnes atteintes de douleurs chroniques.

Réveiller la douleur pour ensuite l’effacer : c’est en effet l’approche des chercheurs québécois. Inspirée de travaux sur la mémoire menés il y a une quinzaine d’année, qui avaient alors prouvé que lorsqu’un souvenir était activé, son encodage neurochimique était temporairement déverrouillé, cette nouvelle étude est très encourageante.

L’étude s’est reposée sur l’injection de capsaïcine (molécule du piment fort) dans la patte de 24 souris. D’après Yves De Koninck  « Même si la capsaïcine ne cause aucun dommage physique, elle déclenche le mécanisme de sensibilité à la douleur. ». Les heures qui suivent l’injection ont été marquées par une hypersensibilité des souris. En effet, la pression qu’elles tolèrent sur leur patte avait atteint un tiers de ce qu’elle était précédemment. Trois heures après, les chercheurs ont administré la même dose de capsaïcine aux souris ainsi qu’un produit qui inhibe la synthèse protéique. La sensibilité a alors disparu. En deux heures à peine, la pression tolérée sur la patte est remontée à 70 % de ce qu'elle était au départ.

Selon Yves De Koninck, « lorsque l'inhibiteur protéique est administré sans injection de capsaïcine, l'hypersensibilité subsiste. La seconde injection de capsaïcine semble nécessaire pour rendre instable la sensibilité à la douleur et pour modifier sa consolidation neurochimique. Le défi consiste maintenant à trouver un inhibiteur protéique qui est non toxique et qui cause peu d'effets secondaires chez l'humain », affirme-t-il.

Une approche tout a fait prometteuse donc.

Source :

http://www.entrepatients.net/fr/sante/actualites/892026-douleurs-chroniques-activer-douleur-pour-mieux-supprimer

Posté par evynou35 à 12:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Décès de Robin Williams

Il incarnait mieux que quiconque le comique à fleur de peau, constamment sur un fil, prêt à chaque instant à basculer du rire vers l'abattement, toujours prêt également à se moquer de lui-même. Retour sur la carrière d'un vrai génie.

Robin Williams est décédé. L'acteur de 63 ans a été retrouvé mort dans sa maison californienne ce lundi. Il se serait suicidé selon les premiers éléments de l'enquête de police.

Robin Williams, figure incontournable du cinéma américain, est décédé. L'acteur, âgé de 63 ans, a été retrouvé mort ce lundi dans sa maison californienne.

Selon les premiers éléments de l'enquête de police, l'asphyxie serait la cause du décès et il s'agirait d'un suicide. Son attachée de presse a indiqué, qu'il souffrait d'une "sévère dépression". Robin Williams est né en 1951.

Le grand public a pu le découvrir dans "Good morning, Vietnam" et "Le cercle des poètes disparus". L'acteur s'est aussi illustré dans des rôles comiques comme celui tenu dans "Madame Doubtfire".

Il a également reçu l'oscar du meilleur second rôle pour sa prestation dans "Will Hunting". Les hommages se multiplient depuis l'annonce du décès.

Source :

http://www.letelegramme.fr/monde/cinema-robin-williams-est-decede-12-08-2014

Posté par evynou35 à 11:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 11 août 2014

Florent Pagny - Vieillir Avec Toi

Source :

https://www.youtube.com/watch?v=XiISJ1vL1NE

Posté par evynou35 à 11:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Tennis: Tsonga vainqueur à Toronto en s'imposant en finale contre Federer

Jo-Wilfried Tsonga après sa victoire face à Dimitrov, le 9 août 2014 à Toronto.

Jo-Wilfried Tsonga après sa victoire face à Dimitrov, le 9 août 2014 à Toronto. Nathan Denette/AP/SIPA

MASTER 1000 - C'est la première fois qu'un Français remporte un tournoi de cette importance à l'étranger depuis Guy Forget en 1991...

Une semaine de rêve, à laquelle il aurait sans doute eu du mal à y croire lui-même si on lui avait donné une boule de cristal dimanche dernier au Canada. Jo-Wilfried Tsonga, qui n'avait plus battu un joueur du top 10 depuis plus d'un an, en a battu quatre d'un coup pour s'adjuger le Master 1000 de Toronto!

