DSC_1968_2_2

Cette laine particulièrement légère, douce et chaude est principalement produite en Chine et en Mongolie, qui représentent les trois quarts de la production mondiale (environ 20.000 tonnes par an).

On trouve aussi quelques élevages en Iran et en Afghanistan, et depuis peu en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Après la tonte, le nettoyage élimine jusqu'à 80 % de la laine tondue. Au final, une chèvre cachemire donne à peine 150 grammes de poils par an.

De plus, comme la fibre est très fine (elle doit avoir un diamètre inférieur à 19,5 micromètres pour que la laine ait droit à l'appellation cachemire), il en faut des milliers pour obtenir un fil.

Les fils sont ensuite eux-mêmes tordus ensembles pour donner plus de solidité à la laine. Il en faut parfois jusqu'à 12 selon l'épaisseur du tricot.

L’entretien d’un pull en cachemire

Si le cachemire est une laine très douce et fine, il est aussi très fragile.

Lors de l'achat, méfiez-vous tout d'abord d'une douceur initiale trop marquée : c'est le signe que le pull a été tricoté avec des fibres courtes qui auront tendance à se casser facilement.

Il est ensuite déconseillé de porter le pull plus de deux jours d'affilée pour laisser à la fibre le temps de se « reposer ».

Contrairement aux idées reçues, il vaut mieux le laver à la machine sur un programme laine à froid (maximum 30 °C) et avec un essorage à 600 tours/mn car le cycle de la machine exerce un mouvement plus régulier qu'avec un lavage à la main.

Le pull doit ensuite être séché à plat sur une serviette éponge, à l'abri du soleil et d'une source de chaleur excessive.

Malgré toutes ces précautions, il faut savoir qu'un vêtement en cachemire, même de bonne qualité, aura tendance à boulocher.

 

Auteure :  Céline Deluzarche, Journaliste

Source : https://www.futura-sciences.com/planete/personnalites/environnement-celine-deluzarche-1390/

 

Signature_noir abeille

 

ATTENTION - « J’attire l’attention de mes lecteurs sur le fait que tous les articles, textes et autres encarts qui sont mis en ligne sur mon blog, le sont à la seule fin de vous informer. Le contenu de ces articles n’engage que leur auteur. Je ne fais que véhiculer des informations. Merci de votre compréhension. »