dimanche 22 juin 2014

Les Français ne bougent pas assez !

Selon une étude publiée aujourd’hui, 75 % des Français n’effectuent pas le quota de sport quotidien recommandé par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) pour être en bonne santé, soit 10 000 pas par jour (ce qui correspond à environ 1 heure et demie de marche).

En moyenne, nous n’en faisons que 7 000. 

DVERTISEMENT

Premier constat de l’étude, la part des Français dit « sédentaires » est en augmentation tandis que celle des Français actifs voire très actifs est en chute libre : 1 Français sur 2 ne pratiquerait aucun sport ou activité physique régulière.

L’étude montre également que les activités physiques préférées des Français sont celles qui nécessitent le moins d’investissement personnel et financier. En effet, les sports collectifs ne sont pratiqués que part 5 % de Français et ceux de combat par 2 %.

Les 25-34 ans restent néanmoins les plus actifs avec en moyenne 8 714 pas effectués chaque jour.


La parité n’est pas tout à fait exacte entre les hommes et les femmes puisque seulement 46 % de ces dernières pratiquent une activité physique contre 54 % des hommes.


On notera également que le nombre moyen de pas par jour diminue avec l’augmentation du poids corporel. Les Français avec un IMC (Indice de Masse Corporel) « normal » effectuent en moyenne 8 511 pas par jour tandis que ceux en « surpoids » en effectuent 8 486 et les personnes « obèses » seulement 6 558.

Manque de temps ? De moyen ? Ou tout simplement de motivation ?


La première raison à avoir été citée est celle des horaires de travail (40 %), la deuxième dénonce le manque ou l’absence d’offre d’équipements (36 %), et enfin la troisième est celle du manque de motivation (17 %).


Le manque de temps arrive également en tête dans le contexte privé (29 %), le manque de motivation remonte en deuxième position (24 %), et le coût financier termine en troisième position (14 %).


Enfin, l’étude révèle également une variation du temps consacré au sport selon le milieu socio-professionnel. Les classes supérieures font généralement plus de sport que les classes moyennes.

Pourtant, il n’est pas nécessaire d'être inscrit dans un club sportif pour bouger !

Des solutions très simples sont accessibles à tous, et à toute heure : marcher le plus souvent possible, abandonner le « réflexe voiture » pour les petits déplacements, se déplacer plus souvent à vélo, …


Il ne reste plus qu’à espérer que ce type d’étude aidera à prendre conscience de l’impact du manque d’activité physique sur la santé et l’espérance de vie et incitera à modifier les habitudes.


Et n’oublions pas que nos habitudes touchent aussi nos enfants, et deviendront les leurs …

Posté par evynou35 à 12:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


samedi 21 juin 2014

Sarkozy veut "tout changer"

Au lendemain de la garde à vue de Jerôme Lavrilleux, qui a confirmé aux enquêteurs l'existence d'un système de fausses factures pour financer la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy, le Figaro Magazine révèle les dernières confidences de l'ancien président de la République à ses nombreux visiteurs, qui confirment le retour imminent en politique de Nicolas Sarkozy.

Après les tribunes publiées avant les européennes et les municipales, voici donc une nouvelle carte postale - envoyée cette fois-ci en recommandé : un nouveau caillou sur le chemin du retour en politique de l'ancien président de la République.

Cerné par différentes affaires, et notamment celle concernant le financement de sa dernière campagne, Nicolas Sarkozy attaque, dans le Figaro Magazine - il pense que c'est la meilleure défense. Alors il distille des confidences, et il raconte à ses visiteurs qu'il faut tout changer, réinventer le modèle démocratique français ; il pense aussi que le clivage droite-gauche c'est fini, et chercherait le fil d'Ariane d'une prochaine campagne.

Nicolas Sarkozy veut dépasser la simple problématique de la présidence de l'UMP mais il y sera confronté, forcément : le congrès prévu à l'automne l'oblige à accélérer le rythme. Il est encore dans le temps de la réflexion répètent ses proches, mais s'il décidait d'en redevenir le président en se présentant devant les militants, se serait-il dit en privé, pour le rebâtir, le repenser et même redéfinir son corpus idéologique ?

