dimanche 30 octobre 2016

Aretha Franklin (You Make Me Feel Like) A Natural Woman

 Aretha Franklin

Kennedy Center Honors 2015

Source : https://www.youtube.com/watch?v=XHsnZT7Z2yQ

 

Posté par evynou35 à 16:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


vendredi 28 octobre 2016

Carnet de marche à Royan

Afficher l'image d'origine

http://images.google.fr/imgres?imgurl=http://www.tourisme.fr/images/otf_offices/1050/plage-pontaillac-royan-004-m-chaigneau.jpg&imgrefurl=http://www.tourisme.fr/1050/office-de-tourisme-royan.htm&h=548&w=1280&tbnid=d608KiXr3WOyDM:&tbnh=121&tbnw=283&docid=KUc3ZecM6VcReM&usg=__gdORTWBdHjo1nrUrkHEdaRlWTMA=&sa=X&ved=0ahUKEwiEhrj-lP3PAhUBtxQKHZ7pCTgQ9QEIKjAF

L'auteur, Olivier Bleys, nous propose de découvrir notre nouvelle Région au rythme du marcheur. Une cadence qui permet de s'arrêter, de découvrir nos territoires autrement, de s'étonner : ici l'architecture d'un lieu, là les habitudes des habitants... Armé de sa plume, de son appareil photo, de sa caméra et de son enregistreur, il est nos yeux et nos oreilles.

Voici quelques années, invité au Brésil pour une tournée de conférences, j’ai découvert Brasilia. Capitale du pays, siège des administrations fédérales, Brasilia est aussi un projet architectural d’une grande cohérence : la ville a été bâtie au milieu du désert, en mille jours seulement, selon un plan qui rappelle un oiseau aux ailes déployées.

En laçant mes chaussures pour marcher dans Royan, je songe à cette métropole lointaine que j’ai parcourue naguère à pied, vidant régulièrement ma bouteille d’eau car il y fait très sec. À première vue, les deux villes partagent peu de choses : l’une manque de pluie, l’autre borde l’océan ; l’une côtoie le tropique du Capricorne, l’autre habite l’hémisphère nord ; l’une enfin déploie une architecture pompeuse et officielle signée Oscar Niemeyer, quand l’autre est renommée pour le charme intime de ses villas.

D’où vient, alors, que l’office du tourisme royannais ait intitulé l’un de ses circuits « le souffle du Brésil » ? Les trois lignes décrivant l’itinéraire sur leur page Internet donnent peu d’indices. « Laissez-vous surprendre », propose Royan-tourisme. Chiche !

S’il fallait un seul motif à ma marche du jour, ce serait d’éclaircir l’énigme brésilienne de Royan. J’ai piqué des repères sur ma carte numérique, monuments, points de vue, sites remarquables qu’il s’agira de relier à pied, tels ces points numérotés dans les magazines de mon enfance.

(... suite)

NB : pour lire la suite de ce passionnant récit, cliquer sur le lien ci-dessous. 

Sourcehttps://www.laregion-alpc.fr/toutes-actualites/carnet-marche-royan.html?utm_medium=email&utm_campaign=Lettre%20dinformation%20de%20la%20Rgion%20Nouvelle-Aquitaine%2028102016&utm_content=Lettre%20dinformation%20de%20la%20Rgion%20Nouvelle-Aquitaine%2028102016+CID_9940c0e07ec94066506c8f6cd48aa07e&utm_source=Emailing%20Nouvelle%20Aquitaine&utm_term=Voir%20le%20reportage

 

Posté par evynou35 à 11:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

jeudi 27 octobre 2016

Un voilier pour ramasser les déchets en mer, le projet d'Yvan Bourgnon

Pas besoin d'aller bien loin pour constater l'ampleur de la pollution en mer. En novembre 2015, à Marseille, pneus, bouteilles s'entassent dans la Méditerranée. © BORIS HORVAT / AFP 

© BORIS HORVAT / AFP Pas besoin d'aller bien loin pour constater l'ampleur de la pollution en mer. En novembre 2015, à Marseille, pneus, bouteilles s'entassent dans la Méditerranée.


8 millions de tonnes de plastique polluent les océans, chaque année. A chacune de ses traversées, le skipper Yvan Bourgnon constate l'ampleur des dégâts. Il a donc décidé de lancer un projet baptisé "Sea Cleaners". L'idée ? Un voilier géant muni de herses collecterait les déchets en mer. 

