samedi 7 avril 2018

Le salon des Dames (LSD)

 

 

ELLE PORTE LA CULOTTE
 

Katharine Hepburn, une grande nana d’1m72, pleine de taches de rousseurs avec une gouaille ultra stylée qui a imposé ses règles à Hollywood dans les années 30. Sa réputation est pourtant plus discrète que celle d’Audrey Hepburn. Et pourtant, la discrétion ne lui va pas bien DU TOUT.
 
Il faut dire qu’elle naît entourée de personnes pleines de convictions : fille d’un chirurgien progressiste et d’une mère suffragette, elle accompagne sa mère à des manifestations féministes déjà toute petite !
 
À Hollywood, on la disait arrogante. Ça jasait pas mal sur elle. Une femme qui ose… Vous comprenez, ce n’était pas si bien vu. Mais elle tenait à sa liberté et la revendiquait haut et fort. Elle ose tout : porter de la fourrure avec des jeans, ne pas aller chercher ses oscars, fuir les mondanités, porter des chemises d’hommes, être à gauche dans une Amérique maccarthyste.
 
Un jour, sur un tournage, on a essayé de l’empêcher de porter ses jeans en les lui volant. Pas assez féminins pour l’époque. Pas assez tout disait-elle. Katherine ne s’est pas démontée. Elle a refusé de porter les robes qu’on lui donnait et s’est promenée en culotte sur le plateau devant toute l’équipe jusqu’à ce qu’on lui rende ses denims !
 
Pour elle, imposer sa loi peut payer. Lorsqu’on lui propose un premier rôle au cinéma : elle exige de suite un gros cachet – alors qu’elle était encore une totale inconnue. Tout le monde criait au scandale sur le tournage : la somme était faramineuse pour l’époque. Mais elle savait que certains hommes parvenaient à obtenir de gros chèques, alors elle a insisté et elle a fini par obtenir ce qu’elle désirait. Demander une augmentation pour elle ? Ce n’est même pas un défi.
 
Elle a toujours préféré sa carrière aux hommes. Elle vécut heureuse et n’eut jamais d’enfant. Un avant-gardisme qui faisait peur : à l’époque toutes les actrices voyaient la maternité comme l’accomplissement ultime de leur carrière.
 
On aime : sa volonté, son côté « tout est toujours possible », ses nombreuses comédies féministes, comme « Madame porte la culotte » ou « La Femme de l’année »La Femme du siècle non ?
 


Source :

"Les 30 féministes que personne n’a vus venir",

de Johanna luyssen et Énora Denis.

https://www.lesalondesdames.paris/fr/news/empowerment/katharine-hepburn-elle-porte-la-culotte

 

Evy

oOo

 

 

 

Posté par evynou35 à 17:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


lundi 26 mars 2018

Les dialogues de Michel Audiard ...ou l'irrévérence détachée propre aux années 1960

  

Michel Audiard - acteurs 260318


Rappelez vous ses fameux films 

 

  oOo

  

" On est gouvernés par des lascars qui fixent le prix de la betterave

et qui ne sauraient pas faire pousser des radis. "

*****

  " Si on mettait un point rouge sur la tête de tous les cons,

le monde ressemblerait à un champ de coquelicots ! "

*****

  " Moi, les dingues, j'les soigne, j'm'en vais lui faire une ordonnance, et une sévère,

j'vais lui montrer qui c'est Raoul.

Aux quatre coins d'Paris qu'on va l'retrouver, éparpillé par petits bouts, façon puzzle...

  Moi, quand on m'en fait trop, j'correctionne plus, j'dynamite, j'disperse, j'ventile. "

   *****  

" Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît. "

( Les tontons flingueurs )

  *****  

 " Les ordres sont les suivants : on courtise, on séduit,

on enlève et en cas d'urgence on épouse.