Nicolas Sarkozy sait que son retour n'est pas vu qu'avec bienveillance au sein de sa propre formation politique. C'est pour ça aussi qu'il veut jouer avec l'opinion publique. Un sondage publié dans le Figaro Magazine vient confirmer que l'ancien président a toujours la cote auprès des sympathisants de l'UMP. A 54% c'est leur candidat préféré pour la prochaine présidentielle, loin devant Alain Juppé et ses 22%.

par Julien Langlet

Mis en ligne par,

Source :

http://www.franceinfo.fr/actu/politique/article/sarkozy-veut-tout-changer-506969

 

 

Posté par evynou35 à 13:34 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

Fin de vie. Une décision qui fera date

Le rapporteur public du Conseil d'État s'est positionné, hier, contre la poursuite du traitement qui maintient en vie Vincent Lambert, ce tétraplégique en état végétatif chronique depuis six ans. La Haute juridiction se prononcera mardi sur ce cas douloureux qui déchire une famille et relance, tant chez les politiques, que dans le corps médical et dans l'opinion publique, le débat sensible sur le droit à mourir et l'euthanasie.

1. Le sort de Vincent Lambert sera scellé mardi. Le rapporteur public, Rémi Keller, a recommandé l'annulation de la décision du tribunal administratif de Châlons-en-Champagne, lequel s'était déclaré pour le maintien en vie de Vincent Lambert après que le CHU de Reims, où il est hospitalisé, avait décidé d'arrêter de l'alimenter et de l'hydrater artificiellement. Les avis du rapporteur sont généralement suivis par le Conseil d'État. Celui-ci a mis sa décision en délibéré et la rendra publique mardi à 16 h.

2. Un « maintien artificiel ». Rémi Keller a rappelé que, d'après une expertise médicale de trois médecins, réclamée par le Conseil d'État, en février, Vincent Lambert était « en état végétatif totalement inconscient ». « L'alimentation et l'hydratation prodiguées n'ont d'autres effets que de le maintenir artificiellement emmuré dans son état », a-t-il affirmé. De plus, Vincent Lambert avait, selon son épouse et un de ses frères, « exprimé à plusieurs reprises son souhait de ne pas être maintenu dans un état de dépendance, si cela devait lui arriver un jour ».

3. Pas de droit de véto de la famille. Les membres de la famille de cet homme de 39 ans, cloué sur son lit d'hôpital depuis un accident de la route, en 2008, sont en désaccord. Ses parents, catholiques traditionalistes, ainsi qu'un frère et une soeur, souhaitent qu'il soit maintenu en vie tandis que son épouse Rachel, son neveu François, six autres frères et soeurs et le corps médical défendent l'arrêt des soins. Mais, pour le rapporteur public, ce n'est pas à la famille de décider. « Si vous deviez interdire un arrêt de traitement au seul titre que des membres de la famille s'y opposent, vous leur donneriez un droit de veto que le législateur n'a pas voulu leur apporter », a-t-il estimé alors qu'après plusieurs mois de réflexion, le CHU de Reims avait décidé, début 2014, d'entamer un protocole de fin de vie et que, sur les six médecins consultés, seul celui proposé par les parents avait plaidé un maintien en vie.

4. « Une possibilité d'euthanasie » « Nous sommes aujourd'hui dans la situation où un rapporteur public souhaite créer, dans le droit français, une possibilité d'euthanasie », a estimé Me Jean Paillot, avocat des parents. Faux, répond le député Jean Leonetti, pour qui le débat autour du cas de Vincent Lambert « n'a rien à voir avec celui relatif à l'euthanasie mais concerne la condamnation de « l'obstination déraisonnable en matière médicale », définie dans la loi sur la fin de vie qui porte son nom. Vincent Lambert « dort, se réveille, ouvre les yeux, sourit, pleure, suit du regard », a insisté devant le Conseil Me Claire Le Bret-Desaché, autre avocate des parents, alors que pour le neveu de l'intéressé, « tout tend vers l'arrêt du traitement »

5.
Du cas particulier au cas général. Son avocate, Me Madeleine Munier-Apaire, a souligné que la décision de l'institution devait rester « unique et singulière ». « Elle ne doit être que pour Vincent », a-t-elle affirmé. Me Paillot affirme le contraire : « La décision peut concerner l'ensemble des Français. Elle sera extrêmement importante ». Le médecin de Vincent Lambert, le docteur Éric Kariger, souhaite, quant à lui, que cette décision soit « suffisamment explicite pour que cela apporte une réponse claire à tous les patients qui sont ou seront dans la même situation ».

