lundi 26 juin 2017

Petit prodige du violoncelle !

 

Résultat de recherche d'images pour "images violoncelle"

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/8/89/Cello_study.jpg/220px-Cello_study.jpg

oOo

Yanis Boudris violoncelliste surdoué.

A 14 ans concert Tchaikovsky "TELLOPEZZO CAPRISIOSO"

 

 https://youtu.be/ePROdNUNVcM

oOo

Source https://www.youtube.com/watch?v=ePROdNUNVcM

 

Letter-E3-1024x1024

 

Posté par evynou35 à 17:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


samedi 24 juin 2017

Cet oiseau a battu le record du plus long voyage aérien

96.000 km : le record du vol le plus long a été pulvérisé entre juillet 2015 et mai 2016.

oOo

Le détenteur est une sterne arctique, partie d'Angleterre pour rejoindre la mer de Weddell, en Antarctique. Visitant l'océan Indien à l'aller, elle est revenue par l'Afrique.

Les scientifiques s'amusent parfois à de drôles de jeux : Richard Bevan et Chris Redfern, de l'université de Newcastle (Royaume-Uni), ont équipé l'an dernier 29 sternes arctiques (Sterna paradisaea) de géolocaliseurs, aujourd'hui miniaturisés jusqu'à ne peser que 1,4 g. Mardi, soit un an plus tard, ils ont présenté leurs résultats lors d'une réunion de l'opération Springwatch, soutenue par la chaîne BBC 2 pour une émission du même nom. Les anglophones pourront lire quelques détails sur le communiqué de l'université de Newcastle (d'où ont été reprises les images de cet article) et sur celui de l'émission Springwatch, les deux présentant une courte vidéo.

Les scientifiques ont récupéré 16 géolocaliseurs. Ils ont aussi repéré quatre oiseaux qui en portaient et qui seront peut-être momentanément capturés par l'équipe. Entre l'été 2015 et le printemps 2016, ces sternes sont allées passer l'hiver de l'autre côté de la planète, en Antarctique. Le fait est connu mais on a longtemps ignoré leurs routes et le détail de leurs périples. En 2010, nous relations une grande découverte : avec des géolocaliseurs du même genre, une équipe internationale avait obtenu le tracé des navigations aériennes des sternes, étonnamment variées, depuis les côtes du nord du Canada.

Les oiseaux ainsi suivis avaient filé vers le sud, traversé l'Atlantique pour suivre ensuite les côtes africaines. Toutefois, certains, au niveau du Cap-Vert, avaient préféré repartir « en face », comme disent les marins, et poursuivre leur route en longeant les côtes de l'Amérique du Sud. D'autres, parmi ceux qui avaient opté pour l'Afrique, se lançaient dans un improbable crochet par l'océan Indien. Et tout ce petit monde s'était retrouvé en Antarctique, dans la fraîcheur relative de l'été polaire. Lorsque survint l'automne austral, vers le mois de mai, ce fut le cap retour vers le Canada. La planète Terre, pour cet oiseau de 100 grammes, est plutôt petite...

Carnet de voyage d'une sterne arctique

Le record homologué de l'époque avait été établi à 71.000 km, battant de 4.000 km le précédent détenteur, le Puffin fuligineux (Puffinus griseus). Lors d'un suivi réalisé en 2013, sur des oiseaux partis des Pays-Bas, la sterne avait battu son propre record, avec 90.000 km. Dans cette nouvelle étude, la performance est encore améliorée. L'héroïne du jour a parcouru 96.000 km entre les îles Farne, un petit archipel tout près des côtes anglaises, et... les îles Farne.

Son périple fait partie des voyages déjà observés en 2010 : les côtes africaines jusqu'au Cap, l'étrange bifurcation par l'océan Indien, la plongée avec une route plein sud, jusqu'à l'Antarctique, puis un cabotage jusqu'à la mer de Weddell, lieu de villégiature. Pour le retour, notre sterne arctique a fait plus court, remontant directement vers l'Afrique du Sud. Record absolu pour un oiseau migrateur. Chapeau bas.