 ( Les barbouzes )

 *****

 " Quand les types de 130 kilos disent certaines choses,

ceux de 60 kilos les écoutent. "

( 100 000 dollars au soleil )

  *****  

 " La tête dure et la fesse molle, le contraire de ce que j'aime. " 

( Comment réussir quand on est con et pleurnichard )

   *****   
 " Un pigeon, c'est plus con qu'un dauphin,

d'accord, mais ça vole. "

( Faut pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages )

*****  
 " Mais pourquoi j'm'énerverais ? Monsieur joue les lointains !
D'ailleurs je peux très bien lui claquer la gueule sans m'énerver ! "

( Le cave se rebiffe )

*****
 " Quand on mettra les cons sur orbite, t'as pas fini de tourner. "

 ( Le Pacha )

*****  
" La justice c'est comme la Sainte Vierge.
Si on la voit pas de temps en temps, le doute s'installe. " 

( Pile ou face )

*****  
" Si la connerie n'est pas remboursée par les assurances sociales,

vous finirez sur la paille. "

 ( Un singe en hiver )

*****  
 " Deux intellectuels assis vont moins loin qu'une brute qui marche. " 

( Un taxi pour Tobrouk )

 *****  

" Vous savez quelle différence il y'a entre un con et un voleur ?
Un voleur de temps en temps ça se repose. "

( Le guignolo )

******
" Dans la vie, il faut toujours être gentil avec les femmes même avec la sienne. "

( Série Noire )

***** 
" Je suis pas contre les excuses, je suis même prêt à en recevoir. "

( Les grandes familles )

 *****  
 " Il vaut mieux s'en aller la tête basse que les pieds devant. "

( Archimède le clochard )

*****  
 " Quand on n'a pas de bonne pour garder ses chiards, eh bien on n’en fait pas. "

( Mélodie en sous-sol )

*****  
" Plus t'as de pognon, moins t'as de principes.

L'oseille c'est la gangrène de l'âme. "

( Des pissenlits par la racine )

*****  
" Deux milliards d'impôts ? J'appelle plus ça du budget,

j'appelle ça de l'attaque à main armée.    

( La chasse à l'homme )

*****  
" Je suis ancien combattant, militant socialiste et tenu un bistrot.
            C'est dire si, dans ma vie, j'en ai entendu, des conneries. "

( Un idiot à Paris )

 ***** 
 " Le flinguer, comme ça, de sang froid, sans être tout à fait de l'assassinat,
y'aurait quand même comme une cousinage. " 

( Ne nous fâchons pas )

 *****  
 " A travers les innombrables vicissitudes de la France,

le pourcentage d'emmerdeurs est le seul qui n'ait jamais baissé. "

( Une veuve en or )
 

oOo

Signé : Michel Audiard

 

téléchargement (1)

 

 

Evy

 

oOo

Posté par evynou35 à 15:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 24 mars 2018

4 choses incroyables sur la langue française !

 

photo [francophonie] 4 choses incroyables sur la langue française !

4 choses incroyables sur la langue française ! © istock

 

oOo

 

Francophones, 

ouvrez grands vos yeux

car votre conception de la langue française

va se trouver chamboulée !

Avec pas moins de 188 millions de locuteurs répartis dans 29 pays, le Français se hisse à la cinquième place des langues les plus parlées dans le monde.

A l'occasion de la semaine de la francophonie, Maville vous invite à découvrir 4 choses incroyables concernant la langue française et son histoire. 

1. Le français, langue officielle de l'Angleterre

 

Eh oui ! Jadis, le français fut la langue officielle de l’Angleterre. Pendant près de 300 ans, les Anglais se devaient de parler français. Ce fait incroyable est dû à Guillaume le Conquérant qui imposa le français à la cour d’Angleterre et dans les écoles.

La langue anglaise étant la langue du peuple, le français fut remplacé par celle-ci au fur et à mesure du temps... mais elle resta longtemps la langue parlée lors de procès au tribunal !