Son récent tour du monde en catamaran de sport a confirmé l'inquiétude du navigateur Yvan Bourgnon. Pendant 200 jours, il trouve de tout, des crayons, des jouets, des bouteilles. Certaines fois, il doit même s'arrêter pour dégager des objets coincés sous son bateau. 

L'état des mers et océans empire. Les déchets y sont nombreux. 8 millions de tonnes de plastique y sont déversées, par an. Les 50 prochaines années ne s'annoncent pas sous les meilleurs auspices. Selon lui, des initiatives existent déjà pour le littoral mais très peu finalement pour la mer. 

UN VOILIER, COLLECTEUR DE DÉCHETS

L'idée d'Yvan Bourgnon ? Construire un voilier géant, à quatre coques et deux mâts baptisé le Manta. A l'arrière se trouverait une herse, laquelle permettrait de ramasser les déchets, jusqu'à 1m50 de profondeur. Autonome pendant deux mois, ses cuves pourraient stocker 300 mètres cube de plastiques triés et compressés. Le skipper a pensé à tout, afin que le voilier puisse passer partout, modifier sa vitesse selon les situations. Sa composition même respecte l'environnement avec par exemple l'utilisation de panneaux solaires. Douze personnes composeraient l'équipage. Yvan Bourgnon espère lancer une première campagne de ramassage en 2021.

 

https://youtu.be/9odp14Mz6C4

 Par Emilie Colin

Posté par evynou35 à 14:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 26 octobre 2016

La contraception, une affaire de femmes ?

 

 La contraception, une affaire de femmes ?


Jusqu'à un certain âge, ces conversations marquent le début d'une histoire sérieuse dans les relations hétérosexuelles : on fait des dépistages MST, on arrête les préservatifs et... elle s'occupe du reste. La contraception n'est pas une affaire de femmes, c'est une affaire de couples. 

41% des femmes prennent aujourd'hui la pilule. C'est le moyen de contraception le plus répandu en France (alors qu'au Canada c'est... la stérilisation temporaire masculine). 
Erigée en symbole de l'acquisition de l'indépendance sexuelle des françaises, la pilule est un réflexe.
Pourtant les alternatives sont nombreuses ! On fait le point.

Le point sur la pilule 

Une étude danoise menée pendant 13 ans sur plus d'un million de femmes âgées de 15 à 34 ans lève les doutes.

Pour un tiers des femmes qui la prennent, la pilule est responsable de nausées, de maux de tête, d'une baisse du désir sexuel et de sautes d'humeur pouvant même aller jusqu'à des états dépressifs. 

Ces effets secondaires, connus dès les années 70, ont été ignorés du fait d'une conception biaisée de la contraception.

La pilule ne peut convenir à tout le monde et ce "réflexe pilule" devrait laisser sa place à des choix plus informés sur ce qui convient à chacune.

Les Glorieuses

NB : pour lire la suite suivre le lien ci-dessous.

Sourcehttp://lesglorieuses.fr/contraception/

 

Posté par evynou35 à 13:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Absence de la blogueuse

unnamed

 

Et oui, j'ai abandonné mon blog une bonne quinzaine de jours.

Mais j'ai des circonstances atténuantes puisque j'étais dans mon cher Sud-Ouest.

En effet, la première semaine, j'ai rendu service à des amies en gardant leur établissement hôtelier

pendant leur vacances bien méritées. 

La deuxième semaine, j'ai rendu visite à mes amies bordelaises,

Et ce fût un peu compliqué à gérer !!!

Donc, me voilà de retour.

Et je me remets au travail,

Enfin !

Mille excuses pour ceux et celles qui visitent régulièrement mon blog, 

Ce dont je les remercie infiniment. 

Belle journée à tous 

heart-598048__180

 

Posté par evynou35 à 13:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,


vendredi 30 septembre 2016

Le lac de Guerlédan, victime d’une sécheresse préoccupante dans les Côtes d’Armor

Les rives du lac de Guerlédan sont peu praticables à cause de la sécheresse © F3

© F3 Les rives du lac de Guerlédan sont peu praticables à cause de la sécheresse

La sécheresse en cette mi-septembre s'accentue, notamment dans les côtes d'Armor. Un arrêté de vigilance sécheresse a d'ailleurs été pris par le préfet le 26 aout dernier.  Conséquence : le lac de Guerlédan est à son plus bas niveau en cette période, depuis plus de 10 ans.