Voici le détail du voyage :

  • 25 juillet 2015 : décollage des îles Farne (Angleterre) ;
  • 25 août 2015 : arrivée à la pointe de l'Afrique du Sud, repos sur place ;
  • 7 octobre 2015 : arrivée au-dessus de l'océan Indien ; séjour de près d'un mois par 35° sud et 72° est ;
  • 31 octobre 2015 : départ pour l'Antarctique, route plein sud ;
  • 3 novembre 2015 : arrivée sur la côte antarctique, par 61° sud et 70° est (soit une dérive de 2° - en fait 1,8 - sur sa route sud de près de 2.900 km, les pilotes d'avions apprécieront), deux petites semaines de repos ;
  • 15 novembre 2015 : balade le long de la côte de l'Antarctique ;
  • 3 février 2016 : arrivée sur la mer de Weddell, début des vraies vacances (huit semaines) ;
  • 23 mars 2016 : c'est le moment de penser au retour, au revoir l'Antarctique ;
  • 4 avril 2016 : arrivée en Afrique du Sud et route vers le nord, à vue, en suivant les côtes africaines.
  • 4 mai 2016 : retour sur les îles Farne.

Jean-Luc Goudet, Journaliste

Source : http://www.futura-sciences.com/planete/actualites/oiseaux-cet-oiseau-battu-record-plus-long-voyage-aerien-63085/

 

Letter-E3-1024x1024

 

Posté par evynou35 à 12:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 23 juin 2017

Top 10 des douleurs les plus intenses

 

https://amelioretasante.com/wp-content/uploads/2015/01/Comment-soigner-les-douleurs-articulaires-500x333.jpg
oOo

Brûlantes, insupportables, intolérables...

voici les pires douleurs qu'il est possible de ressentir. Aïe !

L'université de McGill (Etats-Unis) a établi une échelle des douleurs en recoupant des questionnaires soumis à des malades. Voici donc le classement des douleurs les plus intenses ; elles sont ici classées de la plus tolérable à la plus insupportable.

10. Névralgie du trijumeau

Cette maladie appelée aussi « tic douloureux » se caractérise par des crises brutales et inattendues d'intenses douleurs sur la moitié du visage entre la paupière et la lèvre supérieure qui provoquent des contractions involontaires. Cela est souvent dû à une compression d'une partie du nerftrijumeau qui part de l'arrière du crâne pour innerver le visage.

9. Migraine

Les crises migraineuses sont dues à une inflammation des vaisseaux sanguins de la dure-mère provoquée par un dysfonctionnement du système nerveux central. Cette maladie héréditaire se caractérise par des douleurs intenses dans la moitié du crâne, des vomissements, une hypersensibilité à la lumière...

Une crise migraineuse peut durer jusqu'à trois jours... © Sasha Wolff, CC 2.0

8. Colique néphrétique

L'obstruction d'un canal d'excrétion urinaire par un calcul rénal provoque le gonflement du rein et des douleurs unilatérales très intenses et brutales qui partent des lombaires et rayonnent vers l'aine. Aucune position ne soulage, ce qui fait dire en faculté de médecine : « colique néphrétique, patient frénétique ».

7. Fibromyalgie

Cette maladie entraîne des douleurs diffuses tant au niveau articulaire que musculaire. Comme aucune lésion ou inflammation ne sont détectables, les médecins ont mis longtemps à reconnaître la réalité de la fibromyalgiepourtant très incapacitante. Ses causes sont encore mal connues.  

6. Polyarthrite rhumatoïde

Le système immunitaire du malade s'attaque à la membrane des articulations qui, en réponse, gonfle et fabrique des enzymes inflammatoires provoquant de vives douleurs qui sont encore ravivées par le contact (celui d'un vêtement suffit...). L'inflammation continue finit par endommager tendons, cartilages et os...

5. Maladie de Crohn

Cette inflammation, probablement auto-immune, du tube digestif entraine des crises de douleurs aiguës semblables à une crise d'appendicite qui ne pourrait être traitée. Les causes semblent être génétiques et environnementales.

4. Amputation d’un doigt

Le doigt étant la partie du corps la plus richement innervée, son amputationsans anesthésie provoque une douleur très intense. D'autant que la victime souffre souvent ensuite des douleurs dites du « membre fantôme ».

3. Accouchement

Un premier accouchement est souvent décrit comme une expérience non seulement douloureuse, mais également très longue (parfois plus de 6 h) avec des douleurs dues aux contractions brutales du muscle utérin puis par l'extension du périnée au moment du passage de la tête du bébé.

2. Piqure de Paraponera

Cette fourmi vivant en Amazonie délivre par son dard un venin neurotoxique extrêmement douloureux. Une sensation d’intense brûlure irradie dans tout le membre touché et provoque des contractions involontaires des muscles pendant plusieurs heures.