2. Deux pays francophones aux chiffres surprenants 

Résultat de recherche d'images pour "images angleterre francophonie"

 

Selon vous, dans quel pays y-a-t-il le plus d’habitants francophones ?

La réponse est la République Démocratique du Congo qui compte le plus de francophones après la France: ils sont 37 175 000.

Cependant, bien que très nombreux, ils ne représentent que 47% de la population congolaise.

Nos cousins québecquois, aussi héritiers de la langue française, vivent dans un pays dont la superficie est de 9 971 000 mètres carrés, soit 18 fois la France.

A votre avis, quel pourcentage représentent les francophones au Canada ?

Eh bien, aussi surprenant que cela puisse paraître, les personnes parlant français ne représentent que 29% de la population totale au Canada.

Elles sont généralement situées dans le sud-est du pays, au Québec même si quelques irréductibles ont décidé de s’installer plus au nord dans les contrées plus froides et moins peuplées, dans ces vastes étendues glaciales et merveilleuses.

 3. Alerte Bescherelle : les fautes de Français à bannir absolument !

« Suite à » ou bien « Malgré que » sont des expressions à bannir de votre vocabulaire.

En effet, selon l’Académie française, ces deux expressions comme tant d’autres sont en réalité incorrectes. On doit dire non pas « suite à » mais « à la suite de ».

Cette expression s’est retrouvée tronquée au fil du temps jusqu’à devenir « suite à ». Concernant l’expression « malgré que », la formulation n’est pas incorrecte mais c’est son utilisation qui est fausse.

En effet, « malgré que » ne s’utilise qu’avec le verbe « avoir » conjugué au subjonctif.

Par exemple : Malgré que j’en aie / malgré qu’elle en eût.

Pour vous éviter de commettre cette faute, il est donc conseillé d’utiliser plutôt les mots « bien que » et « quoique » à la place.

 4. L’argot, une vraie richesse !

On remarque qu’à chaque génération, de nouvelles façons de parler ou bien d’écrire apparaissent souvent empreintes de mots étrangers.

Et si on revenait un peu sur quelques-unes de ces façons de parler ?

Tout d’abord, parlons de l’argot traditionnel apparu dans les années 1950-60: il faut savoir que le langage familier est en réalité composé de mots d’argot devenus usuels comme par exemple le mot cambriolage qui vient de l’argot « cambriole » désignant la chambre, la pièce que l’on peut voler.

De plus, l’argot traditionnel utilise un système de resuffixation des mots en –asse (connasse, grognasse, … etc), -ard (connard, nullard, … etc) ou encore –os (nullos, musicos, crados, … etc). 

Le louchébem, connu comme étant le jargon des bouchers est un mixte entre le verlan et le javanais. Sa construction est facile mais pour pouvoir le parler couramment il vous faudra quelques heures de travail.

Tout d’abord, prenez un mot au hasard, par exemple « Merci ». Tous les mots de ce jargon commence par la lettre « L » qui remplace la première lettre.

Celle-ci va, comme dans le verlan, se placer à la fin du mot, ce qui nous donne « Lercim ».

Enfin, la dernière étape consiste à rajouter un suffixe tel que em, atte, uche, oque, é, és ou bien encore puche (mais –em reste le suffixe le plus utilisé).

Notre mot « Merci » devient donc « Lercimem ». 

On notera que loufoque est un mot provenant justement du louchébem : loufoque => fou

Quant à l’argot d’aujourd’hui, plus utilisé par les jeunes, il s’inspire de différentes langues. Comme « s’enjailler » ("'amuser") et « ma go » (ma petite amie") qui proviennent de l’argot ivoirien. Ou encore « bicrave » ("vendre de la drogue") et « chinave » (pour une personne un peu lâche) qui viennent, eux, du gitan.