Mis en ligne par,

Source :

http://www.letelegramme.fr/france/fin-de-vie-une-decision-qui-fera-date-21-06-2014-10221987.php?xtor=EPR-3-[quotidien]-20140621-[detailarticle]

 

Posté par evynou35 à 11:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 20 juin 2014

Les origines des Néandertaliens datent d'au moins 430.000 ans

Représentation d'un homme de Néandertal au Musée national de la préshistoire de Les Eyzies-de-Tayac-Sireuil, le 2 juillet 2008.

 

Jusqu'alors, on évaluait à 330.000 ans les origines de ces hominidés…

Les origines de l'homme de Néandertal remontent à au moins 430.000 ans selon certains traits de ces cousins éteints de l'homme moderne trouvés sur des crânes découverts en Espagne qui apportent un nouvel éclairage sur l'évolution des hominidés.

«Ce sont sans aucun doute les traits morphologiques de Néandertaliens les plus anciens trouvés à ce jour», a souligné lors d'une conférence de presse téléphonique Juan-Luis Arsuaga, professeur de paléontologie à l'université Complutense de Madrid, principal auteur de ces travaux publiés jeudi dans la revue américaine Science.

Les précédentes recherches dataient l'émergence de l'homme de Néandertal quelque 100.000 ans plus tard.

Objet de controverses

Selon ces chercheurs, cette découverte permet aussi d'affirmer que le plus récent ancêtre commun de l'homme moderne et des Néandertaliens est antérieur à 430.000 ans.

Cette étude a été effectuée sur dix-sept crânes partiels ou presque complets excavés du célèbre site préhistorique de la Sima de Los Huesos près de Burgos dans le Nord de l'Espagne.

«Avec ces crânes, il a été possible de déterminer pour la première fois des caractéristiques morphologiques crâniennes d'un groupe d'hominidés qui vivaient en Europe au Pléistocène moyen» soit entre 400 et 500.000 ans dans le passé, souligne Ignacio Martinez, un paléontologue de l'Université d'Alcalá (Espagne), un des co-auteurs.

Durant cette époque clé et objet de controverses scientifiques, des hominidés primitifs se sont séparés des autres groupes qui vivaient en Afrique ou en Asie de l'Est pour venir s'établir en Eurasie où les caractéristiques qui allaient définir la lignée néandertalienne sont apparues, expliquent ces scientifiques.

Plusieurs centaines de milliers d'années plus tard, l'homme moderne, venu d'Afrique, s'est à son tour installé en Eurasie coexistant avec les Néandertaliens avec qui il y a eu des croisements limités. Ces derniers ont disparu il y a environ 28.000 ans.

Des dents utilisées comme une troisième main

Les crânes étudiés par ces chercheurs présentent des traits néandertaliens seulement sur la face et les dents. La boîte crânienne présente des traits correspondants à des hominidés plus primitifs.

«Ces caractéristiques morphologiques, nous laissent penser que les occupants de la Sima appartenaient au clade de Néandertal même s'ils n'étaient pas forcément les ancêtres directs des Néandertaliens classiques», souligne le professeur Arsuaga.

«Ils appartenaient à une lignée européenne précoce qui a ensuite inclu les Néandertaliens», ajoute-t-il.

Le point le plus important est le fait qu'un grand nombre de traits néandertaliens observés sur ces crânes manifestaient des activités de mastication, notamment les incisives qui présentent une forte usure.

«C'est comme si ces dents avaient été utilisées comme une troisième main ce qui est typique des Néandertaliens», souligne le professeur Arsuaga.

Ces scientifiques estiment que l'évolution de la face a été la première étape dans l'évolution de l'homme de Néandertal qui n'a pas évolué de manière linéaire mais à différents moments.

Site exploité depuis trente ans

«Durant des décennies, la nature du processus évolutif qui a donné naissance aux Néandertaliens a fait l'objet d'un débat et une question importante était de savoir si ce processus a concerné l'ensemble du crâne dès le début ou si différentes parties du crâne ont évolué séparément au cours du temps», explique Ignacio Martinez.

