aie-plus-jamais-ca

Pour célébrer ses 10 ans d’existence, la Fondation APICIL propose, le 6 novembre une pièce de théâtre-forum, gratuite, sur le thème de la douleur. Cette soirée est ouverte à tous ceux qui souhaitent parler de leur souffrance, ou de celle de leurs proches, avec des professionnels de santé, par le biais d’un moyen divertissant. Original.

A l’occasion de la journée mondiale de lutte contre la douleur parrainée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), une enquête réalisée auprès d’un échantillon de 2 000 personnes a révélé que 92% des Français ont souffert d’une douleur persistante ou de courte durée durant les douze derniers mois. Pire, parmi eux, 52% ont avoué souffrir encore au moment de l’enquête. Au « palmarès » de ces douleurs récurrentes, le mal de dos (67%) et le mal de tête (62%) dont les origines demeurent diverses: mauvaise posture, stress, maladie ou accident. Autre chiffre significatif, parmi les personnes ayant déclaré souffrir lors de l’enquête, 68 % ressentent ces douleurs depuis plus d’un an. Cette proportion augmente avec l’âge, puisque ce taux atteint 79 % chez la population la plus âgée de cette enquête (50-60 ans).

La douleur n’est pas une fatalité !

Pour soulager la douleur, les besoins sont nombreux et variés. Parfois surprenants aussi. La pièce « Aïe ! plus jamais ça », qui sera donnée le 6 novembre prochain à Lyon, à l’initiative de la fondation APICIL, est ainsiune manière différente et ludique de parler de la douleur, en se penchant sur les idées reçues, le vécu des patients, des proches et des soignants face à la douleur chronique… Cette opération gratuite, ouverte à tous, vise à sensibiliser le grand public et tordre le coup à certaines idées reçues : la douleur n’est pas une fatalité !

Jouée par les comédiens de la compagnie Tenfor, la pièce aborde le sujet universel de la douleur, qui touche 14 millions de personnes en France, par le biais de personnages mythologiques. Thésée, après avoir battu le minotaure, souffre de douleurs. Son ami Minos ne comprend pas qu’il se plaigne tout le temps. Ariane, elle, l’écoute…

Une pièce ludique et interactive

La compagnie théâtrale Tenfor et l’Association Douleurs Sans Frontière ont créé la pièce à partir d’interviews de patients et de l’expérience de professionnels de la prise en charge de la douleur.

La pièce est interactive, le public sera sollicité : il pourra participer aux différentes scènes, expliquer son ressenti et commenter. Certains pourront monter sur scène pour rejouer une partie de la pièce, en donnant des conseils…

La représentation sera également suivie d’un débat avec le docteur Vivianne Belleoud, médecin spécialiste de la douleur à l’hôpital St-Joseph St-Luc.

Depuis 2004, la Fondation APICIL accompagne et finance des projets d’intérêt général dans le domaine de la lutte contre la douleur. Elle répond aux besoins des chercheurs, des équipes médicales et des associations en France qui ont des idées mais pas les moyens de les réaliser.

Infos utiles :

Représentation à l’IFAG Jeudi 6 novembre 2014
Campus René Cassin 47, rue sergent Michel Berthet Lyon 9 (Métro D et bus : arrêt gorge de loup)
Entrée gratuite dans la limite des places disponibles. Inscriptions obligatoires sur : www.fondation-apicil.org
Accueil à partir de 18h00 / Représentation à 18h30 précises.

http://www.ra-sante.com/
Source :
http://unelouvecombat.canalblog.com/archives/2014/10/26/