 

Auteur : Marion Gaudichon

Source : https://rennes.maville.com/actu/

 

 

images (1)3 - Copie

 

Evy

 

oOo

 

 

 

Posté par evynou35 à 13:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 5 mars 2018

Le bleu, cette couleur rapide...

 

Tableau d'Yves Klein, Musée d'art Moderne de Nice, Bleu

Tableau d'Yves Klein, Musée d'art Moderne de Nice, Bleu  Crédits : J-M EMPORTES / ONLY FRANCE - AFP

oOo

 

Le bleu, cette couleur rapide,

ironique ou infinie pour Klein, Asse et Hockney.


Au XXe siècle, des peintres ont centkneyré leur travail sur le bleu, couleur dénigrée à l'Antiquité. Du bleu outremer, aujourd'hui appelé bleu Klein, au bleu Atlantique de Geneviève Asse, en passant par le bleu californien de David Hockney, voyagez dans le bleu et son histoire avec les archives radio.

Posté par evynou35 à 11:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

jeudi 28 décembre 2017

Il n'y a pas de « il est trop tard »

 

Résultat de recherche d'images pour "dessins homme chinois"  

oOo

A écouter avec beaucoup d'attention s'il vous plait...

oOo

 

 

Wang Deshun,  le chinois 

 

Source : https://www.youtube.com/watch?v=OjoLboTG4F4

 signature_1

oOo

Posté par evynou35 à 13:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


lundi 23 janvier 2017

Les 42 expressions anglaises les plus insolites à connaître

expressions anglaises

Source http://www.laculturegenerale.com/les-42-expressions-anglaises-les-plus-insolites/

La langue française regorge d’expressions étonnantes ! Nous en avons parfois oublié l’origine… C’est donc avec surprise que l’on découvre les surprenantes images utilisées dans d’autres langues.

Saisissez l’occasion pour découvrir les expressions anglaises les plus inattendues et apprendre l’anglais !

Pour cet article, nous avons consulté le site de Gérard Villemin et sommes allés fouiller la banque de données Expressio.

1. Les expressions anglaises avec des animaux

Dans ses fables, La Fontaine a recours à des animaux pour dénoncer certains caractères humains. Dans les expressions langagières, c’est pareil ! Les Anglais ont choisi de mettre en avant le côté travailleur du castor, la discrétion inquiétante du serpent… Mais ils ont parfois trouvé des formules plus surprenantes !

expressions anglaises

Bestiaire d’Aberdeen : Un loup rôdant près de la bergerie, XIIème siècle

Expression anglaise Traduction littérale Équivalent en français
When pigs fly Quand les cochons auront des ailes Quand les poules auront des dents
A kettle of fish Une bouilloire de poissons Un panier de crabes
There’s a snake in the grass Il y a un serpent dans l’herbe Il y a anguille sous roche
Don’t count your chickens before they are hatched Ne comptons pas les poussins avant qu’ils ne soient nés Ne vendons pas la peau de l’ours avant de l’avoir tué
A real beaver Un vrai castor Un bourreau de travail
The last straw that broke the camel’s back Le brin de paille en trop pour le dos du chameau La goutte qui fait déborder le vase
To throw pearls to the swine Jeter des perles aux pourceaux Donner de la confiture aux cochons
There are no flies on me Je ne suis pas encore recouvert de mouches Je ne suis pas tombé de la dernière pluie

 2. Les expressions anglaises avec des chats

Avant leur succès sur Internet, les chats étaient déjà bien présents dans les expressions du quotidien…

expressions anglaises

 

 

Expression anglaise Traduction littérale Équivalent en français
It’s raining cats and dogs Il pleut des chiens et des chats Il pleut des hallebardes
To let the cat out of the bag Sortir le chat du sac Le pot aux roses
Conceited as a barber’s cat Fier comme un coiffeur pour chat Fier comme un pou
To have other fish to fry Avoir d’autres poissons à frire Avoir d’autres chats à fouetter
A frog in your throat Une grenouille dans la gorge Un chat dans la gorge