Ces chercheurs ont aussi constaté combien les individus de la grotte de Sima étaient similaires. Les autres fossiles de la même période géologique sont différents et ne correspondent pas aux caractéristiques morphologiques des occupants de la Sima. Cela signifie, selon les auteurs, qu'il existait une grande diversité entre les populations d'hominidés dans cette période de la préhistoire.

Il apparaît ainsi que plus d'une lignée de ces groupes ont coexisté en Europe il y a plus de 400.000 ans et que celle représentée sur le site de la Sima était plus proche des Néandertaliens.

Le site de la Sima est exploité depuis 1984. Depuis 30 ans, près de 7.000 fossiles humains correspondant à toutes les parties du squelette d'au-moins 28 individus ont été mis au jour.

PIERRE ANDRIEU / AFP

Mis en ligne par,

Source :

http://www.20minutes.fr/sciences/1406290-20140619-origines-neandertaliens-datent-moins-430000-ans#xtor=EPR-182-[welcomemedia]--[article_sciences]--

Posté par evynou35 à 13:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Santé. Les antibiotiques en élevage dans le collimateur

 

Dans un rapport publié ce vendredi 20 juin, l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) préconise l'arrêt des traitements antibiotiques préventifs dans les élevages.

Pourquoi un rapport sur les antibiotiques en élevage? 

L'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation (Anses) publie ce vendredi 20 juin un rapport sur l'utilisation des antibiotiques dans les élevages et sur les risques d'émergence de bactéries résistantes aux antibiotiques. Elle a constitué un groupe de travail composé d'experts pour plancher sur ce sujet de santé publique, jugé prioritaire par le ministère de l'Agriculture. Le ministère de l'Agriculture a mis sur pied le plan national Ecoantibio qui a pour objectif, sur la période 2012-2017, de réduire de 25% l'usage des antibiotiques en médecine vétérinaire « pour préserver durablement l'efficacité de l'arsenal thérapeutique » pour la santé animale et la santé humaine. 

Comment apparaissent les souches de bactéries résistantes aux antibiotiques?

La sélection et le développement de résistances bactériennes concernent deux populations de bactéries: d'une part, les bactéries pathogènes pour les animaux, d'autre part, les bactéries de la flore commensale (ensemble des bactéries, naturellement présentes dans un organisme, notamment dans le tube digestif) des animaux traités. Ces bactéries résistantes, ou des morceaux de leur ADN, explique l'Anses, « sont susceptibles d'être disséminés dans l'environnement des animaux, voire transmis à l'homme par contact direct ou indirect, ou via certaines denrées d'origine animale ». Il est donc préférable, insiste l'Anses, "de privilégier des antibiotiques à spectre étroit", ciblé sur la bactérie à l'origine de l'infection.

Quelles sont les recommandations de l'Anses?

L'Anses recommande de mettre sous surveillance l'usage des antibiotiques par espèce animale et par type de production. Elle préconise une traçabilité de toutes les prescriptions et délivrances des médicaments anti-infectieux pour établir un tableau de bord de l'utilisation d'antibiotiques au niveau de chaque élevage. Elle souhaite un suivi vétérinaire renforcé et régulier des élevages ayant une forte utilisation d'antibiotiques. Les experts du groupe de travail font ressortir unanimement « la nécessité d'abandonner l'usage des antibiotiques en prévention », immédiatement pour certaines filières, avec un certain délai pour d'autres, dépourvues de solutions alternatives. Ils soulignent « l'importance de rechercher sans tarder des solutions de remplacement, notamment la vaccination ». Ils encouragent la mise au point de détecteurs précoces d'un animal malade. La prescription des céphalosporines de dernières générations et les fluoroquinolones, familles d'antibiotiques dites d'importance critique, doit être autant que possible réservé à la médecine humaine.

Posté par evynou35 à 12:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


jeudi 19 juin 2014

Le pape François condamne le "lobby gay"

 

Le pape François a affirmé lors de sa première conférence de presse ne pas juger les homosexuels mais condamner le "lobby gay".

Dans l’avion qui le ramenait des JMJ de Rio à Rome, le pape François a évoqué la question des homosexuels. "Le problème n'est pas d'avoir cette tendance, c'est de faire du lobbying. C'est le problème le plus grave selon moi. Si une personne est gay et cherche le Seigneur avec bonne volonté, qui suis-je pour la juger ?" a-t-il demandé.