Après Djokovic, Murray et Dimitrov, c'est Federer qui a craqué en finale face aux jabs du Français, impérial au service et toujours au-dessus du Suisse dans les deux manches (7-5, 7-6). En grande difficulté cette saison, Tsonga a remporté le second master 1000 de sa carrière après Paris-Bercy en 2008. Il en profite pour revenir dans le top 10 et devenir l'un des favoris naturels du prochain US Open.

J.L.
Source :

Posté par evynou35 à 10:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


dimanche 10 août 2014

Bretagne. Attention au coup de vent !

Photo Le Télégramme

Une dépression va circuler sur le sud de l'Angleterre au cours de la journée de dimanche, annonce Météo France. Conséquence : du vent fort de secteur ouest, un phénomène assez rare pour un mois d'août, soulignent les météorologues.


Les rafales atteindront fréquemment 80 à 90 km/h sur les côtes de la Manche, voire temporairement 100 km/h dans le détroit du pas-de-calais.
Attention en mer, donc.


Côté ciel, des averses orageuses vont arroser la Bretagne dans la matinée, mais des éclaircies devraient suivre dans l'après-midi.

Source :

http://www.letelegramme.fr/bretagne-attention-au-coup-de-vent-ce-dimanche-10-08-2014

 

Posté par evynou35 à 16:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

RUGBY - Une troisième victoire moins évidente que les précédentes pour le XV de France...

Les Bleues du XV de France à Marcoussis face à l'Australie le 9 août 2014.

Le succès reste au rendez-vous. Le XV de France dames s'est qualifié pour les demi-finales de la Coupe du monde de rugby en enchaînant une troisième victoire en match de poules, face à l'Australie (17-3), samedi à Marcoussis. La France, meilleure nation des quatre qualifiées (14 pts), affrontera mercredi (20h45) au stade Jean-Bouin de Paris le Canada. L'autre demi-finale mettra aux prises l'Irlande à l'Angleterre (18h00).

Demi-finalistes de toutes les éditions (hormis 1998) mais jamais titrées, les Françaises ont mis du temps à prendre la mesure de «Wallaroos» contre qui elles avaient peu de repères: la dernière confrontation entre les deux équipes remontait à la Coupe du monde 2010 avec une victoire australienne lors du match pour la troisième place (22-8).

Une «simple» victoire cette fois-ci

Plutôt faciles vainqueurs lors de leurs deux premiers matchs des Galloises (26-0) et des Sud-Africaines (55-3), les Bleues ont cette fois connu plus de difficultés, notamment en première période. Et après avoir décroché deux victoires bonifiées, inscrivant 13 essais, elles ont dû se contenter d'une «simple» victoire à quatre points, avec deux essais à la clé.

Les Françaises avaient prévu de fixer les Australiennes devant, dans un premier temps, avant de lâcher les chevaux derrière. La première partie de leur plan a parfaitement fonctionné, moins la seconde. Gênées par la densité australienne, notamment dans les rucks, et commettant, souvent par excès de précipitation, quelques approximations, elles ont été tenues en échec pendant plus d'une demi-heure, Ashleigh Hewson (13) répondant à Sandrine Agricole (5).

Carton jaune pour la capitaine australienne

Les Françaises ont finalement réussi à se détacher en fin de première période, grâce à un essai de pénalité (35) après une succession de mêlées près de la ligne de Wallaroos réduites à 14 suite au carton jaune infligé à leur capitaine Shannon Parry (29).

Le pack, dominateur comme lors des deux premiers matchs, a de nouveau fait la différence lors d'une seconde période plus nettement dominée. Toujours aussi agressif en défense, le XV de France a réussi à contenir l'Australie dans son propre camp. Le capitaine et talonneur Gaëlle Mignot a concrétisé cette domination et permis de prendre le large en s'écroulant dans l'en-but sur un énième ballon porté (49).

Les Bleues ont ensuite plutôt bien géré la deuxième partie de la seconde période mais sans parvenir à franchir de nouveau le rideau défensif australien. Elles devraient aisément s'en contenter: avec trois victoires sans encaisser le moindre essai, elles sont parfaitement lancées sur la route de la phase finale.

Source :

http://www.20minutes.fr/sport/1427031-mondial-rugby-bleues-debarrasse-australie-filent-demies

Posté par evynou35 à 16:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 9 août 2014

Embargo russe : la douche froide pour les producteurs français

Embargo russe : la douche froide pour les producteurs français

L'embargo russe concerne la quasi-totalité des produits alimentaires. Un manque à gagner de 300 millions d'euros pour les exportateurs français. Ce négociant en fruits rencontré par les équipes de France 2 pourrait mettre la clé sous la porte.