 3. Les expressions anglaises sur la nature

La nature qui nous entoure est une source d’inspiration qui a donné de nombreuses expressions !

expressions anglaises
Expression anglaise Traduction littérale Équivalent en français
Every cloud has a silver lining Tout nuage a un sillon d’argent Après la pluie le beau temps
To think the moon is made of green cheese Penser que la lune est faite de fromage frais Prendre des vessies pour des lanternes
To have a geranium in the cranium Avoir un géranium dans le crâne Avoir une araignée au plafond
To beat around the bush Tourner autour du buisson Tourner autour du pot
To bark up the wrong tree Aboyer au mauvais arbre Faire fausse route
Great oaks from little acorns grow De petits glands donnent de grands chênes Les petits ruisseaux font les grandes rivières

4. Les expressions anglais avec des fruits et légumes

On ne joue pas avec la nourriture, mais on peut quand même faire des jeux de mots avec !

expressions anglaises

 

Expression anglaise Traduction littérale Équivalent en français
Spill the beans Jeter les haricots Cracher le morceau
Don’t buy green bananas N’achète pas des bananes vertes Sentir le sapin
I’m going bananas Je deviens banane Ca me rend dingue
To be as cool as a cucumber Etre aussi tranquille qu’un concombre Garder son sang-froid

5. Les expressions anglaises à propos du thé 

Vous reprendrez bien une tasse de thé ? Quelques expressions qui nous donnent faim.

expressions anglaises

 

 

Expression anglaise Traduction littérale Équivalent en français
A piece of cake Un morceau de gâteau Les doigts dans le nez
To create a storm in a teacup Créer une tempête dans une tasse de thé En faire tout un fromage
To fall from the frying pan to the fire Tomber de la poële et dans le feu De mal en pis
To bring home the bacon Rapporter le bacon à la maison Décrocher la timbale
To lay an egg Pondre un oeuf Faire un four

6. Les expressions anglaises sur les grand-mères

Prenons soin de nos grand-mères, elles ne sont pas nées de la dernière pluie !

expressions anglaises

 

 

Expression anglaise Traduction littérale Équivalent en français
You don’t teach granny to suck eggs On n’apprend pas à mémé à sucer des oeufs Ce n’est pas à un vieux singe qu’on apprend à faire la grimace
Don’t toss granny in the begonias Faut pas pousser mémé dans les bégonias Faut pas pousser mémé dans les orties

 

7. Les expressions anglaises sur le corps humain

Ces expressions mettent notre corps au défi !

expressions anglaises

 

Expression anglaise Traduction littérale Équivalent en français
It’s time to pull our socks up Il est temps de nous remonter les chaussettes Il est temps de nous retrousser les manches
Stop pulling my leg Arrête de me tirer la jambe Arrête de me faire marcher
To break a leg Casser une jambe Souhaiter bonne chance
By the skin of your teeth A la limite de la peau des dents S’en tirer de justesse

 8. Les expressions anglaises les plus ironiques

Le talent des Anglais pour lancer quelques petites piques n’est plus à faire.

expressions anglaises

 

Expression anglaise Traduction littérale Équivalent en français
To take French leave Filer à la française Filer à l’anglaise
To be wrapped in fur Etre enveloppé dans la fourrure Etre le dindon de la farce
To think of oneself as the brightest bulb on the Christmas tree Se croire la lumière la plus brillante sur l’arbre de Noël Se croire sorti de la cuisse de Jupiter
To not be the sharpest pencil in the box / He’ll never set the Thames in fire Ne pas être le crayon le mieux appointé de la boîte / Ce n’est pas lui qui trouvera comment mettre le feu à la Tamise (fleuve qui traverse Londres) Ne pas avoir inventé le fil à couper le beurre

 9. Les expressions anglaises sur la mort

S’il faut mourir, autant que cela soit avec panache !

expressions anglaises

 