C’est le constat amer que fait le directeur de la base nautique du lac. La compétition de stand-up parle est prévue à la fin de mois. Un relais en équipe qui a du tout simplement être annulé pour des raisons de sécurité.

« Le lac a perdu près de 4 mètres, on perd 7 à 8 centimètres par jour » déplore Eric Ribaut, « les compétiteurs en stand-up paddle ne peuvent pas "beacher", ils ne peuvent pas atterrir sur la plage ».

Outre les activités nautiques qui sont impactées, le rendement du barrage est aussi très réduit. Les turbines ne fonctionnent que 8h par jour et produisent 20 fois moins d'électricité qu'en temps normal.

Du jamais vu depuis 2003 pour ce lac qui constitue également la plus importante réserve d'eau potable pour le Morbihan.

Des arrêtés sécheresse pourraient être pris dès le 28 septembre, pour sécuriser l'approvisionnement en eau potable des mois à venir.
Accueil Par Stéphane Grammont

Posté par evynou35 à 16:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 26 septembre 2016

Doit-on arrêter de manger de la viande ?

 


Directeur du service nutrition de l’Institut Pasteur de Lille, le Dr Jean-Michel Lecerf publie La viande : un peu, beaucoup, passionnément ou pas du tout ? Dans cet ouvrage, il veut remettre de la raison au cœur d’un sujet parfois controversé.
Entretien.

Qu’avez-vous voulu démontrer avec ce livre ?

J’ai voulu apporter un éclairage global, complexe et scientifique sur un aliment qui suscite passions et controverses. En dédramatisant le sujet et en replaçant la viande au sein de sa culture et de son histoire. Je suis contrarié de voir qu’aujourd’hui l’alimentation est instrumentalisée, alors qu’elle est un fait important qui devrait nous réjouir plutôt que nous fâcher.

 

Jean-Michel Lecerf. (Photo : Sam Bellet)

Depuis combien de temps la consommation de viande fait-elle l’objet de contestation ?

L’alimentation a toujours fait l’objet de polémiques. La pomme de terre et la tomate ont mis des années à s’implanter dans nos assiettes après leur arrivée d’Amérique ! On criait au feu ! [Il a fallu plusieurs siècles pour que ces deux aliments fassent partie du régime alimentaire de tous les Français, NdlR] Les débats sur la viande datent de plusieurs dizaines d’années. Les raisons sont diverses, le rapport à l’animal en est une. Il est semblable à nous, avec les muscles – à la différence des légumes – et devient donc plus proche de nous, en même temps qu’il devient plus lointain car il n’est plus élevé à nos côtés.

Sommes-nous fondamentalement des mangeurs de viande ?

L’homme est fondamentalement omnivore, c’est-à-dire mangeur de tout ! Ce qui inclut la possibilité de manger de la viande, mais bien d’autres choses. Des populations ont toujours été végétariennes, donc, on peut être plus ou moins carnivore. C’est ce que je défends dans le livre : l’omnivorisme plutôt que la viande. En manger moins, pourquoi pas. Ne plus en manger du tout, pourquoi pas. On peut être en bonne santé en mangeant de la viande comme en mauvaise santé en la supprimant complètement de son alimentation et vice-versa. Mais si on exclut la viande de son alimentation, il faut le faire pour de bonnes raisons, sans être télécommandé par personne. Car la viande est légitime. 

(Photo : Ouest-France)

Qu’est-ce qu’elle nous apporte ?

D’abord du plaisir, de la culture, de l’histoire, ce qui n’est pas négligeable. Ensuite, bien évidemment, des nutriments : protéines, fer, zinc, acides gras. Ce sont des éléments indispensables pour notre corps, mais qui ne sont pas propres à la viande. Donc, la viande est utile, mais pas indispensable.

Par quoi peut-on la remplacer ?

On peut aller chercher les nutriments ailleurs, des aliments ont les mêmes vertus, mais pas forcément toutes d’un coup. Poissons, œufs, produits laitiers, lentilles apportent quelques-uns de ces nutriments. Mais on trouve plus facilement le fer dans la viande.

