dimanche 23 août 2015

L'Etat islamique légalise l'esclavage sexuel des femmes

L'Etat islamique légalise l'esclavage sexuel des femmes

@CC/Adam Rifkin

 

Une enquête du New York Time indique que le viol a été acté dans un article de l’organisation terroriste. D'après celle-ci, le viol serait "spirituellement bénéfique".

"Daech conserve une théologie du viol", a récemment titré le New York Times dans une enquête. En effet, légitimant l’acte grâce à une interprétation très particulière de l’islam, le groupe terroriste a décidé de se servir du viol comme d’une véritable arme de guerre. Les premières victimes sont les femmes appartenant à la minorité Yézidie, en Irak. Rukmini Callimachi, la journaliste du New York Time, a pu interviewer 21 d’entre elles, qui ont réussi à s’échapper de l’emprise de l'organisation.

"Le viol systématique des femmes et des jeunes filles de la minorité religieuse yézidie est profondément mêlé à l’organisation et à la théologie radicale de l’Etat islamique depuis que l’organisation a annoncé cette année qu’elle relançait l’esclavage comme institution", a ainsi indiqué la journaliste. Effectivement, cet acte est désormais inscrit dans un article officiel de l’organisation, et est défini comme étant "spirituellement bénéfique". Les Yézidies en sont les premières victimes car considérées comme polythéistes, elles ont encore moins d’importance aux yeux de l’organisation que des femmes d'une autre religion.

5 270 femmes ont été capturées l'année dernière par Daech

La journaliste fait également référence à un véritable marché aux esclaves qui sévit dans le nord de l’Irak où les femmes sont échangées comme de la vulgaire marchandise. D’après elle, l’esclavage sexuel serait devenu un "outil de recrutement pour attirer les hommes de sociétés musulmanes très conservatrices, dans lesquelles le sexe sans attache est un tabou et le fait de se fréquenter interdit". Ce commerce des esclaves aurait débuté après la prise de Sinjar (nord-ouest de l’Irak) par Daech, en août 2014. Au total, 5 270 femmes yézidies auraient été enlevées l’année dernière, dont une majorité est toujours captive, rappelle Slate.

L'organisation de l'Etat islamique est à la fois le fruit de l'anarchie politique et de l'ignorance religieuse que connaît le monde arabe en général", a analysé l’islamologue Mathieu Guidère pour le Figaro, ajoutant que "les pratiques de Daech sont unanimement condamnées par toutes les autorités religieuses musulmanes, toutes tendances confondues. C'est même la seule chose sur laquelle il existe un consensus par ces autorités et c'est assez rare pour être signalé, en particulier entre sunnites et chiites".

Posté par evynou35 à 12:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Des milliers de poissons morts après l'explosion de Tianjin


Alors que la ville de Tianjin, en Chine, a récemment été victime d’une double explosion causant plus de 100 morts, des milliers de poissons ont été retrouvés morts à proximité du lieu du drame.

Les autorités chinoises réfutent le lien entre l'explosion et les poissons morts

Une vision apocalyptique.

Des milliers de poissons morts ont été retrouvés aux abords du fleuve Hai He qui passe par la ville de Tianjin.

Ces photos ont été prises à seulement 6 km du lieu où s’était produit, le 12 août, une double explosion dans un entrepôt pétrolier.

Celle-ci avait causé plus d’une centaine de morts et des milliers d’évacuations.

Pour l’instant, aucune preuve ne vient étayer un rapport entre l’explosion et la mort des poissons, comme l’explique le Huffington Post.

Mais alors que les autorités chinoises viennent d’annoncer des taux de cyanure jusqu’à 356 fois supérieurs au seuil de tolérance près du lieu de l’explosion, il n’y a aucun doute pour les ONG et les internautes chinois.