Expression anglaise Traduction littérale Équivalent en français
Kick the bucket Donner un coup de pied au seau Casser sa pipe
Pushing up daisies Faire pousser des marguerites Manger les pissenlits par la racine
Sleep with the fishes Dormir avec les poissons Etre six pieds sous terre
To go West Passer à l’Ouest Passer l’arme à gauche

Posté par evynou35 à 10:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 30 août 2016

Les Mamans calmes - Florence Foresti

Afficher l'image d'origine

http://static.ladepeche.fr/content/media/image/large/2015/03/13/201503131450-full.jpg

Sourcehttps://www.youtube.com/watch?v=FfFeaFUOCKc

Posté par evynou35 à 18:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 27 août 2016

Top 15 des mots mal prononcés qu’on ne peut décemment plus laisser passer

areoport(1)
Crédits photo (creative commons) : zigazou76

Écorcher notre belle langue, c'est rigolo quand on a décidé de parler comme un Deschiens.

Le reste du temps, c'est douloureux. Et parce que le monde est injuste, certains mots sont plus souvent persécutés que d'autres, trop de "R", ou pas assez...

Ces mots sont maudits et paient chaque jour leur relative complexité. Hommage aux victimes de la barbarie et du barbarisme.

  1. infRactus 
    Parce que c'est dangereux, on aurait presque envie de laisser succomber le malheureux qui nous dit "j'ai mal au bras, je crois que c'est l'infractus"... Alors on adopte le geste qui sauve, et on met le "R" après le "A"…
  2. aRborigène :
    Parce que ça ruine toute crédibilité en société. Alors certes, la nature, les arbres, tout ça … mais non! Une fois qu'on a prononcé ARborigène, on peut quitter la table et partir loin... en Australie ? Oui plutôt, oui.
  3. aRéoport 
    Pour celui-ci, la seule exception est l’ « Aréoport de Nice », uniquement s’il est suivi de « 2 minutes d’arrêt », dans tous les autres cas, le R sera entre le "E" et le "O". Point barre.
  4. peuLze 
    C’est un mot anglais d’accord … mais quand même ! On n'est pas obligé de démontrer qu'on a arrêté l'école en CE 1, ou qu'on a déjà 90 ans - laissons le doute planer...
  5. réNuMération 
    Parce qu'en temps de crise, il y a des fautes qui ne se font pas ... Personne n'a jamais été augmenté en demandant une hausse de réNuMération, c'est prouvé.
  6. antidiluvien
    Parce que les gens qui sont contre tout ce qui est diluvien sont trop intolérants.
  7. hynoPtiser
    Parce que trop de consonnes peuvent vous mettre dans un état second.
  8. un homme frustRe
    Parce qu'il faut savoir choisir entre "fruste" et "rustre".
  9. dilemNe
    Parce que le vrai dilemme, c'est entre "mnémotechnique" et "mémotechnique".
  10. Génicologue
    Parce que tous les gynécologues n'ont pas le QI d'Einstein.
  11. intrAsèque
    Parce que même si "un train sec", c'est bizarre, il faut l'accepter.
  12. ObnIbulé
    Pas que ça nous obni.. euh obnu... mais bon enfin merde faut faire gaffe quoi !
  13. RéBiditoire 
    Parce que ça commence vraiment à l'être là...
  14. InFERmière
    Même si c'est vachement mieux pour à gueuler "Où dont qu'elle est l'InFERmière, MERDE!!"
  15. piNza
    Celui-ci est moins usité mais je on l'entend déjà. Pas dans une pizzeria haut de gamme... Pas de "piNza 4 fromages" ni de "Margarita" si on veut être servi avec respect.

En y'en a sûrement d'autres ...

Top écrit par Raf

Source : Expérience tristement personnelle

Lienhttp://www.scoop.it/t/en-francais/


Posté par evynou35 à 17:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 6 mai 2016

"La fée du robinet"

Afficher l'image d'origine

 

Où l’on fait la connaissance d’un mécène très porté sur l’eau de source.