C'était la première fois que le pape donnait une véritable conférence de presse. Détendu, plaisantant mais prudent, il a répondu à toutes les questions sans en esquiver, parfois après des pauses de réflexion, de manière très maîtrisée, que lui posaient une quinzaine des 70 journalistes présents sur le vol.

L'Eglise catholique dit très bien qu'on ne doit pas marginaliser

ces personnes qui doivent être intégrées dans la société.

Interrogé sur les affirmations selon lesquelles il aurait été tenu dans l'ignorance des relations homosexuelles d'un prélat qu'il a nommé à la banque du Vatican, l'IOR, Mgr Ricca, le pape a répondu: "J'ai fait diligenter une enquête brève et nous n'avons rien trouvé sur lui".

"Je n'ai encore vu personne au Vatican sur la carte d'identité duquel est inscrit gay. On affirme qu'il y en a. Le catéchisme de l'Eglise catholique dit très bien qu'on ne doit pas marginaliser ces personnes qui doivent être intégrées dans la société". "Sur le lobby gay, je n'ai rien trouvé. Les lobbies ne sont pas bons", a-t-il dit citant en exemple les lobbies politiques ou francs-maçons.

Distinction entre les "péchés de jeunesse" et les délits

Evoquant plus largement la sexualité dans l'Eglise, il a distingué "les délits" comme "les abus sur mineurs" et les "péchés", notamment les "péchés de jeunesse". "Des laïcs, des prêtres, des soeurs ont fait des péchés et se sont convertis. Quand le Seigneur pardonne, il oublie tout".

Interrogé sur le mariage gay et sur l'avortement, auxquels l'Eglise est fermement opposée, le pape a répondu: "Vous savez parfaitement la position de l'Eglise". Pour la seule fois, il a répondu brièvement, sèchement.

par La rédaction numérique de RTL , Avec AFP

Mis en ligne par,

Source :

http://www.rtl.fr/actu/le-pape-francois-condamne-le-lobby-gay-7763458377

Posté par evynou35 à 11:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

Le Luxembourg dit oui au mariage homosexuel

Le Luxembourg devient le 11e pays européen à autoriser le mariage pour tous
Le Luxembourg devient le 11e pays européen à autoriser le mariage pour tous © Reuters/Jim Urquhart

Le Luxembourg est devenu ce mercredi le 11e pays européen à reconnaître le mariage pour tous, après le vote d'un projet de loi par la Chambre des députés. Le texte autorise également l'adoption. Le mariage homosexuel, contrairement en France, n'a pas provoqué de grandes manifestations hostiles dans le Grand Duché.

"Le Luxembourg deviendra plus solidaire et plus juste", selon le ministre de la Justice luxembourgeois Félix Braz. "La société est prête pour faire le saut", a renchéri le chef de file des députés socialistes Alex Bodry. Deux réactions parmi d'autres dans la classe politique du Grand Duché, qui célèbrera début 2015 ses premiers mariages homosexuels. Car, c'est officiel depuis ce mercredi et le vote solennel de la Chambre des députés, le mariage pour tous a été adopté dans le petit pays de 500.000 habitants, voisin de la France. Et à une large majorité : 56 voix contre 4...

Avec ce vote, le Luxembourg entre dans le cercle des onze pays européens à avoir reconnu le mariage homosexuel, après les Pays-Bas, le premier (en 2001), l'Espagne, la Suède, la Norvège, le Portugal, l'Islande, le Danemark, et enfin la France et la Grande-Bretagne (l'année dernière). Et ce, dans un large consensus politique.

Car, au contraire de la France, et malgré la longue tradition catholique au Luxembourg, le projet de loi est passé plutôt simplement dans la société. Seuls quelques opposants ont dénoncé le "désordre social" que le mariage homosexuel provoquerait selon eux. Mais pas de grandes manifestations hostiles. Seul point de crispation, l'ouverture de l'adoption pour les couples de même sexe. L'Église a quand même publié mercredi un communiqué pour établir une nouvelle fois sa version du mariage, entre "un homme et une femme", mais rien ne doit désormais empêcher les couples désireux de s'unir de le faire, le temps que le texte soit appliqué, dans six mois minimum.