Source : http://www.planet.fr/insolite-photos-des-milliers-de-poissons-morts-apres-lexplosion-de-tianjin

Posté par evynou35 à 11:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

dimanche 16 août 2015

Baignade : bientôt une attestation « savoir nager » délivrée aux élèves

 

 

A partir de la rentrée 2015,

les élèves de CM1, CM2 et 6e maîtrisant la natation

     se verront délivrer l’attestation « savoir nager ».          

 

 

Les enfants en classe de CM1, CM2 et 6e se verront délivrer une attestation « savoir nager » à l’issue d’un contrôle des acquis en piscine. 

Dès la rentrée scolaire 2015, les élèves inscrits en classe de CM1, CM2 et de 6e au collège devront valider leurs compétences en natation pour recevoir une attestation « savoir nager ». Ce « test » validera la capacité des enfants à nager en toute sécurité, en piscine, parc aquatique ou plan d’eau. Le but : faire en sorte que tous les élèves sachent nager en entrant au collège.

Mise en place par un arrêté du 9 juillet 2015, cette attestation scolaire « ne doit pas être confondue avec les activités de natation fixées par les programmes », note le texte de loi. L’arrêté précise qu’il s’agit d’un objectif pour les classes de CM1, CM2 et 6e, le cas  échéant, l’évaluation pourra être réalisée ultérieurement. 

L’attestation « savoir nager » permet « d'accéder à toute activité aquatique ou nautique susceptible d'être programmée dans le cadre des enseignements obligatoires ou d'activités optionnelles en EPS, ou à l'extérieur de l'école ». Elle donne droit à la pratique d’activités programmées dans le cadre scolaire comme le kayak, canoë, du kayak, du raft, de la nage en eau vive et la voile.

Qui délivrera cette attestation ?

Le directeur de l'école ou le principal du collège. L’attestation sera incluse dans le livret scolaire de l'élève. Un exemplaire sera remis à l’élève. A l'école primaire, un professeur des écoles en collaboration avec un professionnel qualifié et agréé par le directeur académique des services de l'éducation nationale se chargera de réaliser les évaluations ; au collège, ce sera un professeur d'éducation physique et sportive (EPS).

Que contient l’épreuve d’évaluation ?

Pour obtenir l’attestation « savoir nager », l’enfant devra réaliser un parcours en continuité, sans reprendre ses appuis au bord du bassin et sans porter de lunettes.

Voici le déroulé du parcours :

  • à partir du bord de la piscine, entrer dans l'eau en chute arrière ;
  • se déplacer sur une distance de 3 m 50 en direction d'un obstacle ;
  • franchir en immersion complète l'obstacle sur une distance de 1 m 50 ;
  • se déplacer sur le ventre sur une distance de 15 mètres ;
  • au cours de ce déplacement, au signal sonore, réaliser un surplace vertical pendant 15 secondes puis reprendre le déplacement pour terminer la distance des 15 mètres ;
  • faire demi-tour sans reprise d'appuis et passer d'une position ventrale à une position dorsale ;
  • se déplacer sur le dos sur une distance de 15 mètres ;
  • au cours de ce déplacement, au signal sonore réaliser un surplace en position horizontale dorsale pendant 15 secondes, puis reprendre le déplacement pour terminer la distance des 15 mètres ;
  • se retourner sur le ventre pour franchir à nouveau l'obstacle en immersion complète ;
  • se déplacer sur le ventre pour revenir au point de départ.

En plus, l’élève devra connaître les règles élémentaires en matière de sécurité dans l’eau. Ainsi, il montrera ses capacités à : 

  • identifier la personne responsable de la surveillance à alerter en cas de problème ;
  • connaître les règles de base liées à l'hygiène et la sécurité dans un établissement de bains ou un espace surveillé ;
  • identifier les environnements et les circonstances pour lesquels la maîtrise du savoir-nager est adaptée.

Posté par evynou35 à 14:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 13 août 2015

Irak : le groupe Etat islamique revendique l'attentat qui a fait au moins 38 morts à Bagdad ce matin

 

 

 

 

L'explosion s'est produite dans le quartier chiite de Sadr City.