La piqure de Paraponera est considérée comme la plus douloureuse du règne animal. © Didier Descouens, CC sa 4.0

1. Syndrome douloureux régional complexe (SDRC)

Ce syndrome se déclare le plus souvent après une lésion (fracture, opération bénigne) qui lèse un nerf et entraînerait son dysfonctionnement. Le malade ressent alors des douleurs cuisantes avec une hypersensibilité, des œdèmes... Une crise peut durer plusieurs mois et il n'existe pas de traitement du SDRC...

 

Par Antoine Besse, Futura

 

Sourcehttp://www.futura-sciences.com/sante/questions-reponses/medecine-top-10-douleurs-plus-intenses-7251/

Posté par evynou35 à 17:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 22 juin 2017

Turquie : une jeune femme giflée dans un bus parce qu'elle portait un short en période de ramadan

Résultat de recherche d'images pour "dessins femme giflée"

http://medias.psychologies.com/storage/images/planete/societe/articles-et-dossiers/comment-peut-on-frapper-une-femme/comment-peut-on-frapper-une-femme/936178-1-fre-FR/Comment-peut-on-frapper-une-femme_imagePanoramique647_286.jpg

oOo

 

L'homme a été arrêté à Istanbul plusieurs jours après l'incident,

mais il a été libéré !!!


https://www.youtube.com/watch?v=W65GOkyOqFw&feature=youtu.be

oOo

En Turquie, une femme de 21 ans a été violemment agressée, mercredi 14 juin, dans un bus d'Istanbul par un homme qui lui aurait reproché de porter un short pendant le ramadan. La vidéo, diffusée sur la page Facebook d'un site d'information turc, crée la polémique après que l'auteur de l'agression a été libéré le jour de son arrestation, en attente d'une enquête plus approfondie.

Selon le Hürriyet Daily News (en anglais), l'homme qui descendait du bus a demandé à la jeune femme, une étudiante de 21 ans, si elle n'avait pas honte de s'habiller de cette manière, avant de la gifler. Sur les images filmées par une caméra de surveillance, on voit alors la jeune femme se lever pour poursuivre son agresseur, qui la frappe à nouveau.

Melisa Sağlam a porté plainte contre son assaillant. "Je ne cherche pas à discréditer le ramadan, l'islam ou diffamer la religion. Cette personne m'a attaquée, m'a harcelée et m'a frappée. Tout le monde dans le bus a regardé, y compris le conducteur, mais personne n'est intervenu", a-t-elle déclaré, interrogée par le Hürriyet Daily News.

 

avatarfranceinfo - France Télévisions

 

Source : http://www.francetvinfo.fr/monde/turquie/video-turquie-une-jeune-femme-giflee-dans-un-bus-parce-qu-elle-portait-un-short-en-periode-de-ramadan_2247729.html

 

Letter-E3-1024x1024

 

 

Posté par evynou35 à 12:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 21 juin 2017

Quelle est la taille de l'univers ?

 Résultat de recherche d'images pour "images univers"

http://www.scienceetreligion.com/upload/1425394669-voyage-aux-confins-de-l-univers-317619-3831.jpg

oOo

Notre univers ne se limite pas à la Voie lactée !

Mais alors, quelle est sa taille ?

Est-il fini ou infini ?

Pour répondre à ces questions, revenons sur ce que nous savons.

 

Interview : quelle est la forme et la taille de l'univers ?  L'univers regroupe l’ensemble des éléments qui nous entourent. Mais, si son contenu est plus ou moins connu, sa forme et sa taille totale demeurent mystérieuses. Dans le cadre de sa série de vidéos Questions d’experts, sur la physique et l’astrophysique, l’éditeur De Boeck a interrogé Richard Taillet, chercheur au LAPTh (Laboratoire d'Annecy-le-Vieux de Physique théorique), pour qu'il nous explique cette énigme. 

La théorie de la relativité générale d'Einstein nous a appris que l'espace-temps pouvait se déformer comme une membrane élastique. La théorie du Big Bang, bien confirmée par l'expérience et découlant de la théorie d'Einstein, nous indique que l'espace est en expansion. Cette théorie est compatible avec l'idée que notre univers est une sorte de bulle de taille finie qui gonfle, mais aussi avec l'idée que cet univers était déjà de taille infinie au moment où a commencé son expansion.