Mis en ligne par :
Source :
http://www.franceinfo.fr/actu/europe/article/le-luxembourg-dit-oui-au-mariage-homosexuel-506221

Posté par evynou35 à 11:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Alerte rouge au pollen sur toute la France

 

La quasi-totalité du pays est en alerte rouge au pollen de graminées jusqu'à ce week-end.

Alerte rouge au pollen sur toute la France

Alerte rouge au pollen de graminées ! Le niveau de ces pollens est très élevé sur la quasi-totalité des départements français, mercredi 18 juin, selon la carte du Réseau national de surveillance aérobiologique. Problème, 20% des Français y sont allergiques.

"Au printemps précédent, les antihistaminiques donnés par mon généraliste réussissaient à me stabiliser, mais là, cette année, pas du tout", explique Pascale Vizières, allergique. "Le problème de la pathologie allergique en ce moment, c'est qu'elle est sous-diagnostiquée. Beaucoup de patients ne savent pas qu'ils sont allergiques ou pensent qu'ils ont un petit rhume", explique le docteur Farid Marmouz, allergologue.

Pour éviter d'être trop exposé à ce pollen, il est conseillé d'éviter les parcs et les forêts, d'aérer sa maison tôt le matin ou tard le soir et de prendre une douche tous les soirs pour se débarrasser des pollens.

LIZZIE TREU, OLIVIER MARTINEZ / FRANCE 2

Source :

http://www.francetvinfo.fr/sante/video-alerte-rouge-au-pollen-sur-toute-la-france_625851.html#xtor=EPR-2-[newsletterquotidienne]-20140619-[lesimages/image3]

Posté par evynou35 à 10:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 18 juin 2014

UMP: l'ex-directeur de la campagne de Sarkozy n'a rien vu, rien entendu

Accueil

Guillaume Lambert, reponsable de la campagne présidentielle de 2012 pour Nicolas Sarkozy, s'exprime pour la première fois dans le cadre de l'affaire Bygmalion dans une lettre transmise à la justice. 

Le 5 juin, Jérôme Lavrilleux se confie au Point. L'ancien directeur adjoint de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy est au coeur d'un scandale d'événements surfacturés, l'affaire Bygmalion. Il lâche: "Lambert devrait être à la une de tous les journaux (...) Beaucoup de gens l'ont alerté. Moi-même plein de fois." 

Ce mardi, Jérôme Lavrilleux est en garde à vue à la brigade financière après ses aveux de faux comptes de campagne. Guillaume Lambert, lui, ne fait toujours pas la Une des journaux. Tout juste a-t-il écrit une lettre aux enquêteurs, dont Le Figaro publie des extraits.  

Lambert, pourtant directeur de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012, jure n'avoir rien su des relations entre le candidat et les sous-traitants sollicités pour l'organisation des meetings: "Au moment de ma nomination, je connais peu Jérôme Lavrilleux, mais je vois qu'il a une solide expérience, qu'il est celui qui assure la relation avec les différents prestataires, ce qui me conduira à me reposer sur sa connaissance d'un milieu qui m'est étranger (...) Je ne dispose dans les faits d'aucun pouvoir hiérarchique sur Jérôme Lavrilleux." 

L'actuel préfet de Lozère va plus loin et charge Jérôme Lavrilleux qu'il accuse d'avoir tout fait pour que Bygmalion et ses sociétés restent à la manoeuvre dans l'organisation des meetings. Après les deux premières réunions publiques de la campagne (Annecy et Marseille), Franck Louvrier, très proche de Nicolas Sarkozy et chargé de sa communication, souhaite changer de prestataire. Guillaume Lambert raconte la suite: "Lavrilleux a lié très clairement l'implication de l'UMP dans la campagne au fait de retenir Event (filiale de Bygmalion, ndlr) comme prestataire exclusif. (Dans le cas contraire), il menace d'une implication moins grande de l'UMP." 

Cette lettre de Guillaume Lambert n'est qu'une première étape dans l'enquête en cours. Elle ne le protège pas, évidemment, d'un placement en garde en vue. Comme Jérôme Lavrilleux.