Nouvel attentat à Bagdad (Irak). Au moins 38 personnes ont été tuées et 74 autres blessées, jeudi 13 août, dans l'explosion d'un camion piégé à Sadr City, un grand quartier chiite à forte densité. Cette attaque, revendiquée par l'organisation Etat islamique, est l'une des plus meurtrières à viser la capitale irakienne ces derniers mois.

L'explosion s'est produite vers 6 heures locales (5 heures, heure de Paris) dans un marché de fruits et légumes. L'explosion a dévasté le lieu, tuant également des chevaux qui tiraient des carrioles chargées de fruits et légumes. Des ambulanciers ramassaient des restes humains et des aliments étaient éparpillés un peu partout sur place, tandis que des véhicules étaient en feu.

Un mode opératoire souvent utilisé par l'Etat islamique

Ce mode opératoire est fréquemment utilisé par le groupe jihadiste Etat islamique (EI), qui occupe de vastes pans de territoire irakien à l'ouest et au nord de Bagdad. Cette organisation extrémiste sunnite vise souvent les chiites, qu'elle considère comme hérétiques.

L'EI avait revendiqué en juillet un attentat-suicide dans un marché qui avait fait au moins 120 morts et une centaine de blessés à Khan Bani Saad, une ville majoritairement chiite située à 20 km au nord de Bagdad. Et lundi, au moins 33 personnes ont été tuées et des dizaines d'autres blessées dans trois attaques, dont deux attentats-suicides à la voiture piégée, dans la province de Diyala, dans le nord-est de l'Irak, revendiquées par l'EI.

Par

Posté par evynou35 à 16:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


mercredi 12 août 2015

Orages. Onze départements en vigilance orange

Météo France a placé onze départements, principalement dans l'Ouest, en vigilance orange à cause d'orages qui devraient éclater à partir de 18 heures ce mercredi.

 Météo France annonce des orages localement forts, ce mercredi, sur la Bretagne et la Normandie notamment. Onze départements ont été placés en vigilance orange : la Manche, l'Orne, le Calvados, les Côtes-d'Armor, le Finistère, l'Ille-et-Vilaine et la Mayenne, puis l'Eure, la Charente-Maritime et les Landes.

Les orages devraient éclater vers 18 heures.
Les orages devraient éclater vers 18 heures. | Météo France

Météo France appelle à la prudence et recommande de s'abriter hors des zones boisées, à l'approche d'un orage.

Source : http://www.nousles.com/actualites-2-meteo/orages-vigilance-orange-en-ille-et-vilaine.html

Posté par evynou35 à 15:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mardi 11 août 2015

Conseils bidon, hoax écolos : arrêtez de partager du Sante-nutrition.org

Médicaments et aliments : des interactions à connaître…

Sante-nutrition.org – dont le slogan est « Que ton aliment soit ton médicament » – connaît un grand succès. Pourtant, il diffuse des informations souvent exagérées, parfois erronées. Au détriment de ses lecteurs.

  • « Les pêches torturent les cellules cancéreuses et les poussent à se suicider. »
  • « Elle a bu du jus de carotte tous les jours pendant huit mois : vous n’allez pas croire ce qui est arrivé… »
  • « Les vers peuvent envahir votre cerveau si vous mangez cet aliment courant . »

Vous avez peut-être vu passer ce genre d’articles dans une chaîne mail ou sur votre mur Facebook ces derniers jours.

Le modèle est simple : un remède plus ou moins naturel vous est présenté comme miraculeux, et on vous indique que la révélation de ce secret va « énerver l’industrie pharmaceutique » ou « choquer les médecins ».

Le site qui diffuse ces articles s’appelle Sante-nutrition.org. Près de 100 000 personnes ont liké sa page Facebook, certains de ses articles sont partagés plusieurs milliers de fois. Selon les estimations, entre 700 000 (en France) et 2 millions de visiteurs uniques (dans le monde) s’y rendent chaque mois. C’est énorme.