Cette dernière idée semble paradoxale mais elle est mathématiquement cohérente. On peut aussi penser que seule une petite portion de cet univers infini est entrée en expansion à un moment donné de son histoire.

                                       The Known Universe by AMNH

Un fabuleux voyage à travers l'univers observable de la Terre jusqu'à la sphère de dernière diffusion dont nous parviennent aujourd'hui les plus vieux photons de l'univers. Toutes les distances sont à l'échelle et les objets sont représentés avec le plus d'exactitude possible. © Digital Universe, American Museum of Natural History, YouTube ; musique : Suke Cerulo

oOo

Taille de l'univers et rayonnement fossile

En toute rigueur, tout ce que l'on peut dire c'est qu'au moins une portion spatiale d'un espace-temps s'est mis en expansion avec une vitessedépassant celle de la lumière il y a 13,7 milliards d'années, avant de le faire à un rythme moins rapide bien avant sa première seconde d'existence. De sorte que les régions dont nous parvient aujourd'hui le fameux rayonnement fossile, les plus lointaines observables, sont à une distance d'environ 45,6 milliards d'années-lumière actuellement.

Il faut bien comprendre que cette affirmation n'est pas paradoxale car si ni la lumière ni la matière ne peuvent dépasser la vitesse d'environ 300.000 km/s dans l'espace, rien n'empêche l'espace entre deux objets de se dilater à une vitesse bien supérieure.

Au final, la seule chose que nous sachions est que la taille de l'univers observable est d'au moins quelques dizaines de milliards d'années-lumière mais nous ne savons pas si l'univers total lui-même est fini, comme le pensent Stephen Hawking et Jean-Pierre Luminet, ou infini comme le pensent Roger Penrose et d'autres chercheurs.

Par la rédaction de Futura

Sourcehttp://www.futura-sciences.com/sciences/questions-reponses/espace-taille-univers-3424/

 

Letter-E3-1024x1024

 

 

 

Posté par evynou35 à 19:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


mardi 20 juin 2017

Groupe parlementaire : pourquoi c'est si important pour les députés

Résultat de recherche d'images pour "images assemblée nationale"

http://www.assemblee-nationale.fr/img/l_lth_hemi-vide-vue_plongeante.jpg

oOo

L'objectif des législatives pour beaucoup de partis était d'avoir assez de députés pour constituer un groupe parlementaire, car cela leur donne de nombreux avantages à l'Assemblée nationale.

Pour constituer un groupe parlementaire, il faut au moins 15 députés à l'Assemblée nationale. Après les élections législatives 2017, les partis ayant un groupe parlementaire sont : la République en Marche, le MoDem, les Républicains, l'UDI, le Parti socialiste et la France insoumise. Cependant, les formations politiques qui n'ont pas assez de députés, comme le Parti communiste ou le Front national, peuvent si elles le souhaitent rallier d'autres députés pour constituer ou intégrer un groupe parlementaire.

Avoir un groupe parlementaire permet d'abord d'avoir des collaborateurs, comme des chefs de cabinet ou des secrétaires. Il y a aussi des avantages matériels : des bureaux, des salles de réunion et une dotation financière (10 millions d'euros pour l'ensemble des groupes). Le président du groupe parlementaire peut participer à l'organisation des débats, demander un scrutin public ou une suspension de séance. Enfin, les groupes parlementaires ont plus de sièges dans les commissions qui préparent les lois et plus de temps de parole, réparti proportionnellement entre les groupes selon le nombre de membres.

 

Source http://www.linternaute.com/actualite/politique/1388159-groupe-parlementaire-pourquoi-c-est-si-important-pour-les-deputes/?een=4fe3b4be836450fd8b8349d292a231c8&utm_source=greenarrow&utm_medium=mail&utm_campaign=ml475_attentatchamps-

 

Letter-E3-1024x1024

Posté par evynou35 à 17:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 19 juin 2017

Pourquoi le flamant rose dort-il sur une patte ?

Quel spectacle étrange que d'observer des flamants roses en train de dormir ! Réunis par milliers, ils se mettent sur une patte lorsqu'ils s'endorment. Voici quelques éléments d'explication pour mieux comprendre cette position peu naturelle.