En flânant dans Paris, on peut facilement tomber sur l’une d’entre elles. Ces fontaines vert sapin sont devenues célèbres sous le nom de “fontaines Wallace”. Leur présence est si familière qu’elles en deviennent invisibles… 

Que font ces fontaines au nom anglais dans les rues de la capitale ?

Il faut remonter à la fin du XIXe siècle. En 1871, Paris se relève péniblement d’une défaite contre la Prusse et d’une guerre civile, la Commune. 

Ces deux événements historiques violents ont privé la capitale d’eau potable.

Vous n'arrivez pas à voir les images ? Contactez-nous sur jean@artips.fr

Charles-Auguste Lebourg, Fontaine Wallace, Paris (photo Mbzt, CC BY-SA 3.0

Le Sir anglais Richard Wallace, présent à Paris dans ces moments difficiles, a été marqué par cette terrible pénurie…

Le philantrope décide d’offrir à la ville un beau cadeau : cinquante fontaines d’eau potable, qu’il finance en intégralité !

Grand amateur d’art et esthète, Sir Wallace veille au moindre détail. Il dessine lui-même le modèle, puis en confie la réalisation au sculpteur Lebourg. 

Les fontaines se distinguent par quatre cariatides, des femmes-colonnes gracieuses entourant le filet d’eau.

Vous n'arrivez pas à voir les images ? Contactez-nous sur jean@artips.fr

Richard Wallace, 1857, photographie, The Wallace Collection, Londres

En 1872, la toute première “fontaine Wallace” est installée boulevard de la Villette.

Et elle est immédiatement adoptée par les Parisiens ! Surnommée "la brasserie des quatre femmes", chaque fontaine comporte de petits gobelets d’étain retenus par une chaînette.

Cet accès à l’eau devient bien vite un lieu de rencontre.

Les Parisiens viennent y discuter, partager leurs idées et surtout, les gobelets en étain !

Vous n'arrivez pas à voir les images ? Contactez-nous sur jean@artips.fr

Agence Rol, Personnes se désaltèrant à une fontaine Wallace à Paris lors de la revue du 14 juillet, 1911, photographie (négatif sur verre), 13 x 18 cm, Bibliothèque nationale de France, Paris 

Aujourd'hui, les gobelets ont disparu pour des raisons d’hygiène mais l'eau est toujours potable.

Les fontaines ont essaimé dans le pays et se sont exportées à travers le monde. 

Certains particuliers sont même allés jusqu’à en installer dans leur propre jardin !

Vous n'arrivez pas à voir les images ? Contactez-nous sur jean@artips.fr

Charles-Auguste Lebourg, fontaine Wallace, Paris, Détail des cariatides

Copyright © 2016 Artips

Sourcehttp://artips.fr/?f=aced57344e

jeudi 28 avril 2016

Lire rend plus intelligent, plus empathique et plus heureux.

 

En marge de journée mondiale du livre fêtée aujourd’hui 23 avril

Notre rapport à la littérature agit directement sur nos méninges et comportements. Si la lecture d’œuvres de fiction permet de se distraire, d’améliorer son vocabulaire et son sens de l’orthographe, ces effets positifs évidents ne seraient pas les seuls pour le cerveau.

Tel est le sujet d’une récente étude canadienne menée par la psychologue Maja Djikic, épaulée par deux autres chercheurs de l’université de Toronto.

Verdict : la consommation de littérature développerait nos capacités de réflexion, de créativité et d’empathie.

Lire un bon livre stimule longtemps le cerveau

Se plonger dans un livre passionnant et dans son univers est une expérience sans pareille que tous les lecteurs ont connu et recherchent avec un grand plaisir.

Mais elle va au-delà du simple «bonheur de la lecture».