Le fondateur : « Pas formé, pas formaté »

Pour en savoir plus, nous avons essayé de contacter son fondateur, Yann Soinard. Après plusieurs mois d’attente, il a fini par accepter de nous répondre. Il dit avoir 38 ans, et précise que la publicité sur son site permet de financer son salaire et celui de deux autres personnes.


Capture d’écran du site (Sante-nutrition.org)

Yann Soinard est un ancien développeur informatique qui se dit « passionné par la santé et l’alimentation naturelle » depuis qu’il a commencé il y a trois ans à regarder les vidéos de Thierry Casasnovas (cet homme qui donne ses conseils pour soigner le cancer sur YouTube, est surveillé par la Mission de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires – Miviludes – et a monté un énorme business de vente d’extracteur de jus de fruits et légumes).

Yann Soinard revendique n’avoir aucune formation sur le sujet :

« Je n’ai pas été formé, donc je n’ai pas été formaté. Ma mère nous soignait déjà avec de la lavande, mon arrière-grand-mère se soignait avec de la sauge et tout.

Je me forme tout seul, je choisis moi-même de lire tel site ou tel site. L’information, elle est partout sur Internet, pas à l’école où on vous met des choses dans la tête ».

Des traductions d’« articles » américains

Il nous a expliqué ses méthodes de travail :

« Nous faisons surtout de la traduction de sites américains sur la santé naturelle. Il y en a beaucoup, ils sont très en avance sur nous. Quand on voit un article qui a bien marché, qui a été repris par beaucoup de sites, on se dit qu’il y a quelque chose derrière, on le traduit.

J’essaye de vérifier s’il y a des études scientifiques mais il n’y a pas des études scientifiques sur tout. »

Je l’interroge sur un récent article publié sur son site, assurant que l’on peut soigner les varices en mangeant des tomates vertes :

« Pour les varices, il y avait un article américain avec une explication, c’est parce que les tomates vertes sont plus acides, et un témoignage. Voilà, je pars de quelque chose de véridique. La photo qui a été choisie, bon, c’est quelqu’un qui a vraiment beaucoup de varices peut-être que ça ne suffirait pas pour la soigner elle, les tomates vertes. C’est sûr que ça dépend du degré de maladie, mais il y a des gens chez qui ça va marcher, c’est bien d’essayer. »


Capture d’écran du site (Sante-nutrition.org)

Quand on lui a demandé ses sources, il a cité : Healty Food House, Living Traditionnaly, Natural News. Il devait nous envoyer le reste par mail. On attend toujours. Ces trois sites, en tout cas, ont tous des sujets et des titres racoleurs, et des articles toujours exagérés, parfois totalement bidons.

Ce qui est filou...

Il suffit souvent de quelques minutes de recherche pour comprendre que la majorité des articles de Santé nutrition, comme ceux des sites américains, comportent beaucoup d’erreurs et/ou d’exagérations. Exemple : ce n’est pas un « aliment courant » qui vous fait risquer de vous faire dévorer le cerveau par des vers, c’est du porc très mal conservé et seuls 300 cas d’infection de ce type sont avérés depuis 1953. Aucun risque pour monsieur Tout-le-monde, donc.

Ce qui est filou, c’est que ces tuyaux très faux sont publiés au milieu d’informations fiables et crédibles. C’est d’abord le cas au cœur même des articles. Prenons pour exemple l’article qui assure que la racine de pissenlit est plus efficace que la chimiothérapie.

Il s’appuie sur les passionnants travaux d’un chercheur canadien, Siyaram Pandey, qui a montré en 2012 que des extraits de racine de pissenlit pouvaient permettre de tuer des cellules cancéreuses. Ce chercheur s’attaque maintenant à un travail beaucoup plus complexe : les tests sur des malades du cancer. Très prudent, il estime seulement que les extraits de racine de pissenlit ont un « bon potentiel » dans la lutte contre le cancer.