Le flamant rose (Phoenicopterus roseus) est l'un des oiseaux migrateurs les plus particuliers. Il est grand - d'une envergure pouvant atteindre 1,8 mètre -, le rose de ses plumes est une couleur rare dans le monde animal et il se réunit en colonies de milliers d'individus, produisant un spectacle éblouissant dans les eaux salines. Au printemps, en Camargue, haut lieu de reproduction du flamant rose en France, on peut en observer jusqu'à 50.000 !

Mais, plus surprenant encore, lorsqu'il dort, le flamant rose adopte une position bien particulière : il ne se tient que sur une patte et range sa tête sous son aile. Pour l'Homme, c'est évidemment étonnant, car il nous semble difficile de trouver le sommeil sur une jambe sans tomber. Le flamantrose n'a aucun problème d'équilibre : il est stable sur une seule patte palmée.

Le flamant rose se tient-il chaud en dormant ?

Le corps de l'animal est couvert de plumes, mais ses longues pattes sont à découvert et complètement exposées au froid, condition météo à laquelle il est particulièrement sensible. Pour résister aux chutes de température, certaines espèces d'oiseaux se posent au sol, sur leurs pattes. Pour le flamant rose, il est plus facile de cacher une patte dans son plumage. Les chercheurs ont longtemps pensé que le flamant rose adoptait cette position pour limiter les déperditions de chaleur. D'autant que l'oiseau dort souvent avec une patte dans l'eau.

Selon une autre théorie, le fait de dormir sur une patte permettrait au flamant rose... de reposer l'autre patte. Mais une étude menée par des chercheurs de l'institut de Technologie de Géorgie (États-Unis) conclut que cette position étonnante ne demande pour ainsi dire aucun effort musculaire à l'oiseau. Et c'est donc pour cette raison que le flamant rose dormirait sur une seule et unique patte.

Lorsque le flamant rose relève une patte, son corps se relâche et bascule légèrement vers l'avant sous l'effet de la gravité. Il se bloque alors dans une position d'une grande stabilité, celle que nous connaissons du flamant rose endormi. C'est en observant ce phénomène sur un cadavre de flamant rose, que les chercheurs américains ont mis au jour ce mécanisme. Une explication qui cadre avec l'idée de la conservation de chaleur puisque dans cette position particulière, l'oiseau ne dépense quasiment aucune énergie.

 

Par la rédaction de Futura

 

Source http://www.futura-sciences.com/planete/questions-reponses/zoologie-flamant-rose-dort-il-patte-5996/

 

Letter-E3-1024x1024

 

Posté par evynou35 à 16:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 18 juin 2017

Grosses chaleurs en Bretagne : ça va durer

Plage de Skividan, Treffiagat / © Anthony Audras

Plage de Skividan, Treffiagat / © Anthony Audras

oOo

DIMANCHE MATIN :

Pas un nuage pour taquiner le soleil aujourd’hui, et profitez de la relative fraîcheur du petit matin, le soleil ne tardera pas à réchauffer l’atmosphère.

DIMANCHE APRES-MIDI :

Cet après-midi pareil, un grand soleil dans un vrai ciel bleu azur, un vent modéré de secteur nord-Est avec des brises de mer sur les plages, et des températures toujours en hausse : 23 à 28 degrés en bord de Manche, 24 à 29 d’Ouessant à Belle-Île, 29 à 32 degrés de Brest à Rennes pour les maximales.

LE DEBUT DE SEMAINE :

LUNDI, la chaleur s'accentue encore, le soleil brille de son lever à son coucher, accompagné d’un vent faible à modéré de secteur Est à nord-Est, de brise de mer sur le littoral, et on attend jusqu’à 35 degrés pour les maximales.

Pas de changement en vue, MARDI, le temps reste caniculaire sous un ciel tout juste agrémenté de rares nuages.

et MERCREDI pareil, pas facile de trouver un peu de fraîcheur avec des températures qui redescendent à peine sous les 20° la nuit.. N’oubliez pas vos bouteilles d’eau !
Par Sandra Chenu
Source http://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/grosses-chaleurs-bretagne-ca-va-durer-1278515.html

Letter-E3-1024x1024

Posté par evynou35 à 17:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 16 juin 2017

Le Machu Picchu et son histoire

 

 
Résultat de recherche d'images pour "images machu picchu"

http://www.holidayguru.fr/wp-content/uploads/2016/11/machu-picchu-2-707x470.jpg

Situé au Pérou, dans les Andes, à 2.400 mètres d'altitude, le Machu Picchu semble littéralement émerger de la forêt tropicale. Ce site, édifié sur une crête rocheuse entourée de précipices abrupts, s'étend sur près de 13 km². Il a été classé au patrimoine mondial de l'humanité en 1983. Découvrez son histoire.

