lundi 2 juin 2014

Jean-Jacques Goldman - Puisque tu pars (en concert)

 

Posté par evynou35 à 14:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


dimanche 1 juin 2014

Serge Reggiani 'Votre fille a 20 ans'

 

Posté par evynou35 à 16:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Les nouvelles régions

Posté par evynou35 à 15:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Bygmalion: la police a découvert un "véritable système de double facturation"

Bygmalion: la police a découvert un "véritable système de double facturation"
L'UMP dans la tourmente avec l'affaire Bygmalion...
Les perquisitions menées en début de semaine ont permis aux policiers de mettre la main sur des factures de Bygmalion et de sa filiale Event & Cie. Le système était simple: "une facture officielle et une facture pour l'UMP", résume un cadre au JDD. 

Les policiers ont mis la main sur des factures litigieuses confirmant la double comptabilité de la société Bygmalion et de sa filiale Event & Cie, lors d'une perquisition menée dans la nuit de lundi à mardi, d'après le Journal du Dimanche. Un cadre de Bygmalion confirme par ailleurs à l'hebdomadaire ce "système" de "double facturation liée à l'élection présidentielle de 2012": établir "une facture officielle et une facture pour l'UMP", voilà quelle était la consigne.  

Ces documents montrent que le coût réel des meetings de campagne de Nicolas Sarkozy a été de 19 millions d'euros. Le montant total autorisé pour l'ensemble de la campagne est de 22,5 millions d'euros. Aussi une partie de cette facture a-t-elle été imputée à l'UMP, via des factures fictives, selon ce cadre de Bygmalion. Comme l'avocat de la société à l'origine de révélations en début de semaine, il évalue à 11 millions d'euros le dépassement des comptes de campagne ainsi couvert.  

"L'UMP a très vraisemblablement réglé des factures qu'elle n'aurait pas dû honorer", a reconnu Jean-François Copé mercredi, en annonçant son retrait de la présidence de l'UMP. Il faisait ainsi allusion aux déclarations de Jérôme Lavrilleux, bras droit du patron de l'UMP et ex-directeur adjoint de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012, selon lesquelles certaines factures de Bygmalion présentées à l'UMP correspondaient en réalité à "des dépenses faites pour la campagne" du chef de l'Etat sortant. 

 

Par , publié le 01/06/2014 à 11:52

Source :
http://www.lexpress.fr/actualite/politique/ump/bygmalion-la-police-a-decouvert-un-veritable-systeme-de-double-facturation

Posté par evynou35 à 15:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 8 février 2014

Bordeaux jugée ville la plus dynamique de France

Trip AdvisorUn sondage réalisé par l’institut Think démontre que 31% des individus interrogés espèrent un jour être à la tête d’une entreprise.

 

L’image des entrepreneurs rayonne aux yeux de tous car elle représente une forme d’ascension sociale générant « du respect et de la considération ».

Certaines villes sont plus appréciées que d’autres pour se lancer dans cette formidable aventure. Seriez-vous étonné d’apprendre le classement des territoires où il fait bon d’entreprendre ?

La capitale est bien évidemment classée en premier selon 40% de l’opinion, suivie de Lyon avec 36%, Bordeaux avec 36% et enfin Toulouse avec 34%.

Mais le plus étonnant est lorsque l’on interroge les sondés sur les villes les plus dynamiques économiquement parlant. Le classement devient alors inversé et c’est avec surprise que l’on constate que Bordeaux prend la première place sur le podium, suivie de Toulouse, Paris et enfin, de Lyon.

Bordeaux est ainsi jugée ville la plus dynamique de France, sans doute grâce à une bonne santé économique.

Elle a également été sacrée deuxième ville préférée des français après Paris (enquête BVA). En 2012,  Bordeaux et Paris ont été les seules villes à avoir un nombre de touristes en progression. Entre beauté patrimoniale, qualité de vie, la belle endormie n’a dit son dernier mot ….

Par Charlotte BATUT Sources : Bordeaux-tourisme.com – bxeco.fr – Lesechos.fr

Posté par evynou35 à 18:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]


jeudi 30 janvier 2014

Nos ancêtres utilisaient déjà le feu il y a 300.000 ans !