On présente parfois la viande comme dangereuse. L’an dernier, une étude mettant en avant la corrélation entre cancer du colon et consommation de viande rouge était à la une des médias…

Il y a des gens qui mangent trop de viande : au-delà de 500 grammes par semaine de viande rouge (bœuf, porc, veau), crue ou cuite, c’est trop. Manger de la viande avec modération, en la modulant avec des légumes, en faisant attention au mode de cuisson, n’est pas dangereux pour la santé. Quant aux études, attention à bien les lire. Sur celle en question, il aurait fallu retranscrire dans les médias : la consommation excessive de viande rouge (supérieure à 100 grammes par jour en poids cuit) ou de charcuterie (supérieure à 50 g par jour) est associée à une petite augmentation (plus de 15 à 20 %) de risque du cancer du côlon.

Donc, la consommation idéale est de…

La recommandation officielle est de ne pas dépasser 500 grammes de viande rouge par semaine. Mais ça peut être moins. À titre personnel, j’en mange une à deux fois par semaine, parfois moins. Mon conseil est de deux fois par semaine. Mais je le répète, il faut raisonner globalement : la viande ne peut pas tout résumer. 

(Photo : Jean-Michel Niester/ouest-France

 Vous évoquez le rôle de la cuisson. Alors, exit le grillé et les bons barbecues d’été ?

Griller, poêler ou rôtir induit la formation d’amines hétérocycliques, ce sont des molécules cancérogènes. Manger du steak grillé deux fois par jour n’est pas bon. On peut encore poêler ou griller mais il ne faut pas que ce soit systématique. Il faut varier et privilégier le bouilli avec du bourguignon, du pot-au-feu, du petit salé, de la langue au court-bouillon, de la blanquette de veau… La cuisson au barbecue apporte encore d’autres molécules cancérogènes. Mais il ne faut pas s’interdire un barbecue une fois par mois l’été, accompagné de légumes. L’alimentation, ce sont aussi des moments de partage et de plaisir.

Vous consacrez un chapitre au bien-être de l’animal…

Il ne faut pas le négliger, on doit être respectueux. Les mauvais traitements sont des exceptions, la plupart des professionnels de l’élevage adorent leurs animaux. Mais manger de la viande est une chose ni choquante ni coupable ni criminelle, si l’on est attentif au bien-être de l’animal – en veillant à ce qu’il ne devienne pas plus important que le nôtre. Nous ne sommes pas un animal comme les autres, mais nous devons faire attention à la nature et notamment ses aspects environnementaux. À ce titre, produire de la viande avec des pâturages plutôt que dans une logique d’élevage intensif relève du bon sens.

Recueilli par NICOLAS MONTARD

Source http://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/832/reader/reader.html?t=1474562084382

Posté par evynou35 à 13:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mercredi 21 septembre 2016

Cinq conseils nutrition totalement dépassés

 

En matière de santé et d’alimentation, les médecins ne tiennent plus du tout le même discours qu’il y a quelques années. Mais sur les surgelés, le sel, les œufs ou le lait entier, certains mythes ont la vie dure. Voici cinq principes complètement dépassés, qu’on a pourtant longtemps pris pour des vérités.

Nos connaissances évoluent en matière de nutrition. David Chan, professeur adjoint de médecine à Stanford (Californie, États-Unis), est l’auteur d’une étude dans laquelle il revient sur nombre de recommandations en matière d’alimentation et de santé, qui ont longtemps été considérées comme des vérités. En fait, à la lumière des recherches médicales les plus récentes, certaines s’avèrent complètement fausses ou inexactes.

Il ne faut pas donner de lait entier aux enfants

 

(Photo : Thierry Creux/Ouest-France)

On a tendance à croire que le lait demi-écrémé est préférable au lait entier pour la santé, en particulier chez les enfants. En réalité, les études montrent que les consommateurs de lait entier (qui contient environ 36 g de matières grasses par litre) seraient moins finalement sujets aux risques de diabète et d’obésité. En particulier les plus jeunes. L’explication ? Les enfants seraient moins susceptibles de prendre du poids avec du lait plus riche, car les « bonnes graisses » du lait favorisent la satiété.