Le problème c’est que Santé nutrition ne s’embarrasse pas de ces précautions et affirme, sans aucune raison, que les racines de pissenlit sont plus efficaces qu’une chimio. De même, il s’appuie sur des études qui montrent que la carotte est bonne pour la santé et sur un témoignage contesté pour affirmer que ce légume peut guérir le cancer.

Ensuite, Santé nutrition vole et diffuse également les contenus de sites d’information très fiables et respectables, tels Terra eco ou... Rue89. Et, pour ajouter à la confusion, il publie aussi des citations sorties de leur contexte ou les allégations toutes aussi fausses mais beaucoup plus plausibles du professeur Joyeux sur les vaccins ou ceux de dentistes marginaux qui s’appuient sur des corrélations biaisées pour accuser certains soins dentaires de causer le cancer.

Du café par voie rectale

Beaucoup de gens semblent croire et suivre les propositions de Santé nutrition.

Du coup, sous les articles, des lecteurs racontent leur désarroi... C’est le cas de personnes ayant tenté de faire des lavements et irrigations du côlon – une pratique à la mode à l’intérêt douteux et dangereuse – notamment sous une vidéo diffusée par Santé nutrition qui recommande les lavements au café (vous avez bien lu) qui seraient « absolument magiques et extraordinaires » :


Capture d’écran de la vidéo (Via Sant&eacute ; nutrition)


Une lectrice doute de la méthode des tomates contre les varices (Capture)


Une lectrice souffre de l’excès de carotte mais accuse les médecins et industriels (Capture)


Sur YouTube, un lecteur a mal vécu son lavement au café (Capture)

Je fais donc remarquer à l’auteur du site qu’à mes yeux, ses lecteurs servent un peu de cobayes. Il n’est pas d’accord :

« Les gens essayent, ils ne risquent rien puisque ce sont des solutions naturelles. Parfois même je suis surpris de voir à quel point ça marche bien. Il y a des articles, je me rends compte que c’est n’importe quoi, j’arrête de les publier sur Facebook, c’est le cas pour certains articles de Natural News par exemple.

L’important, c’est de diffuser des informations utiles mais vous, vous ne voyez pas le positif, vous faites des articles à charge, vous aviez fait pareil avec Thierry Casasnovas. L’orthorexie et tout, c’est n’importe quoi, on parle de gens qui diffusent des solutions naturelles, j’y crois beaucoup, c’est une bonne chose. »

Noir sur blanc, sur mon écran

Pour s’assurer que nous ne sommes pas les seuls à « ne pas voir le positif » dans son travail, nous avons demandé l’avis d’Ophélie Véron, normalienne et blogueuse réputée, qui s’attèle justement à diffuser des informations fiables et de qualité sur l’alimentation et la santé. Vous ne devinerez jamais ce qu’elle a répondu (par mail) :

« J’allais écrire que je n’ai aucune idée de ce qui peut bien faire le succès d’un site pareil, mais en fait, c’est faux, je sais très bien ce qui fait son succès : des titres racoleurs, des articles prétendument “choc”, de nombreuses publications (évidemment, comme plagier prend peu de temps, on peut facilement publier à la chaîne), une communication bien orchestrée sur les réseaux sociaux (notamment Facebook où les articles – nouveaux comme anciens – sont partagés plusieurs fois par jour), le savant mélange entre informations véridiques et informations complètement fausses (majoritaires), etc. [...]

Il y a un gros problème avec le partage de contenu sur Internet. C’est peut-être parce que je travaille comme chercheuse, mais je suis effarée de voir combien les gens sont prêts à croire absolument n’importe quoi sur Internet : comme si, sous prétexte qu’ils apparaissent en noir sur blanc sur un écran, les propos les plus fous étaient considérés comme la science absolue, et comme si les gens perdaient subitement tout sens critique.