La flèche bleue désigne l'emplacement du foyer qui suggère une utilisation du feu il y a 300 000 ansLa découverte d’un foyer dans une grotte israélienne suggère que les homininés utilisaient déjà le feu de manière régulière il y a 300.000 ans et qu’ils étaient dotés de grandes capacités cognitives et sociales. La plupart des études s’accordent à dire que l’homme a découvert le feu il y a environ un million d’années.

Toutefois, la période à laquelle il a commencé à le contrôler et l’utiliser au quotidien reste encore débattue. Une récente découverte réalisée par une équipe d’archéologues de l’Institut des sciences Weizmann, en Israël pourrait apporter un nouvel éclairage sur la question. Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur FacebookPartager sur Twitter Facebook Twitter

Les scientifiques ont mis en évidence un foyer rempli de cendres et d’os calcinés au centre de la grotte Qesem, à une dizaine de kilomètre à l’est de Tel Aviv. Le vestige a été daté à 300.000 ans, une époque antérieure à l’arrivée d’Homo sapiens en Afrique. La nouvelle trouvaille sous-entend que les homininés de l’époque avaient déjà des facultés intellectuelles très avancées. Afin de confirmer la nature du vestige, les archéologues ont analysé des échantillons de cendres par spectrométrie infrarouge.

Les résultats, publiés dans la revue Journal of Archaeological Science, indiquent que celles-ci ont été obtenues en chauffant à très haute température du bois, de la terre et des os. Les hommes préhistoriques utilisaient  le foyer pour y faire cuire de la viande.

Différentes strates de cendres mises en évidence par une analyse micromorphologique, indiquent par ailleurs que le foyer a été utilisé à plusieurs reprises au fil du temps.Des outils pour découper la viandeLa structure se distingue par sa taille relativement grande. D’une surface de 4 mètres carrés, elle semble avoir profité à un grand groupe d’hommes préhistoriques. De nombreux outils en silex destinés à la découpe de la viande ont été retrouvés autour du foyer.

Ces instruments se distinguent très clairement de ceux retrouvés quelques mètres plus loin conçus, de par leur forme, pour une activité différente. Cette découverte rend compte de l’existence d’une certaine organisation de l’espace de vie au sein de la grotte. L’espace, considéré comme une sorte de camp de base aurait, avec son grand foyer, probablement favoriser les interactions sociales.
"Ces résultats nous permettent de distinguer un tournant important dans le développement de la culture humaine", explique dans un communiqué Ruth Shahack, co-auteur de l’étude.  "Celui au cours duquel les hommes préhistoriques ont commencé à utiliser régulièrement le feu, à la fois pour la cuisson de la viande et pour des rassemblements sociaux", poursuit-elle.Une espèce indéterminée  "Les résultats rendent compte des impressionnantes facultés cognitives et niveaux de développement social développés par les hommes ayant vécu il y a environ 300.000 ans".

Toutefois, pour l'heure, les chercheurs ignorent encore l'identité de ces homininés. Une étude publiée il y a 3 ans et publiée dans la revue American Journal of Physical Anthropology faisait état de la découverte d'une dent âgée de 200.000 à 400.000 ans.Malgré une analyse poussée, les spécialistes n'ont pu déterminer à quelle espèce elle appartenait. Selon eux, il pourrait s'agir d'une dent d'Homo sapiens, de Neandertal ou peut-être d'une autre espèce.

Des dents similaires trouvées dans d'autres grottes du nord de l'Israël  Skhul et Qafzeh et âgées de 80.000 à 120.000 ans apportent toutefois davantage de crédit à l'hypothèse de l'homme moderne

En savoir plus: http://www.maxisciences.com/feu/nos-ancetres-utilisaient-deja-le-feu-il-y-a-300-000-ans_art31888.html

----------

Article collecté sur le site :

http://www.maxisciences.com/feu/nos-ancetres-utilisaient-deja-le-feu-il-y-a-300-000-ans_art31888.html

Edité le 30 janvier 2014 par votre blogueuse.

 

Posté par evynou35 à 15:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 29 janvier 2014

Avant de décider de servir un idéal ...

« Avant de décider de servir un idéal, vous êtes libre de faire ce qui vous plaît, mais une fois la décision prise, c’est fini, vous vous êtes engagé : vous avez déclenché un mouvement et vous êtes tenu de rester fidèle à votre engagement.
 
Sachant cela, certains penseront qu’il est préférable de ne pas s’engager afin de préserver leur indépendance… Ils en ont le droit. Mais telle qu’ils la comprennent, l’indépendance leur apportera inévitablement des déceptions, des épreuves,... et c’est là qu’ils se sentiront vraiment ligotés.
 