Les compléments vitaminés sont bons pour la santé

(Photo : Fotolia)

La prise de multivitamines n’améliore pas la santé. Aux États-Unis, l’industrie des compléments vitaminés représente 30 milliards de dollars par an. Le groupe Cochrane, organisation indépendante à but non-lucratif qui publie des critiques médicales, a enquêté sur ce marché et a conclu que la prise de vitamines n’augmentait pas la durée de vie. Au contraire, de fortes doses de vitamines A et E sont susceptibles d’augmenter le risque de décès. Il faut aussi se défaire de l’idée (fausse) que prendre des vitamines peut aider à compenser une mauvaise alimentation.

Il faut proscrire le sel de son alimentation

 

(Photo : Fotolia)

Il est bien évidemment à consommer avec modération, mais le sel est un élément essentiel pour notre corps, il ne faut pas le bannir de son alimentation. Ces dernières années, des régimes totalement sans sel étaient préconisés chez certains patients, mais David Chan et de nombreux autres médecins se sont rendu compte que ce type de régime pouvait être dangereux, notamment pour les reins. Il n’y a donc pas lieu de diaboliser le sel, il faut simplement ne pas en abuser.

Légumes et fruits surgelés ne valent pas les produits frais

 

(Photo : DR)

Encore une idée fausse. La quantité de vitamines et de minéraux contenus dans les légumes surgelés est semblable, voire supérieure, à celle des légumes et fruits frais. En effet, laisser les vitamines à l’air libre trop longtemps peut à terme les fragiliser. N’hésitez donc pas à surgeler vos fruits et légumes plutôt que de les laisser un peu trop longtemps dans une corbeille ou un bac.

Les œufs font augmenter le cholestérol.

(Photo : Fotolia)

Là aussi, c’était une erreur d’appréciation. Le cholestérol que l’on trouve dans les œufs n’est pas le facteur principal de l’augmentation du cholestérol dans notre corps. Le professeur David Chan indique qu’aucune différence significative n’a été observée sur ce plan, entre une alimentation avec deux œufs par jour pendant une semaine et avec deux œufs seulement dans la semaine. L’œuf, au contraire, présente plusieurs avantages : il est rassasiant, possède des protéines de bonne qualité, du fer, de la vitamine A et D.

Ouest-France, toute l’actualité locale et internationalel'édition du soir - NUTRITION

 

Posté par evynou35 à 13:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 16 septembre 2016

Chine : un couple d'ainés vit très heureux dans une grotte depuis 54 ans !

Chine : un couple d'ainés vit très heureux dans une grotte depuis 54 ans !

La Chine a le don de nous fournir régulièrement des infos étonnantes et décalées sur des personnes âgées. Dernière en date ? Celle d’un couple de personnes âgées qui vit depuis 54 ans dans une grotte près de la ville de Nanchong dans la région du Sichuan. Et ils sont très heureux ainsi !
Une vie : cela fait en effet 54 ans que Li Suying (77 ans) et son mari Liang Zifu (81 ans) vivent ensemble dans une maison pour le moins étonnante. En effet, comme l’indique le site Internet NetEase.com, ces deux personnes âgées habitent dans une grotte qui se trouve près de la ville de Nanchong dans la région du Sichuan (par ailleurs réputée pour ses plats épicés). Une métropole de deux millions d’habitants tout de même. 
  
Naturellement, à l’origine, cette grotte n’était pas l’endroit dont ils avaient rêvé pour leur petite vie de couple… Mais trop pauvres pour s’offrir autre chose, ils n’ont pas eu le choix que d’emménager dans ce lieu de vie pour le moins insolite. A flanc de montagne, sans eau courante, avec sol en terre, cette maison troglodytique fraiche en été et chaude en hiver offre tous le confort, mais dans des conditions spartiates tout de même ! C’est pourtant là qu’ils ont élevé leurs quatre enfants, fait rarissime pour cette génération qui fut tenu de respecter la politique de l’enfant unique imposée pendant des décennies par le gouvernement chinois.      
  
Depuis quelques temps, les autorités locales ont proposé à ce couple de personnes âgées de déménager dans un endroit plus confortable. Mais ils ne veulent rien entendre. Cette grotte et ses quelques pièces, c’est chez eux. Et ils ne veulent pas en partir ! Ils sont ensemble, et c’est tout ce dont ils ont besoin. Ils ne veulent rien d’autre. 

Posté par evynou35 à 12:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 14 septembre 2016

Des astéroïdes ont encore frôlé la Terre

Deux astéroïdes ont frôlé la Terre ces deux dernières semaines
sans qu’aucun spécialiste n’ait pu l’anticiper.
Faut-il s’inquiéter de ce genre d’événements dans le futur ?