J’ai vu des articles d’une mauvaise foi extrême, écrits par des gens pourtant connus dans leur domaine, qui citent à tout va des études scientifiques, mais quand on y regarde de plus près, on se rend compte que soit ces personnes n’ont pas lu les études en question et se sont arrêtées au titre, avec un contenu qui n’a rien à voir, soit celles-ci ne savent pas lire ces études, extrapolent des informations, se trompent dans les rapports de causalité, transforment les chiffres, etc.

Bref, pour moi, Santé nutrition, c’est un peu le paradigme de ces pratiques, mais ce n’est qu’un site parmi d’autres qui recourent à ces procédés. »

Effectivement, Yann Soinard dit voir des concurrents se positionner sur son marché ces dernières semaines. Des concurrents qui copient-collent les articles déjà copiés-collés par Santé nutrition... et vice-versa. Le filon a l’air porteur. A moins que chacun prenne le temps de vérifier les informations des articles qu’il partage sur Facebook. C’est pas gagné.

Thibaut Schepman | Journaliste Rue89

Posté par evynou35 à 12:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 10 août 2015

Séoul promet une réponse «sévère» à la Corée du Nord après l’explosion d’une mine à la frontière

 

Des soldats sud-coréens patrouillent dans la zone démilitarisée à la frontière avec la Corée du Nord, le 26 juin 2015.

Des soldats sud-coréens patrouillent dans la zone démilitarisée à la frontière avec la Corée du Nord, le 26 juin 2015. - Yonhap News/NEWSCOM/SIPA

La tension monte d'un cran entre les deux Corées. La Corée du Sud a accusé lundi la Corée du Nord d'avoir placé des mines antipersonnel qui avaient blessé la semaine dernière deux de ses soldats en patrouille à la frontière entre les deux pays, en menaçant Pyongyang de lui faire payer un «prix sévère».

D'après le ministère de la Défense, trois mines antipersonnel ont explosé dans l'incident survenu mardi dernier au passage d'une patrouille sud-coréenne dans la zone démilitarisée (DMZ) qui s'étale sur deux kilomètres de part et d'autre de la frontière entre les deux Corées. Un soldat a dû être amputé des deux jambes. L'autre a perdu une jambe.

«Notre armée fera payer à la Corée du Nord un prix sévère»

«Nous sommes certains qu'il s'agissait de mines antipersonnel nord-coréennes placées dans l'intention de tuer par nos ennemis qui ont traversé en cachette la frontière militaire», a déclaré Kim Min-Seok, un porte-parole du ministère, à la presse. «Notre armée (....) fera payer à la Corée du Nord un prix sévère et proportionné pour sa provocation», ont prévenu dans un communiqué les chefs d'état-major de la Corée du Sud.

Il s'agit d'un «acte sans fondement» et d'une «violation injustifiée» des accords de non agression en vigueur, ont-ils poursuivi, avant d'appeler la Corée du Nord à présenter ses excuses pour cet incident et à punir les responsables.

Un moment délicat pour les deux Corées

La dernière attaque directe commise contre le Sud date de décembre 2010, lorsque la Corée du Nord avait bombardé l'île sud-coréenne de Yeonpyeong, en réponse à un exercice militaire de Séoul près de la frontière maritime disputée entre les deux pays. Ce bombardement avait causé la mort de deux soldats et de deux civils sud-coréens, et fait craindre le déclenchement d'un conflit à grande échelle. Les deux Etats rivaux sont toujours techniquement en guerre, la guerre de Corée (1950-53) ayant pris fin avec un cessez-le-feu plutôt qu'un traité d'armistice.

Le commandement de l'ONU chargé de surveiller l'application du cessez-le-feu a indiqué lundi avoir mené une enquête qui a montré qu'il s'agissait de mines nord-coréennes placées sur un chemin bien connu pour être emprunté par les patrouilles sud-coréennes. «Les investigations ont déterminé que les engins avaient été placés récemment, excluant la possibilité qu'il puisse s'agir de mines antipersonnel héritées (d'une époque antérieure) qui se seraient déplacées», a dit l'ONU dans un communiqué.