D’autres diront que l’idée de servir un idéal les remplit d’enthousiasme, mais ils se savent faibles et craignent de tomber en chemin. Je leur répondrai que les chutes ne sont pas si graves : ils se relèveront, chercheront pourquoi ils sont tombés, puis, forts de cette expérience, ils sauront mieux la prochaine fois triompher de leurs faiblesses.
 
Tant qu’on reste sur le bon chemin, même si on tombe, il arrive un jour où on atteint le but. Imaginez que vous deviez traverser une forêt inextricable pour rejoindre des amis : vous allez certainement trébucher de temps à autre, mais si vous avez une boussole pour garder la direction, vous finirez par les retrouver.
 
Il est préférable de trébucher pour arriver au but que de ne rien entreprendre sous prétexte qu’on connaît ses limites. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov
---------
Texte recueilli sur Facebook le 29 janvier 2014, via Martine Fargeix que je remercie infiniment.
Votre blogueuse

Posté par evynou35 à 12:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 27 janvier 2014

Les Français pessimistes concernant l’avenir du système de santé

 

Feuille de soins avec carte assurance maladie 

D’après un sondage effectué pour la fédération des mutuelles de santé sur 1000 personnes en septembre dernier, un Français sur trois a déjà renoncé à des soins pour des raisons financières.

D’après un baromètre du cabinet Epsy pour la Fnim, une grande majorité de Français s’inquiète des évolutions du système de santé. Un tiers dit avoir renoncé à des soins. Sondés au sujet de l’évolution de notre système de santé, 70% des Français sont inquiets et 30% sont « confiants ». Qui plus est, 56% de Français sont « plutôt inquiets » et 14% voire « très inquiets ». 33% des Français sondes expliquent avoir décalé ou renoncé à des soins pour des raisons financières ces deux dernières années.

Les moins de 30 ans sont les plus nombreux à avoir renoncé à des soins. Ils représentent 42%. Les personnes de 60 ans sont 25% à avoir évité des soins. Le dentaire (65%) et l’optique (49%) sont les deux domaines auxquels les personnes ont le plus renoncé car ils sont les plus coûteux. Selon 81% des Français, la complémentaire santé est essentielle et 96% pensent qu’elle doit « défendre l’accès aux soins ». 93% des Français savent ce que leur coûte leur complémentaire, 68% ne sont pas à même d’évaluer le niveau des taxes qu’elles supportent. 32% souhaitent le renforcement des garanties de remboursement par les complémentaires pour les visites chez les spécialistes et l’hospitalisation . Enfin,  35% de sondés veulent qu’elles concernent uniquement les importantes dépenses de santé.

18 novembre 2013, 11:44 par Voix des Patients - Vu sur L'Express

Article collecté sur le site :

http://www.voixdespatients.fr/a-la-une/les-francais-pessimistes-concernant-lavenir-du-systeme-sante/#.UuZGAZDLSL3

Edité le 27 janvier 2014 par votre blogueuse.

 

 

 

 

Posté par evynou35 à 12:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 26 janvier 2014

Dessine-moi les inégalités

EVOLUTION DES REVENUS REELS ENTRE 1988 ET 2008, EN FONCTION DU NIVEAU DE REVENU

La mondialisation à l'oeuvre depuis la fin des années 80 et la conversion de la Chine au capitalisme a largement remodelé la distribution des revenus. Branko Milanovic, le chef économiste de la Banque Mondiale, a traduit dans un graphique les effets de 20 ans de cette globalisation. Il dessine une sorte d'éléphant. Et devinez quoi?, pour les classes moyennes des pays développés, le pachyderme de la mondialisation s'est assis sur leurs revenus.  


EVOLUTION DES REVENUS REELS ENTRE 1988 ET 2008, EN FONCTION DU NIVEAU DE REVENU  
L'axe vertical indique l'évolution du revenu réel entre 1988 et 2008 , il est exprimé en dollars internationaux de 2005 corrigés de l'inflation.

Sur l'axe horizontal, on peut lire les niveaux de revenus dans le monde, de sorte qu'au début, vers le zéro, on trouve ceux dans le monde qui gagnent le moins, et à l'extrême droite, ceux qui gagnent le plus. On a donc une distribution des revenus de la population indépendamment des pays où elle réside.
   