Entrer dans le nouveau monde d’un roman ou d’une nouvelle a des effets scientifiquement mesurables sur notre cerveau et qui se prolongent pendant plusieurs jours après la lecture.

C’est une étude récente menée aux Etats-Unis par la Emory University qui démontre que lire un bon livre peut augmenter les connexions à l’intérieur du cerveau et créer des changements neurologiques persistants qui correspondent un peu à la mémoire musculaire qui permet de s’adapter aux efforts demandés.

Les changements dans le cerveau après des lectures «significatives» ont notamment été enregistrés dans le cortex temporal gauche, une zone du cerveau associée à la réceptivité du langage et aux sensations motrices. Les neurones de cette région du cerveau sont notamment liées aux sensations selon lesquelles nous faisons quelque chose sans le faire réellement. Par exemple, penser à courir peut activer des neurones associés avec l’acte physique de la course.

«Les changements neuronaux que nous trouvons associés avec des sensations physiques suggèrent que livre un roman peut vous transporter dans le corps du protagoniste» explique le Professeur

Gregory Berns, spécialiste des neurosciences, qui a mené l’étude. «Nous savions déjà que les bonnes histoires pouvaient vous transporter dans les chaussures de quelqu’un d’autre au sens figuré. Maintenant, il semble que quelque chose se passe aussi en terme biologique».

Vingt et un étudiants ont pris part à l’étude et ont tous lu le même livre, un roman à suspense, Pompéi, écrit en 2003 par Robert Harris et choisit pour ses multiples rebondissements. Pendant 19 jours, les étudiants ont lu des parties du livre et ont eu ensuite systématiquement des scanners du cerveau le lendemain matin.

Les scanners se sont poursuivis pendant 5 jours après la fin de la lecture du livre. Il en ressort que les changements neurologiques détectés pendant la lecture ont continué pendant les 5 jours ayant suivi la fin de celle-ci.

«Même si les participants ne lisaient plus le roman, ils conservaient une plus grande connectivité cérébrale», souligne le Professeur Berns.

Conclusion: il ne faut jamais cesser de lire.

Lire permet de s’ouvrir aux autres et d’avoir plus d’empathie

D’après des études assez récentes la lecture permettrait de déployer le sentiment d’empathie. Mais cette prouesse ne se développe pas que grâce à la littérature elle se retrouve aussi dans tous les arts (peinture, musique…).

Mais revenons plus précisément à la lecture, lorsqu’on lit un texte de fiction on s’expose à quelque chose de totalement nouveau : une façon de penser différente de la nôtre et des événements nouveaux.

Néanmoins, ces choses nouvelles n’ont aucun impact réel et c’est là que réside toute la subtilité. C’est car je n’ai pas d’appréhension face à ces nouvelles situations que je suis capable de totalement m’en imprégner et donc de pleinement les comprendre.

Quand je lis une fiction je lis des choses qui peuvent être dures mais pourtant je n’en ai pas peur directement car je sais qu’elles ne sont pas réelles et que ce n’est pas moi qui les vit. Une fois sortie de ma lecture, de nouveau dans le monde réel, deux choses se produisent :

  • Je suis plus apte à comprendre autrui, puisque je me suis exposé à un mode de penser qui n’est pas le miens. Je deviens plus empathique. Cela me permet d’accepter les gens différents de moi car j’apprends à les comprendre.
  • Et je suis moins stressé car ayant affronté les événements de façon fictionnelle je suis capable de vivre les événements avec plus de sérénité. Cela me permet de mieux appréhender les situations imprévues.

On pourrait résumer cela en 1 seul principe : les livres permettent de nous ouvrir l’esprit et de nous rapprocher des autres.

Synthèse de 2 articles parus dans :  salte.fr  et  actualitte.com  

Bechir Houman

Source https://batinote.wordpress.com/2016/04/23/lire-rend-plus-intelligent-plus-emphatique-et-plus-heureux/

Posté par evynou35 à 17:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,