Cet incident survient à un moment délicat: les deux Corées se préparent à célébrer samedi le 70ème anniversaire de la libération en 1945 de la péninsule coréenne du joug japonais. Certains avaient émis l'espoir que cet anniversaire soit l'occasion d'un rapprochement mais les efforts effectués pour organiser des cérémonies conjointes ont fait long feu. La Corée du Nord refuse d'envisager des pourparlers tant que Séoul n'annule pas ses exercices militaires annuels avec les Etats-Unis.

M.C. avec AFP

Source : http://www.20minutes.fr/monde/1664519-20150810-seoul-promet-reponse-severe-coree-nord-apres-explosion-mine-frontiere

Posté par evynou35 à 12:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Excès de vitesse, alcool au volant, stationnement interdit... combien ça coûte ?

<em>Modifier Article</em> Les infractions routières, combien ça coûte ?

Excès de vitesse, alcool au volant, stationnement interdit... les infractions au volant peuvent vous coûter une amende voire une perte de points. - © Rich Legg

Ne mettez pas votre budget vacances en péril en accumulant les PV.Voici ce que vous risquez si vous ne respectez pas les règles au volant.

Conduites dangereuses :

Excès de vitesse
La sanction des petits délits est relativement clémente :

  • dépassement inférieur à 20 km/h pour une vitesse autorisée maximale supérieure à 50 km/h : 68 € et 1 point de retrait de permis ;
  • dépassement inférieur à 20 km/h pour une vitesse autorisée maximale égale ou inférieure à moins de 50 km/h : 135 € et – 1 point.

Mais la gravité des sanctions augmente avec la vitesse :

  • dépassement entre 20 et 30 km/h : 135 € et – 2 points ;
  • dépassement entre 30 et 40 km/h : 135 € et – 3 points ;
  • dépassement entre 40 et 50 km/h : 135 € et – 4 points ;
  • au-delà de 50 km/h : 1 500 € et – 6 points.

Non-respect de la distance de sécurité135 € et – 3 points.

Défaut de clignotantSeulement 35 € mais – 3 points.

Stop, feu grillé, refus de priorité135 € et – 4 points.

Comportements dangereux :

Alcool au volant

  • Taux d’alcool égal ou supérieur à 0,5 g/l de sang : 135 € et – 6 points, véhicule immobilisé et risque de suspension du permis (jusqu’à trois ans).
  • Taux d’alcool égal ou supérieur à 0,8 g/l de sang : considérée comme un délit, cette infraction est punie d’une amende pouvant aller jusqu’à 4 500 € et de – 6 points de retrait. Le conducteur est aussi passible d’une annulation du permis et d’une peine de prison.

À savoir : depuis fin juin, le taux d’alcool des conducteurs novices, titulaires d’un permis probatoire, doit être inférieur à 0,2 g/l de sang.

Usage d’un mobile135 € et – 3 points. Depuis juillet, le kit piéton à oreillettes n’est plus toléré.

Stationnements illicites :

Stationnement interdit empiétant sur un passage piéton, dans un sens contraire à celui de la circulation, etc., ou défaut de paiement sur un stationnement payant : 17 €.

Stationnement dangereux à proximité du sommet d’une côte, d’un virage, d’une intersection, sur un passage à niveau, etc., et même sur le bas-côté si le véhicule empiète sur la route : 135 € et – 3 points 

Stationnement gênant sur trottoir, piste cyclable, voie de bus, entrée de parking, emplacement réservé aux personnes handicapées, livraison… : l’amende devrait passer de 35 à 135 €, en juillet.

Pensez-y avant le départ !