Il est malheureusement impossible de se prononcer avec certitude sur l'origine exacte du Machu Picchu.

L'Inca Pachacutec et le Machu Picchu

D'après certains spécialistes, l'Inca Pachacutec aurait découvert le site vers 1440, au cours d'une campagne militaire. Séduit par la majesté du lieu qu'une particularité topographique rendait facile à défendre, il y aurait édifié une ville-citadelle.

Le site du Machu Picchu se compose :
  • d'une zone urbaine, où l'on trouve encore les habitations réservées à la noblesse et les édifices religieux (temple du soleil, mausolée de l'Inca...) ;
  • d'une zone rurale avec ses cultures en terrasses et ses canaux d'irrigation.

Le Machu Picchu, une mystérieuse cité inca

Mystérieusement abandonnée par ses habitants, la cité inca a échappé aux attaques des Espagnols, qui ne sont jamais parvenus à la trouver. Elle est donc restée intacte jusqu'à nos jours.

Elle surprend le visiteur par la remarquable qualité technique de ses constructions dont les pierres, parfaitement polies, tiennent sans aucun mortier. On ignore comment les Incas, qui ne connaissaient ni la roue ni les animaux de trait, ont pu transporter et tailler avec autant de perfection ces énormes blocs de pierre.

À savoir : c'est par hasard que l'Américain Hiram Bingham a découvert le site du Machu Picchu le 24 juillet 1911, alors qu'il cherchait la ville de Vitco, dernier refuge des Incas.

Par la rédaction de Futura

Source : http://www.futura-sciences.com/planete/questions-reponses/voyage-machu-picchu-son-histoire-5291/

Letter-E3-1024x1024

 

 

Posté par evynou35 à 16:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 15 juin 2017

Mouette ou goéland : quelle différence ?

 

Résultat de recherche d'images pour "images goéland et mouette"

http://www.provence7.com/wp-content/uploads/2013/10/Mouette-et-Go%C3%A9land-2.jpg

Mouette, goéland :

comment ne plus confondre ces oiseaux marins

qui peuplent les côtes françaises ?

oOo

Les mouettes et les goélands appartiennent tous les deux à la famille des Laridés. Ils partagent beaucoup d'attributs, dont un plumage à dominante blanche et un habitat le long de nombreux littoraux du monde. Pour les distinguer, il faut observer la taille de l'animal et la couleur du bec.

Hors période de reproduction, la mouette rieuse a la tête blanche. (Mais, en période de reproduction, mâles et femelles arborent un capuchon brun.)© Matthieu Riegler, CC by 3.0

La mouette : bec rouge et petite taille

La mouette la plus commune de nos côtes est la mouette rieuse(Chroicocephalus ridibundus). Elle tire son nom de son cri rauque qui ressemble à un ricanement. Avec un poids d'environ 300 g et un corps de 30 cm, elle se montre bien plus petite que le goéland. Ses pattes et son bec sont rouges.

En période de reproduction, mâles et femelles arborent un capuchon brun alors que le goéland a la tête blanche. La population de mouettes en France est importante : environ 750.000 individus (recensement de 2013 par Philippe J. Dubois et Nidal Issa).

Goéland : bec jaune et grande envergure

Le goéland que l'on trouve sur les côtes françaises est soit un goéland argenté (Larus argentatus) soit un goéland leucophée (Larus michahellis). Les deux se ressemblent beaucoup. Ils possèdent un bec jaune avec une tache rouge sur la partie inférieure et un plumage blanc avec des ailes gris perle. Ils ont le même gabarit : environ 67 cm de long et pèsent autour de 1 kg ; ils sont donc trois fois plus massifs qu'une mouette. On les distingue par la couleur de leurs pattes : elle est rose chez le goéland argenté et jaune chez le goéland leucophée.

La population des goélands est plus réduite que celle des mouettes : on dénombre 173.000 goélands argentés et 65.000 goélands leucophées.

 

Par Antoine Besse, Futura

Source http://www.futura-sciences.com/planete/questions-reponses/oiseaux-mouette-goeland-difference-7489/

 

Letter-E3-1024x1024

 

 

 

Posté par evynou35 à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,