 A l'extrême droite de la courbe, on trouve les grands gagnants. Cette nouvelle super classe globale a vu ses revenus progresser de plus de 60%. On y trouve les 3% les plus riches des pays développés, France, Japon et un gros bataillon d'américians dont le pays est entré dans la marche inégalitaire parmi les premiers (la moitié de cette super classe). Le reste se recrute dans le top 1% des pays émergés, les BRICS: Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud.    
Les autres gagnants, le gros dos de l'éléphant, sont les classes nombreuses des BRICS. Cette nouvelle classe moyenne mondiale. En 1988, le salarié médian en Chine, des centaines de millions de chinois, se classait dans les 10% les moins riches de la population mondiale. Vingt ans plus tard, ce même salarié Chinois moyen se classait au delà des 50 % .
Pour les perdants, ils se décomposent en deux populations.
À l'extrême gauche de la courbe : les plus pauvres, les laissés pour compte de la globalisation. 

L'autre groupe se retrouve dans le 80e pourcentile, celle que le professeur Branko Milanovic désigne comme «une classe mondiale moyenne supérieure». Enfin, une ancienne classe dominante, puisque la mondialisation a conduit a une regression de leur revenus relativement aux autres. Qui est cette population? sinon les gros bataillons de salariés des pays de l'OCDE, et ex pays du bloc communiste, touchés par le chômage de masse, le manque de croissance ; enfants des politiques de libre échange.
Source

Posté par evynou35 à 10:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 24 janvier 2014

LETTRE DE MARC BLONDEL AU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

"Monsieur François HOLLANDE Président de la République Palais de l’Elysée "75008 PARIS

"Paris, le 21 janvier 2014

"Monsieur le Président de la République,

"Les différents médias et les services de l’Elysée, ont fait savoir que vous aviez "l’intention de vous rendre à Rome, auprès de la communauté vaticane, pour "saluer le Pape François.

"Cette initiative, que l’on peut considérer comme un accommodement à la "laïcité de notre République, laisse entendre que, sur le plan personnel, vous "vous affirmez adepte de la religion catholique, ce qui est le droit de tout "citoyen, mais est dommageable lorsque la démarche est effectuée par un élu "républicain, même dans le cadre des relations dites internationales.

"Les citoyens français qui, dans leur majorité, ne pratiquent aucune religion, ne "peuvent cacher leur interrogation.

"Celle-ci se structure sur une de vos déclarations qualifiant le Vatican comme un Etat et renvoyant, ainsi, l’entretien à une "justification diplomatique.

"Or, il s’avère, Monsieur le Président, que le Vatican n’est pas un État, il suffit de préciser les conditions (statut "d’observateur) qui qualifient le Saint-Siège dans les organismes internationaux (ONU, OIT…), pour s’en convaincre et "de rappeler que les accords de Latran en 1929 avec l’Italie stipulait que le Pape ne pouvait pas jouer de rôle politique sur "la scène internationale. A la vérité le Saint-Siège ne réclame d’ailleurs pas cette situation qui le conduirait à soumettre "son fonctionnement à la loi des hommes –voir la déclaration des droits de l’homme par exemple- et il serait contraint à ce "titre de verser une contribution correspondant à sa situation économique, comme les États recensés à l’ONU.

"C’est ainsi que lorsque les Papes sont venus à Paris, les services de l’Archevêché ont intitulé cette initiative « de visite "pastorale ».

"Au demeurant peut-on qualifier d’État un territoire sur lequel 32 citoyennes et 540 citoyens perdent leur qualité "lorsqu’ils abandonnent leurs fonctions professionnelles, c’est la citoyenneté en CDI.

"Monsieur le Président, en 2008, à l’occasion de la visite de Benoît XVI dans notre pays, vous aviez affirmé : « Attention de "ne pas donner le sentiment d’un culte privilégié ».

"A l’occasion de votre visite et du contexte que vous voulez vouloir lui donner, nous nous autorisons, au nom de la laïcité "républicaine, à vous rappeler vos propos.

"Soyez assuré de notre engagement républicain et laïque

"Marc BLONDEL

"Président

----------------

 

Article collecté sur le site :

http://www.fnlp.fr/spip.php?article981

Edité le 24 janvier 2014 par votre blogueuse.

anhu_oursdort

 

 

Posté par evynou35 à 17:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]