Allô, Houston, avons-nous un problème ? En l’espace de seulement deux semaines, plusieurs astronomes ont décelé la présence de deux astéroïdes se promenant un peu trop près de notre chère et tendre planète Terre.

L’histoire commence le 29 août dernier, lorsque l’astéroïde QA2 de 30 mètres de diamètre croise le chemin de la planète bleue, à moins d’un quart de la distance de la Lune, soit l’équivalent de 80 000 kilomètres environ. Selon les spécialistes de l’espace, pas question de tirer la sonnette d’alarme. « L’éventualité d’une collision est tellement infime qu’il n’y a pas de raison de s’inquiéter », expliquait déjà Paul Chodas, spécialiste du Cneos (le centre de la Nasa dédié à l’étude des objets géocroiseurs), en mars dernier, lorsqu’un astéroïde de même nature avait frôlé la Terre.

Un astéroïde est une planète mineure composée de roches, de métaux et de glace, dont les dimensions varient de l’ordre du mètre à plusieurs centaines de kilomètres. (Photo : Lucas/Flickr)

Quinze jours après le passage de l’astéroïde QA2 le 29 août, la crainte s’installe de nouveau. Vendredi dernier, un nouvel astéroïde se rapproche de notre planète. Cette fois-ci plus petit (entre 7 et 15 mètres de diamètre), RB1 aurait gravité à seulement 40 000 kilomètres de la Terre. Un si petit écart n’avait pas été observé depuis 50 ans.

Le plus inquiétant n’est pas là. Le passage de ces deux grosses boules rocheuses, constituées de métaux et de glace, n’a pu être détecté que la veille. Un laps de temps très court pour anticiper et se mettre, au cas où, à l’abri. Car oui, le choc entre un astéroïde et la Terre peut être très violent. Les habitants de la région de Tcheliabinsk, en Russie, en ont fait l’expérience. En février 2013, ils avaient été secoués par un météore de taille équivalente. Près de 1 200 blessés avaient été recensés.

Trop petit pour être dangereux

Patrick Michel, responsable des théories et observations en planétologie à l’Observatoire de la Côte d’Azur, se veut beaucoup plus rassurant. « Des astéroïdes de cette taille ne seront pas synonymes de catastrophe s’ils entrent en collision avec la Terre. »En effet, une météorite est considérée comme très dangereuse lorsqu’elle mesure 140 mètres de diamètre.

« Ce genre d’événement est un coup de chance plus qu’autre chose,préfère-t-il dire. Nous sommes incapables de percevoir l’ensemble des corps qui passent près de la Terre, surtout lorsque ceux-ci sont très petits. Là, les conditions ont fait que l’on a pu distinguer deux astéroïdes en très peu de temps ».

La plupart de ces astéroïdes ne constitue pas une menace directe. La Nasa a tout de même mis en place un observatoire dans les années 1990. (Photo : P.Carill/ESA)

Il serait donc normal de ne pas avoir pu prévoir l’arrivée de ces gros cailloux. Jean-Yves Prado, chercheur en astéroïdes, désormais à la retraite, le confirme : « Ces deux astéroïdes ne pouvaient être visibles qu’à quelques kilomètres de la Terre, car de loin, on ne les voit pas à cause de la lumière du Soleil. »

Les plus gros astéroïdes sont déjà connus à 90 %

Mais pour les plus gros alors, ceux dont le diamètre est supérieur à 140 mètres, pas de problème, on les voit de loin ? Oui à « 90 % ». La majorité des plus gros astéroïdes est déjà connue des spécialistes. Pourtant, « la Terre est sujette à entrer en contact avec ce genre d’astéroïdes seulement tous les 10 000 ans », explique Patrick Michel avec réalisme.

Persuadé que cela se produira un jour ou l’autre, le spécialiste des astres célestes travaille dès maintenant pour contourner le problème. « Nous travaillons sur des procédés qui permettraient, à l’avenir, de dévier les astéroïdes de leur trajectoire dans l’espace. »Une très bonne idée, histoire qu’on ne termine pas tous comme les dinosaures.

Par BAPTISTE DENIS

Source :  http://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/829/reader/reader.html?t=1473696847605

Posté par evynou35 à 13:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,