La Russie va se priver de nombreux produits frais en suspendant ses importations agroalimentaires en provenance de France. Cette situation peut donc légitimement inquiéter les producteurs de fruits, notamment français. Une équipe de France 2 a rencontré, jeudi 7 août, un négociant en fruits qui pourrait mettre la clé sous la porte.

Le risque de se voir "confisquer des parts de marché"

La France a en effet expédié pour près de 26 millions d'euros de fruits en Russie en 2012. Une manne importante, qui devait de toute façon baisser cette année en raison d'une récolte abondante attendue en Pologne. Le patron de la Fédération des producteurs de fruits français, Luc Barbier, souligne malgré tout un risque sur le long terme, même après l'arrêt des sanctions : celui "pour les Européens de se voir confisquer des parts de marché au profit de l'Asie ou de l'Amérique latine, qu'il sera ensuite très difficile de reconquérir".

Source :

http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/manifestations-en-ukraine/embargo-russe-la-douche-froide-pour-les-producteurs-francais

Posté par evynou35 à 11:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Chikungunya et dengue : quels sont les symptômes ?

 

 

Selon les dernières données publiées par l'Institut de Veille Sanitaire (InVS), du 1er mai au 1er août 2014, 221 cas importés de chikungunya et 60 cas importés de dengue ont été signalés en France métropolitaine, essentiellement dans le Sud-Est de la France. Aucun cas autochtone n'a été recensé. Comment distinguer les différents symptômes pour ces deux virus ?

La période d'incubation pour le chikungunya est de dix jours ; en règle générale, les premiers symptômes du virus apparaissent même dans les cinq jours qui suivent la contamination. Les données sont similaires pour les symptômes de la dengue qui vont se manifester de cinq à huit jours après piqûre du moustique tigre.

Une fois ces délais passés, voici selon les explications du Dr Eric Caumes, spécialiste des maladies liées aux voyages et des maladies d'importation, les premiers signes de la maladie, dans le cas du chikungunya :

  • fièvre élevée (généralement supérieure à 38,5 °C) ;
  • douleurs articulaires invalidantes, car elles sont intenses et parfois associées à un œdème aux extrémités (mains, pieds…) : dans ce cas, le patient peut ressentir des difficultés pour marcher, d'où le mot "chikungunya" qui signifie "homme courbé" ;
  • maux de tête ;
  • éruption cutanée.

A ajouter à cela, pour certains patients, des douleurs musculaires aux extrémités des membres, des troubles digestifs (nausées, vomissements, perte d'appétit), des troubles de la pigmentation, des hémorragies bénignes (notamment chez les enfants, au niveau des gencives). Enfin, la plupart des malades ressentent une fatigue très importante pouvant aussi les alarmer.

En ce qui concerne la dengue, les signes pouvant démontrer une contamination sont les mêmes que pour le chikungunya, sans les douleurs articulaires, mais avec un risque de complications qui est bien plus important. La maladie peut en effet entraîner des hémorragies importantes, pouvant amener à un état de choc cardiovasculaire parfois fatal ; des complications au niveau du foie amenant à des hépatites parfois graves ; des complications au niveau du système nerveux central avec des risque de méningo-encéphalites ; ou encore des complications ophtalmologiques ou cardiaques.


Dans tous les cas, un diagnostic virologique, précis et rapide, est essentiel afin d'assurer une prise en charge adaptée et d'éviter les complications. Il est donc vivement recommandé de consulter son médecin dès reconnaissance de ces symptômes. Antidouleurs et anti-inflammatoires sont le seul traitement existant à ce jour contre ces deux virus.

Selon les chiffres de l'OMS, on estime que 500.000 personnes sont touchées par la dengue chaque année dans le monde, et 2,5% en meurent, alors que les victimes - bien plus rares - du chikungunya sont décédées de façon indirecte, fragilisées par une autre pathologie. 

Source :

http://www.allodocteurs.fr/actualite-sante-chikungunya-et-dengue-quels-sont-les-symptomes

Posté par evynou35 à 11:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 6 août 2014

Manger peut il nuire à la santé ?

Source :

https://www.youtube.com/watch?v=QMU8OKc5YnM

Posté par evynou35 à 17:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,