La non-présentation du permis lors d’un contrôle ne coûte que 11 €, mais 135 € si le contrevenant ne s’est pas exécuté dans les cinq jours. Le défaut ou l’oubli de carte grise coûte 135 € et la non-présentation de l’assurance, 35 € (135 € si vous ne la présentez pas sous cinq jours). Un contrôle technique non effectué revient à 135 €. Enfin, ne pas avoir un gilet fluo dans l’habitacle et un triangle dans le coffre revient à 135 €.

Jean Savary

Source : http://www.dossierfamilial.com/consommation/vehicules/exces-de-vitesse-alcool-au-volant-stationnement-interdit-combien-ca-coute

Posté par evynou35 à 12:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

Le soleil, c'est bon pour la santé !

Le soleil, c&#039;est bon pour la santé !
Crédit photo : happy summer - © Konstantin Yuganov - Fotolia.com
On ne cesse de répéter, à juste titre, à quel point le soleil peut être dangereux pour la santé si on ne prend pas certaines précautions.

Mais le soleil est aussi une immense source de bienfaits pour notre organisme !

Prévention de certains cancers, amélioration du système cardio-vasculaire, consolidation des os, … une exposition raisonnable est bénéfique pour la santé.

Le soleil, c’est la vie. Et bien qu’il puisse être dangereux, il faut savoir tirer profit de sa formidable énergie.

La lumière visible aide à bien dormir et à garder le moral
Ce rayonnement est tout simplement celui qui nous éclaire pendant la journée. Mais au-delà de leur rôle d'énorme ampoule, le soleil et sa lumière visible régulent notre métabolisme.

En effet, la lumière visible pénètre notre organisme par notre œil, passe par le nerf optique et arrive jusqu’au cerveau. Elle augmente ainsi la production de mélatonine, hormone du sommeil, qui intervient dans la régulation de notre métabolisme.

Ainsi, une exposition suffisante à la lumière visible du soleil permet de passer une journée en pleine forme et de bien dormir la nuit.

Il a également été prouvé que cette lumière visible avait des effets bénéfiques sur notre moral.

Les rayons ultraviolets aident à renforcer nos os
Les UV ne sont pas dangereux si on ne s’y expose pas trop longtemps (autrement, ils peuvent être responsables d’une augmentation du risque de cancer de la peau et de la cataracte).

Ils permettent notamment la synthèse de la vitamine D qui fixe le calcium sur nos os. Sans UV, le risque d’ostéoporose serait beaucoup plus grand, nos os ne seraient pas aussi solides et se casseraient donc beaucoup plus facilement.

Les UV guérissent certaines maladies de peau
Certains dermatologues conseillent également les UV pour des maladies cutanées comme le vitiligo et le psoriasis. Demandez conseil à votre médecin ou votre dermatologue.

Et ce n'est pas tout !
Cancers, système cardio-vasculaire, hypertension, ... de récentes recherches ont mis en évidence d’autres bienfaits, encore mal connus, du soleil.

  • Une exposition appropriée au soleil permettrait de diminuer les risques des cancers du sein, du côlon et de la prostate. Malheureusement, les chercheurs ne connaissent pas encore le mécanisme lié à cette diminution de risques.
  • Une étude publiée dans le Journal of Investigative Dermatology fait également part des bienfaits du soleil sur le système cardio-vasculaire. D’après cette étude, une exposition au soleil d’environ 30 minutes diminuerait les risques de maladies cardio-vasculaires en diminuant la pression artérielle. Les UVA seraient à l’origine de ces bienfaits. Ils augmenteraient les niveaux de monoxyde d’azote présents dans notre peau, ce qui aurait pour effet de dilater les vaisseaux sanguins, évitant ainsi une pression artérielle trop élevée et les maladies cardio-vasculaires qui s’en suivent.

Le soleil peut donc être considéré comme l'allié de notre santé, à plus d'un titre.

À nous d'être prudents et de savoir doser notre exposition pour ne pas faire de cet ami naturel un ennemi redoutable ...

Source : http://www.vulgaris-medical.com/actualite-sante/le-soleil-c-est-bon-pour-la-sante

Posté par evynou35 à 12:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,