Evynou 35 "Respect, Tolérance, Pardon"

jeudi 23 mars 2017

Chez le perroquet kéa, le rire est contagieux

Résultat de recherche d'images pour "perroquet kéa"

http://www.oiseaux-birds.com/psittacides/nestor-kea/nestor-kea-pi4.jpg

Chez les kéas, des perroquets de Nouvelle-Zélande, on sait jouer, ce qui n'est pas habituel pour des oiseaux. Mieux, des chercheurs viennent de montrer que cette humeur est communicative, par la seule diffusion d'un certain cri. Un comportement inhabituel et plutôt étonnant

http://dai.ly/x5fnqq3

Des kéas se mettent à jouer sur commande  En Nouvelle-Zélande, des chercheurs font entendre à un couple de kéas (des perroquets endémiques) un bref cri, habituellement émis lors des jeux, fréquents chez cette espèces. Immédiatement, le couple s'envole, virevolte et les deux oiseaux émettent eux-mêmes ces cris spécifiques. Conclusion des zoologistes : le rire est contagieux. © Raoul Schwing 

Curieuse expérience réalisée par une équipe de chercheurs néozélandais : faire entendre à des kéas sauvages, des perroquets endémiques de la Nouvelle-Zélande, des enregistrements d'un cri très particulier de cette espèce. Ces oiseaux (Nestor notabilis, dont les populations sont en déclin) sont connus pour leurs comportements qui s'apparentent au jeu des mammifères, envols brutaux, virevoltes aériennes, saisies d'objets inutiles, chants particuliers...

Lorsque de tels cris sont émis près de kéas, les perroquets passent immédiatement en « mode jeu », comme on peut le voir sur la vidéo. Pourtant, les scientifiques remarquent, comme ils l'expliquent dans l'article publié dans la revue Current Biology, qu'ils ne rejoignent pas un groupe déjà en train de jouer mais vont plutôt entraîner d'autres oiseaux, jusque-là calmes, dans leur excitation, ou bien jouer tout seuls.

Qualifier de « jeu » et de « rires » ce comportement et les cris qui lui sont associés relève d'une interprétation, concèdent les chercheurs dans le communiqué de l’université de médecine vétérinaire de Vienne (Autriche). Mais ils n'hésitent pas à parler de « rire contagieux » pour décrire ce comportement qui, apparu chez un individu, se déclenche chez les autres.

Par Jean-Luc Goudet, Futura

Source : http://www.futura-sciences.com/planete/actualites/zoologie-chez-perroquet-kea-rire-contagieux-66749/

 

 

 

Posté par evynou35 à 16:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


lundi 20 mars 2017

La fabrication du plastique en 5 étapes

 

Résultat de recherche d'images pour "images décharges plastique"

http://dailygeekshow.com/wp-content/uploads/2014/12/decharge-morceaux-plastiques-une.jpg

oOo

Le plastique peut aujourd'hui être obtenu à partir de cellulose, d'amidon ou encore de gaz naturel mais la majorité des plastiques sont encore fabriqués à partir de produits pétroliers. Lumière sur les différentes étapes de la fabrication du plastique.

oOo

Le naphta, ingrédient de base du plastique

Le naphta est un liquide issu du raffinage du pétrole qui se condense entre 40 et 180 °C.

Il constitue la matière première des plastiques. Avant d'être utilisé par les plasturgistes, le naphta doit subir une opération de craquage.

Le craquage

Sous l'effet d'un chauffage (800 °C) puis d'un refroidissement brutal (400 °C), les grosses molécules d'hydrocarbures qui constituent le naphta se voient fragmentées en molécules plus facilement exploitables.

La polymérisation

Les monomères obtenus après craquage contiennent entre 2 et 7 atomesde carbone chacun.

Grâce à des réactions dites d'addition (chaîne de monomères identiques) ou de condensation (chaîne de monomères différents), ils se lient entre eux pour former des polymères.

La mise en forme

À la sortie de la raffinerie, les polymères se présentent sous forme de granulés, de liquides ou de poudres.

Les différents matériaux plastiques que nous connaissons sont obtenus grâce à l'ajout d'adjuvants et d'additifs.

Ils sont ensuite mis en forme par moulage, par extrusion, par injection ou encore par thermoformage.

Le recyclage des déchets plastiques

Après usage et collecte, les déchets plastiques sont acheminés vers des usines de traitement pour y être prélavés et triés.

Ils sont ensuite broyés en paillettes, lavés, rincés, essorés, séchés, plastiques suivent tamisés et régénérés en granules.

Il est à noter que le pouvoir calorifique du plastique équivaut à celui du charbon ou du pétrole.

Ainsi, une part importante des déchets plastiques suivent actuellement une filière de valorisation énergétique.

Par Nathalie Mayer, Futura

Source http://www.futura-sciences.com/sciences/questions-reponses/chimie-fabrication-plastique-5-etapes-6227/

image 200317

 

 

 

Posté par evynou35 à 15:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,