Goutte d'eau © DR

La taille d'une goutte de pluie dépend de l'altitude à laquelle elle s'est formée et de sa propre force de cohésion.

La taille des gouttes selon l’altitude

Lorsque les nuages se situent à une altitude inférieure à 2.000 mètres, les turbulences atmosphériques sont faibles et limitent le phénomène de coalescence.

La taille des gouttes reste elle aussi limitée. Leur diamètre ne dépasse pas 1 millimètre. On parle plutôt de bruine.

Dans les nuages plus élevés, entre 2.000 et 5.000 mètres, les turbulences sont plus importantes et le diamètre des gouttes peut atteindre 6 millimètres.

Jamais plus de 6 millimètres

Six millimètres, c'est d'ailleurs la taille maximale que l'on puisse observer pour une goutte de pluie qui tombe. Car, au cours de sa chute, la goutte est soumise, en plus de la force de tension superficielle qui fait sa cohésion, à une force de friction due aux frottements avec l'air.

Lorsque les gouttes sont trop volumineuses et atteignent ces fameux 6 millimètres de diamètre, cette force de friction entraîne l'explosion de la goutte en fragments de tailles inférieures.

Une fois au sol, c'est la gravité qui écrase les gouttes, les transformant en flaques.

 

Auteure : Nathalie Mayer, Journaliste

Source : https://www.futura-sciences.com/planete/questions-reponses/meteorologie-gouttes-pluie-nont-elles-pas-toutes-meme-taille-6199/

 

Signature_coccinelle rouge

 

 

ATTENTION - « J’attire l’attention de mes lecteurs sur le fait que tous les articles, textes et autres encarts qui sont mis en ligne sur mon blog, le sont à la seule fin de vous informer. Le contenu de ces articles n’engage que leur auteur. Je ne fais que véhiculer des informations. Merci de votre compréhension. »