Par

 

Source :
http://www.lexpress.fr/actualite/politique/ump/ump-l-ex-directeur-de-la-campagne-de-sarkozy-n-a-
rien-vu-rien-entendu_1552041.html?xtor=EPR-181-[20140618100442_25_nl_lexpress_quotidienne_
6806_000OM3]-20140618-[_______________________________
001N61H]-[RB2D106H0014UKDR]-20140618081000

En savoir plus : http://www.lexpress.fr/actualite/politique/ump/ump-l-ex-directeur-de-la-campagne-
de-sarkozy-n-a-rien-vu-rien-entendu_1552041.html?xtor=EPR-181-[20140618100442_25_nl_lexpress_
quotidienne_6806_000OM3]-20140618-[_______________________________
001N61H]-[RB2D106H0014UKDR]-20140618081000#kuPW2ldE2hO3O32P.99

Posté par evynou35 à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Mots et maux d'humeur

 

Panda en plein effort

 

Aujourd'hui, c'est un jour "sans" !

Sauf que ça fait le 4ème jour "sans" que j'endure ce carcan de douleurs...

Comme on dit : il ya des jours "avec" et des jours "sans" ; et les jours "sans", il faut faire "avec" !

Je rêve quelquefois qu'un matin, je me réveillerais "sans douleur" et j'essaie d'imaginer ce que ce serait.

J'avoue avoir beaucoup de difficultés à me représenter une journée dans un corps sans douleur, sans fatigue, sans raideur.

Je sais, je n'arrête pas de me plaindre ; mais aujourd'hui, j'ai envie de râler, na !

Il faut savoir rire de tout ; ça aussi, j'ai essayé, mais alors pourquoi je ris "jaune".

Quand je pense au nombre de thérapeutes que j'ai consultés, au nombre de molécules que j'ai ingurgitées (me bouzillant au passage l'estomac, le foie et les intestins), aux activités en tout genre (relaxation, sophrologie, hypnose, balnéothérapie, cures...), aux séances de psychothérapie (pour canaliser ma colère et faire un travail d'acceptation), aux régimes que j'ai entrepris et abandonnés.... je me dis que le "trou de la sécu", C'EST MOI !

Ouaich, je suis coupable :

- d'avoir cru en toutes ces "bonnes volontés" pour me sortir de ce guêpier

- de croire qu'il suffisait de vouloir pour pouvoir (mais non, ce n'est pas vrai !)

- d'accepter cette maladie (oh ! pardon, ce n'est pas une maladie, c'est un simple syndrôme, où avais-je la tête ?)

- de croire, puisque l'OMS a reconnu cette maladie, que la France, terre des libertés, de la recherche, du progrès (oups, j'ai peut-être dit un gros mot, là, non ?) suivrait les USA, le Canada, la Belgique, la Suisse, l'Espagne, etc...

Et on voudrait en plus que je ne sois pas en colère ; il faut accepter ce nouveau corps tel qu'il est et faire... AVEC ! et ouais madame, c'est comme ça, on n'y peux rien !

D'autant que celle qui supporte ce corps sur lequel est posé ma tête, ne mérite vraiment pas ce qui lui arrive. Je veux parler de mon âme soeur, de mon Ange. C'est une montagne de patience et elle comprend tout, elle !

Alors pourquoi les toubibs ne comprennent pas et sont aussi frileux, aussi peu intéressés, aussi désarmés.

Pourquoi ne leur explique-t-on pas que la fibromyalgie, c'est la galère au quotidien et qu'il faut (et c'est la moindre des choses) écouter ces patients fibromyalgiques ; ah ! mais j'oubliais, en France, CE N'EST PAS UNE MALADIE (ou alors, c'est plus pratique pour eux, c'est une pathologie psychosomatique).

Pourtant, il y a du fric à se faire avec cette maladie ; voyez, les centres de cure "spécialisée en fibromyalgie", ils ne s'y sont pas trompés : à nous les fibromyalgiques, à nous le fric, à nous "le trou de la sécu" !

Mais j'oubliais : toutes le médecines parallèles se ruent sur cette nouvelle maladie ; et les pauvres fibromyalgiques, les écoutent, croyant qu'avec deux ou trois tours de "passe-passe" ou tel ou tel régime "sans gluten", "sans lait", ils retrouveront le corps de leurs 20 ans...

C'est à pleurer de rire !

Non, c'est lamentable et si je ne me retenais pas... JE PLEURERAIS à chaudes larmes !

Voilà, j'ai craché mon venin

.

Bizzzzzz

Posté par evynou35 à 11:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,